CulturELLEment Vôtre a deux ans !

alice71Même si aujourd’hui est un « non-anniversaire », vendredi mon blog a soufflé sa deuxième bougie. Déjà ! Je suis très heureuse de l’évolution qu’il a connu et des rencontres qu’il m’a permis de faire. Partager coups de coeur, coups de gueule et opinions est un de mes principaux moteurs et pouvoir échanger avec les lecteurs et d’autres blogueurs est un plaisir de chaque instant.

Si la première année je n’ai pas été très active pour diverses raisons (l’écriture de mon mémoire et un job alimentaire s’achevant à un horaire tardif étant les principales), en 2010 j’ai vraiment pu développer ce blog et, depuis la fin de mes études en septembre, j’ai pu atteindre un certain rythme de croisière, même s’il m’arrive encore de ne pas publier d’article pendant une semaine ou dix jours.

Du coup, en parcourant les diverses pages, je m’aperçois de l’évolution des articles ou de la mise en page, certes, mais aussi de mon cheminement personnel au cours de ces deux dernières années qui se sont avérées très riches. (oui, je sais, ça fait tout de suite très sérieux de dire ça, mais c’est vrai mine de rien !) En effet, lorsque j’ai créé CulturELLEment Vôtre (qui n’avait pas encore ce nom) le 15 avril 2009, j’étais étudiante en master 2 d’études cinématographiques, en train de bûcher sur un mémoire qui a finalement pris une année supplémentaire de maturation.

Comme je voulais, une fois mes études achevées, me lancer dans le journalisme culturel (parce-que vivre en tant que réalisatrice-scénariste direct en sortant de la fac, il ne faut pas y compter et l’écriture de critiques et analyses de films ou de musique a toujours été une passion), tenir un blog était un bon moyen de perfectionner mon écriture. Et puis, écrire des critiques sans les partager n’a qu’un intérêt limité, même si j’ai toujours écrit en premier lieu pour mon plaisir personnel, qu’il s’agisse d’articles, scénarios ou nouvelles.

Et me voilà à présent diplômée, fraîchement en recherche d’emploi avec pas mal de projets en cours. Même s’il me reste du boulot pour prendre mes marques en tant que pigiste, j’ai été émue de voir mon premier texte publié dans une revue culturelle belge le mois dernier. (le trimestriel Non, pas ce soir, toujours en vente. J’ai co-écrit un court texte littéraire sur le thème de  « vieillir » avec mon chéri, Jérémy Zucchi, pour illustrer une photo d’amies artistes, Patricia et Marie-France Martin.) Et d’être invitée en mars à deux projections de presse (en tant que blogueuse) et d’avoir l’occasion d’interviewer Eric Valette pour son dernier film La Proie.  Je ne peux certes pas encore dire que je vis de ma passion, mais j’avance lentement et sûrement, ce qui fait plaisir.

Côté projets perso, je travaille à la création d’un site à part entière sur Tori Amos, dont j’avais commencé la préparation il y a deux ans justement, avant de l’interrompre pour me concentrer sur mon mémoire. Un site qui sera conséquent, en anglais et français et aura la particularité de proposer, entre autres, des articles et analyses détaillées des chansons, albums et divers aspects de l’oeuvre de cette artiste… Le travail préparatoire que j’effectue pour la rédaction des articles (épluchage et classement de toutes les interviews que j’ai pu trouver depuis le début de sa carrière, notamment) me permet d’effectuer par la même occasion celui du livre que je compte écrire sur cette auteur-compositeur-interprète importante sur laquelle aucun ouvrage n’a été publié en France (et qui reste incomprise d’une partie de la presse musicale). J’espère au moins avoir terminé la rédaction de tous les contenus (ainsi que leur traduction en français) d’ici septembre, de sorte à pouvoir lancer le site avant la fin de l’année (c’est mon chéri qui va être content pour le graphisme des multiples sections !). Sinon, une fois ceci achevé, je me remettrai à travailler sur mon mémoire sur David Lynch pour en tirer un essai.

En projets bloguesques, encore une fois, je préfère ne pas donner de plannings précis puisque je ne les respecte pas. Il m’est impossible d’écrire sur absolument tout ce que je vois, lis et écoute et, en fin de compte, tout dépend de mon humeur, inspiration du moment, des divers imprévus aussi. En tout cas, après un enthousiasmant défi David Lynch en compagnie de Cachou, Vance et Yuko qu’il me reste encore à terminer (Mulholland Drive et Inland Empire), je compte bien remettre le couvert cette année. A propos de quoi il faut justement que je me replonge dans le challenge ciné Fins du monde, que j’ai sauté les deux dernières fois par manque de temps. Et, toujours en projet « sûr et certain mais je ne peux pas vous dire quand au juste », le biiiig dossier autour de Buffy contre les vampires (et Angel pendant que j’y suis). Et pleins d’autres choses bien sûr.

J’espère en tout cas vous retrouver pour le troisième anniversaire et vous remercie de tous vos commentaires et sympathiques e-mails personnels. Sans échanges et retours de votre part, le blog ne se serait pas devenu ce qu’il est aujourd’hui. Ce n’est jamais très motivant d’écrire régulièrement de longs articles si personne ne les lit. 

Cécile Desbrun

Cécile Desbrun est une journaliste culturelle spécialisée dans le cinéma, la musique et l'image de la femme dans la culture. Elle créée Culturellement Vôtre en 2009 et écrit parallèlement pour plusieurs publications en ligne. Elle achève actuellement l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'oeuvre de David Lynch et est la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi.
« »

© 2016 Culturellement Vôtre. Theme by Anders Norén.