Bilan films vus – mars 2011

PAULCe mois de mars a été bien rempli pour moi, d’où encore une baisse du nombre de films vus : 12 contre 16 en février et 20 en janvier. Cependant, fait exceptionnel, je me suis rendue 10 fois au cinéma pour voir des films à l’affiche (pas de rétrospectives, etc.) et j’ai réussi à écrire un article pour 8 d’entre eux… Les critiques de Paul et Le Discours d’un roi devraient suivre très vite. Quant aux deux films visionnés en DVD, je ne les avais jamais vus auparavant ; du coup, c’est la première fois depuis très longtemps que je ne revois pas d’oeuvres qui me sont familières.

Dans l’ensemble, excellent bilan que ce mois de mars : il y a tellement de films intéressants à l’affiche qu’on ne sait plus où donner de la tête et il faut encore que je rattrape mon retard en me précipitant voir The Fighter, entre autres. Du coup, ce mois-ci, vous remarquerez que cinq films ont obtenu une note égale ou supérieure à 4, ce qui n’arrive pas tous les jours, même si je suis généralement généreuse de ce côté-là. J’ignore si la programmation du second trimestre sera aussi bonne (déjà, il y a le nouveau Mallick en mai) mais ce premier trimestre 2011 a été assez exceptionnel.

Seule grosse déception : Daybreakers, vu en DVD, film de vampires manifestement massacré à la truelle au montage (surtout lors de la seconde partie) et dont la vision en devient cruellement douloureuse, enchaînant les incohérences, fautes de rythme… jusqu’à nous faire roupiller devant l’écran en attendant la fin du calvaire. Ce qui est bien dommage puisqu’au départ, le film arrivait à instaurer une ambiance plutôt intéressante.

Coté ciné, We Want Sex Equality et L’Agence n’ont pas tout à fait remporté mon adhésion (trop conventionnel pour l’un, fin ratée pour l’autre) mais restent des divertissements fort sympathiques et prenants.

Point fort du mois, pour terminer : j’ai été invitée à deux projections de presse sur Paris et j’ai pu interviewer Eric Valette, avec lequel j’ai discuté de son nouveau film La Proie. Ma toute première interview !

Never Let Me Go de Mark Romanek (2010) (vu au cinéma, 4,5/5)

Winter’s Bone de Debra Granik (2010) (vu au cinéma, 4,5/5)

True Grit de Joel et Ethan Coen (2010) (vu au cinéma 4,5/5)

We Want Sex Equality de Nigel Cole (2010) (vu au cinéma, 3/5)

Paul de Greg Mottola (2011) (vu au cinéma, 3,75/5)

Maléfique d’Eric Valette (2002) (vu en DVD, 3,75/5)

La Proie d’Eric Valette (2011) (vu au cinéma, 3,75/5)

Le Discours d’un roi de Tom Hooper (2010) (vu au cinéma, 3,5/5)

Le Roi et l’Oiseau de Paul Grimault (1980) (vu en DVD, 4,75/5)

Moi, Michel G., milliardaire, maître du monde de Stéphane Kazandjian (2011) (vu au cinéma, 4/5)

Daybreakers de Michael et Peter Spierig (2009) (vu en DVD, 2/5)

L’Agence de George Nolfi (2011) (vu au cinéma, 3,25/5)

Rabbit Hole de John Cameron Mitchell (2010) (vu au cinéma, 4/5)

 

Cécile Desbrun

Cécile Desbrun est une journaliste culturelle spécialisée dans le cinéma, la musique et l'image de la femme dans la culture. Elle créée Culturellement Vôtre en 2009 et écrit parallèlement pour plusieurs publications en ligne. Elle achève actuellement l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'oeuvre de David Lynch et est la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi.
« »

© 2016 Culturellement Vôtre. Theme by Anders Norén.