norman spinrad les intergalactiques lyon 2013Du 25 au 31 octobre dernier avait lieu à Lyon le 2e festival de science-fiction Les Intergalactiques. Placé sous le signe du steam-punk, le festival proposait une série de conférences et de projections variées avec des intervenants allant des journalistes, chercheurs, artistes ou auteurs. Parmi eux se trouvait un invité de marque : le grand auteur des 70’s Norman Spinrad. Celui-ci a participé à deux conférences : une sur le steam-punk et l’autre autour des sociétés comme Google, Apple ou Microsoft sur le thème “L’avènement des méga-corporations imaginé dans les années 70 est-il arrivé ?” Une thématique des plus pertinentes pour Norman Spinrad qui avait écrit à ce sujet Jack Barron et l’éternité en 1969.

Ces deux conférences se sont avérées passionnantes, Spinrad parlant tour à tour en anglais et français et développant ses arguments avec toute la pertinence qu’on lui connaît. L’occasion pour lui de faire preuve de pessimisme, estimant en effet que le contexte actuel tend à un contrôle de plus en plus grand d’Internet par les grandes corporations, de sorte que le risque est élevé de voir tout le net contrôlé par une seule et même gigantesque entité qui surveillera tous nos faits et gestes, même si on peut espérer qu’un esprit “underground” subsiste sur la Toile.

Quant au sujet des réalités virtuelles, il estime que les nouvelles technologies se feront de plus en plus immersives mais discrètes, fusionnant avec l’être humain, contrairement à tout le lourd et imposant matériel technologique que la science-fiction a pu imaginer lors des décennies précédentes. Nous aurons de moins en moins besoin de matériel visible pour nous immerger dans un espace mental virtuel. Et l’auteur SF de vanter les mérites du livre, la lecture étant déjà une forme d’immersion dans un autre univers, qui n’est régie par aucune entité externe celle-là. Ce qui rejoint cette phrase de Richard Powers dans son roman L’ombre en fuite, qui traite de ce thème : “L’esprit est la première réalité virtuelle.”

Le reste du festival proposait notamment des conférences sur la saga Dune ou encore sur le devenir mécanique du corps humain, ainsi que des soirées spéciales cinéma. Une deuxième édition réussie, qui s’est déroulée dans une ambiance chaleureuse entre mordus de SF. 

Cécile Desbrun

Cécile Desbrun est une journaliste culturelle spécialisée dans le cinéma, la musique et l'image de la femme dans la culture. Elle créée Culturellement Vôtre en 2009 et écrit parallèlement pour plusieurs publications en ligne. Elle achève actuellement l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'oeuvre de David Lynch et est la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi.