image affiche snoopy et les peanutsCaractéristiques

  • Réalisateur : Steve Martino
  • Casting : Noah Schnapp, Bill Melendez, Francesca Capaldi, Kristin Chenoweth
  • Durée : 1h 28mn
  • Sortie : 23 Décembre 2015
  • Distribution : Twentieth Century Fox France

Critique

Si on avait dit à Charles M. Schulz, l’auteur de la BD Snoopy, sortie pour la première fois en Octobre 1950, que son petit personnage deviendrait aussi culte, l’aurait-il cru ? En tout cas, voilà que le chien extravagant connaît sa cinquième aventure au cinéma. Le premier depuis 35 ans, et quelques séries TV passées plus ou moins inaperçues. Alors, on s’attendait à ce que Snoopy, et la bande de Peanuts, aient un peu changé, épousé les codes actuels. Mais pour le meilleur, ou pour le pire ?

Tout d’abord, c’est visuellement que Snoopy Et Les Peanuts surprend. Il faut bien dire que nous n’avons pas suivi l’évolution du personnage, que ce soit à la télé ou en BD, mais sa version 3D nous a totalement conquis. Le style employé, tout en rondeur, est fait pour que l’enfant puisse s’accrocher et, par la même occasion, demander aux parents l’achat d’une indispensable peluche. Il est bon d’appuyer sur ce fait, car trop souvent on entend, en ce moment, que les dessins animés pour jeunes enfants, ont perdu de leur superbe. Ce n’est clairement pas le cas ici. Ajoutons que le relief 3D est dispensable, mais pas à fuir.

Snoopy Et Les Peanuts s’adresse aux enfants en ne les prenant pas pour des idiots. Si certains ressorts sont attendus, voire un peu surfaits (l’enfant à l’hygiène douteuse est un gag un peu trop récurrent), le scénario parlera à nos chers bambins. Le récit est divisé en deux parties distinctes, que les aléas du scénario se chargent de rassembler de temps en temps. D’un côté, les Peanuts, et surtout Charlie Brown, sur qui tombe une renommée inattendue, et pas vraiment désirée, alors qu’une nouvelle et jolie élève vient d’arriver en ville. Pendant ce temps, Snoopy part en guerre contre un avion en papier, et s’imagine plus humain qu’un humain, ce qui est le fond de la BD d’origine.

Entre douce rêverie canine, et réalité savoureuse de l’enfance, Snoopy Et Les Peanuts réussit à se faire aimer des petits et des grands. Au sortir de la salle, ils auront vécu une histoire sans temps mort, peut-être un peu classique dans les thèmes mais surtout pleine d’une énergie entraînante. On aime, et on recommande fortement aux parents, désireux de trouver de quoi occuper sainement leurs enfants, de les accompagner voir ce Snoopy Et Les Peanuts bien agréable.

image photo snoopy et les peanuts

  

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato