image couverture les énigmes de l'histoire pour les nulsLes Nuls ont tout pour ne plus l’être !

Cela fait des années que la collection « Pour Les Nuls » a gagné ses galons de manuels de vulgarisation préféré des lecteurs. Par sa faculté à faire découvrir mais surtout à bien cibler les domaines d’apprentissage, via un ton didactique bien rôdé, cette série d’ouvrages ose dorénavant s’aventurer sur des sujets bien éloignés de ce qui a construit la renommée de « Pour Les Nuls« . Aujourd’hui, terminé la seule informatique, l’on s’intéresse aussi bien à la génétique, le changement climatique, l’autisme, la bourse ou encore la criminologie.

Les Grandes Énigmes De L’Histoire, voilà un sujet qui était fait pour se faire une place au soleil dans cette collection « Pour Les Nuls ». Voilà un domaine où tout et n’importe quoi est accessible, à portée de clics. Jack L’éventreur serait en fait le fils du Roi D’Angleterre, le trésor de Rennes-Le-Chateau aurait été déposé par des extra-terrestre amicaux. On ne va même pas parler des différentes théories, parfois troublantes mais souvent hystériques, autour du meurtre de John Fitzgerald Kennedy. Si le but d’un tel livre n’est pas spécialement de faire le tri dans les différentes hypothèses, il est tout de même celui de nous permettre d’y voir un peu plus clair.

Pour se faire, l’on s’en remet à Hugo Coniez, haut fonctionnaire et directeur d’études à « Sciences Po ». Il sera notre Fil d’Ariane dans toutes ces énigmes que le lecteur découvrira ou, parfois, devra aborder sous le prisme du bon sens. C’est exactement ici que le danger guette, car si Les Grandes Énigmes De L’Histoire Pour Les Nuls ne peut qu’attirer pour les nombreux mystères qu’il approche, la condition même de ces problématiques est frappée par l’ambiguïté. Alors, la problématique d’Hugo Coniez est de garder un ton objectif, tout en n’évitant pas une subjectivité obligatoire au moment fatidique du « verdict des Nuls ».

On fait dans le factuel, pas dans le romantisme

Dans l’ensemble, ce sont les hypothèse les plus plausibles qui sont retenues par Hugo Coniez. Ce dernier ne donne pas dans le romantisme, ce qui contentera tous les détracteurs des théories farfelues. Mais Les Grandes Enigmes De L’Histoire Pour Les Nuls réussit la performance de ne pas vraiment fermer les débats. Bien des affaires sont élucidées en partie, quoi qu’en disent les paranos de tous bords, par exemple celle de l’identité du fameux « masque de fer » ne laisse plus planer aucun doute. Par contre, Hugo Coniez rappelle que si nous sommes sûrs que qui se cachait dans le cachot, personne ne sait ce que cet homme pouvait bien détenir pour mériter un tel traitement…

On parcourt Les Grandes Enigmes De L’Histoire Pour Les Nuls avec un plaisir certain, mais dans un mode de lecture qui tient plus du picorage. C’est la grande force de cet ouvrage : il siège très bien sur une table de chevet, d’où le lecteur le ressort avec une envie de découvrir perpétuelle. La forme, le contenu, n’est pas spécialement faite pour une lecture d’une traite, c’est plus l’ouvrage que l’on a grand plaisir à retrouver, sur un coup de tête ou dans une soudaine envie d’aventures. Signalons que, si les mystères et les pièces à conviction sont effectivement bien vulgarisées, certaines des histoires sont tout de même plus épais que les autres. En occurrence, tout le début, qui présente des énigmes archéologiques, n’est pas fait pour faciliter le travail d’objectivité d’Hugo Coniez. L’auteur s’en tire bien, mais le meilleur arrive après cette ouverture.

Les Grandes Enigmes De L’Histoire Pour Les Nuls se classe dans les meilleurs ouvrage de cette collection. Outre que le travail pointu d’Hugo Coniez est un véritable plaisir à parcourir, c’est aussi le sujet qui s’accorde parfaitement à la forme imposée par cette série de livres. Les différents découpages, non pas en paragraphes mais en informations, en pièces à conviction, sont clairs, limpides, ne rebutent jamais les néophytes. Les fins connaisseurs ont des tonnes de livres pour approfondir les sujets (d’ailleurs, pour chaque énigmes sont conseillés des œuvres pour « aller plus loin »), il fallait bien un ouvrage pour créer les passions, former les esprits curieux tout en leur apportant assez d’informations pour qu’ils ne soient pas attirés par ces mystères pour des contre-vérités. Mission réussie haut ma main.

Les Grandes Enigmes De L’Histoire Pour Les Nuls, d’Hugo Coniez. Aux éditions First, 384 pages, 22.95€. 

Natacha Fleurot

Natacha Fleurot

Diplômée en Lettres Modernes, Natacha Fleurot rejoint la rédaction de Culturellement Vôtre fin 2015. Spécialisée dans les oeuvres jeunesse, young adult ainsi que la fantasy, elle réalise de nombreux articles dans les rubriques Livres et Cinéma. Passionnée de cuisine, elle teste aussi régulièrement des livres de cuisine et écrit dans la catégorie Food de la rubrique Lifestyle.
Natacha Fleurot