image une made in loveMesdames, messieurs, parlons-nous franchement. Bon, les préservatifs qui habitent dans vos sacs à main, ou sacoches, entre nous, ils sont quand même loin de ressembler à des œuvres d’art ? Ils n’ont pas vraiment des tronches de porte-bonheur, comme dirait l’autre. Allez, à la limite, ils tentent l’effet de style, peut-être même l’esbroufe dans bien des cas. Phosphorescent, chauffant, censé augmenter la performance voire, pour les plus prétentieux, capables de provoquer de meilleurs orgasmes. Bref, pas un seul n’a pensé à faire de la capote un objet de désir véritable. Enfin ça, c’était avant qu’un trio féminin ne prenne les choses en mains avec une très intéressante gamme de préservatifs : Made In Love.

Ces trois femmes, Julia, Manon et Liza, trois sœurs pour être précis, ont décidé de sortir de la protection banale, déshumanisée même, en créant les premiers préservatifs graphiques au monde. Un concept qui peut paraître gadget, mais qu’il faut essayer pour bien comprendre, pour bien capter tout l’intérêt. La capote était devenue aussi invisible que son aspect et, comme tout ce qui n’a pas de valeur ajoutée, commençait à banaliser l’acte d’amour donc, au bout du compte, s’auto-détruisait en ne sachant pas capter l’attention. Et quelle meilleure façon d’attirer le regard que de se parer du joli, du beau ?

Encore fallait-il trouver le talent nécessaire pour recouvrir les préservatifs Made In Love de véritables œuvres. Le choix du trio de sœurs s’est dirigé vers quatre artistes. Quatre pattes bien distinctes, que nous vous présentons :

  • Lilyloca : Illustratrice française qui nous livre un univers onirique, aux influences ethniques. Cette œuvre sur préservatif nous offre un voyage inédit au cœur de notre jungle intime.
  • Thomas. V : Simple, élégant et énigmatique, le créateur a su imprégner ses bijoux d’un univers qui interpelle. Plus qu’une impression théorique, c’est le rapport sensoriel à la matière que Thomas. V cherche à transmettre à ses pièces.
  • Evan Lorenzen : Illustrateur américain, from Colorado, il explore le domaine du micro graphisme, ses œuvres ne sont pas plus grandes qu’un pouce. Il nous livre un design inspiré d’une fable américaine intitulée The Birds And The Bees.
  • Déborah Desmada : Designer textile, elle nous dévoile un graphisme inspiré de la sur-impression, comme un voile de pudeur pour habiller son intimité.

On le voit, ce projet en plein crowdfunding sur Kisskissbankbank, après une première phase autofinancée et écoulée sur Internet en mai 2015, veut donner ses premières lettres de noblesse au préservatif. Une entreprise d’utilité publique, car n’oublions pas que la capote c’est pas comme les antibiotiques : c’est automatique. Le rappeler aux jeune qui, pour un tiers, disent ne jamais utiliser ce moyen de protection et de contraception, est une initiative à saluer bien bas.

made-in-love-lilyloca
made-in-love-thomas-V
made-in-love-deborah-desmada
made-in-love-evan-lorenzen

Il est clair que l’idée nous plaît énormément, et pour l’avoir essayé (eh oui !), on peut dire qu’on l’a adopté. Pour ce qui est de la qualité du produit, sachez que les préservatifs Made In Love passent tous les contrôles de qualité. Ainsi, les préservatifs sont marqués CE, et ont reçu une certification ISO. Plus rigolo, la marque bénéficie de la certification permettant d’utiliser l’objet préservatif comme support graphique. Cette succession de normes est là pour bien assurer que le produit est pensé pour le confort, en évitant tout danger (pas d’encre en contact avec l’intimité, par exemple).

Reste le prix, qui fait de Made In Love un objet classe, et précieux : 12€ pour deux préservatifs dans un magnifique coffret. On vous quitte avec un dernier mot du talentueux trio.

Nous avons toutes les trois fait le constat que le préservatif n’avait pas évolué depuis des années. Pourquoi uniquement des préservatifs bleus ? verts ? Alors que la technologie en permet davantage. Nous avons envie de repositionner le préservatif qui n’est que contrainte et d’en faire un objet de plaisir et de curiosité graphique. Nous souhaitons proposer des préservatifs qui permettent de se distinguer jusqu’au bout de son intimité, tout en préservant les meilleures qualités techniques du marché.