sexwitch-natasha khan-debut-album-streamUn projet psychédélique avec TOY

Samedi dernier, Natasha Khan alias Bat for Lashes a révélé son nouveau projet musical, Sex Witch, dont le premier disque éponyme sera disponible dès le 25 septembre chez Echo/BMG. Accompagnée du groupe de rock psychédélique anglais TOY avec lequel elle avait déjà collaboré sur le single « Join the Dots » et du producteur Dan Carey, l’artiste britannique a décidé de reprendre six chansons de musique psychédélique issus de pays tels que l’Iran, le Maroc et la Thaïlande, mais aussi une chanson américaine, « War in Peace ». Dans une interview pour le site américain Pitchfork, Natasha Khan est revenue sur les origines du projet et l’enregistrement de l’album, qui précédera de quelques mois la sortie du 4e opus de Bat for Lashes, toujours en cours d’enregistrement et qui devrait sortir au printemps 2016.

« Dan et moi avions travaillé ensemble sur différentes choses et cela s’était fait de manière tellement naturelle et nous nous étions tellement amusés que nous parlions toujours de faire quelque chose d’autre », explique-t-elle ainsi. « Un jour, il m’appelle pour me demander si je voulais aller acheter des disques. C’est ce que nous avons fait, nous avons sorti des tas de vieux disques psychédéliques bizarres de différents pays, d’étranges chansons folk des montagnes et nous en avons ramené 7 ou 10. Lorsque nous sommes rentrés, nous les avons écoutés et pour certains d’entre eux, nous pensions, « Mon dieu, c’est tellement badass ! » – de la musique vraiment dure, avec des rythmes incroyables. J’ai été frappée par toutes les interprètes féminines, deux d’entre elles sonnaient comme M.I.A., mais M.I.A. qui viendrait d’un village montagnard au milieu de nulle part. (…) Nous nous sommes dit, amenons TOY sur le projet et enregistrons tout ça. Ils ont appris les chansons en un jour et les ont enregistrées en une seule journée. Chaque chanson a été faite en une seule prise. »

Un disque expérimental loin de Bat for Lashes

natasha-khan-sex-witchLe résultat est un disque de 6 titres que Natasha Khan compte bien jouer en live dans les prochains mois. De l’avis de Pitchfork, qui a écouté l’album, la voix de la chanteuse y est fort différente, avec ce que Khan qualifie de « cris orgasmiques ». En studio, elle et Dan Carey plaisantaient sur le fait d’être des sorcières sexy à cause de tous ces bruits que l’artiste faisait et c’est finalement ce qui lui donna l’idée de nommer sa nouvelle formation musicale Sex Witch.

Un premier extrait du disque, « Helelyos », a été révélé par la même occasion samedi dernier. Musicalement, le titre risque de dérouter les admirateurs de Bat for Lashes. Ambiance, arrangements et chant y sont radicalement différents sur ce morceau qui mérite plusieurs écoutes pour être pleinement appréhendé. On sent que l’artiste a profité de ce projet pour tenter des choses, faire des expérimentations et nous avons hâte de voir jusqu’où elle est allée sur ce projet singulier plutôt underground si on le compare à sa musique habituelle, audacieuse mais bien plus accessible. Nous vous proposons donc de découvrir « Helelyos » ci-dessous.

Tracklist :

1. Ghoroobaa Ghashangan (Iran) 2. Ha Howa Ha Howa (Maroc) 3. Helelyos (Iran) 4. Kassidat El Hakka (Maroc) 5. War In Peace (U.S.A) 6. Lam Plearn Kiew Bao (Thaïlande)

Sexwitch, disponible le 25 septembre 2015 chez Echo/BMG.

 

Cécile Desbrun

Cécile Desbrun est une journaliste culturelle spécialisée dans le cinéma, la musique et l'image de la femme dans la culture. Elle créée Culturellement Vôtre en 2009 et écrit parallèlement pour plusieurs publications en ligne. Elle achève actuellement l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'oeuvre de David Lynch et est la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi.