Je pensais mettre « Without You I’m Nothing », ma chanson préférée du groupe, mais « Sleeping with Ghosts » m’a trotté dans la tête un bon moment aujourd’hui comme j’ai revu des passages de leur live à Paris en 2003.

Un très beau titre dans une veine mélancolique extraite de leur album éponyme, peut-être leur seule vraie chanson romantique au sens où leurs autres titres dans le même style musical sont quand même très sombres au niveau des relations amoureuses qui y sont décrites.

Le passage « Damn the government, damn their killing, damn their lies » est un peu facile et un peu ado comparé aux très belles paroles, assez fouillées, qu’ils écrivent généralement, mais il s’agit d’une très belle chanson et, dans le cas de cette vidéo, d’une très bonne performance (à Main Square Garden l’été dernier) qui en retranscrit parfaitement la force, contrairement aux arrangements de 2003 que je trouvais trop bourrins.

 

Cécile Desbrun

Cécile Desbrun est une journaliste culturelle spécialisée dans le cinéma, la musique et l'image de la femme dans la culture. Elle créée Culturellement Vôtre en 2009 et écrit parallèlement pour plusieurs publications en ligne. Elle achève actuellement l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'oeuvre de David Lynch et est la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi.