image modèles cacharel automne hiver 2016/2017 1

C’est à l’occasion de la Fashion Week que nous avons eu l’occasion de découvrir cette nouvelle collection automne-hiver 2016/2017, dans les locaux de Cacharel rue de Verneuil. La marque, qui a longtemps mis en avant des créateurs à la personnalité singulière (Clemens Ribeiro, Cédric Charlier, Ling Liu & Dawei Sun…), a cette fois-ci confié la création de cette collection à une équipe jeune et créative de quelques personnes, dont on ne connaîtra pas le nom. Une manière de recentrer l’attention sur la marque sans doute, de ne pas voir son ADN diluée dans d’autres univers, comme cela a pu être le cas par le passé.

Ce parti pris va également dans le sens du repositionnement de Cacharel, qui compte bien revenir sur le devant de la scène avec l’ouverture de 7 boutiques françaises en 2016 – la dernière ayant fermé en 2008. On trouvera ainsi 2 boutiques à Paris, qui ouvriront dès le mois de juillet : la première à l’angle du boulevard Saint Germain et de la rue de Buci, la seconde sur l’autre rive, rue de Passy. En province, la marque ouvrira une boutique à Lille, Avignon, Marseille, Nîmes et Nice. La particularité étant que toutes ces boutiques seront situées en plein centre-ville, afin de réinvestir celui-ci, délaissé depuis quelques années au profit des centres commerciaux en banlieue, comme nous l’expliquait le fondateur de Cacharel, Jean Bousquet, lors de notre récent entretien avec lui.

Mais tournons-nous vers cette nouvelle collection, à présent : celle-ci, féminine et moderne, résolument contemporaine, lorgne davantage du côté des années 90 que du romantisme fleuri 70’s qui a fait le succès de Cacharel. On retrouve ainsi des fentes sur le côté, notamment sur les pantalons, des ceintures hautes et une épure propre à cette décennie. Plusieurs pièces sont également d’inspiration japonaise, que ce soit par le choix des tissus, les coupes ou certains motifs floraux. C’est ainsi qu’un ensemble revisite le costume traditionnel pour femmes Yohji.

Autre point commun : une attention toute particulière accordée aux détails et finitions. On retrouve par exemple des corsages drapés pouvant être portés de trois manières différentes ou encore des bandes de velours sur les manteaux. Collection automne-hiver oblige, ces derniers sont par ailleurs nombreux et se démarquent par leur qualité. De styles différents, ils permettront à chacune de trouver son bonheur.

image modèles cacharel automne hiver 2016/2017Et puis il y a la qualité des tissus, manifeste et que l’on a pu pleinement apprécier lors de cette présentation de collection : tweed, laine, lin, crêpe de soie, soie, cuir, fourrure… Pour un prix que l’on peut considérer comme relativement accessible pour du prêt-à-porter haut de gamme, la qualité est définitivement au rendez-vous et on ne sera guère surpris d’apprendre que Cacharel possède le même fournisseur que Lanvin.

Avec une centaine de pièces différentes, cette collection propose un large choix et, si une vraie cohérence se dégage, il y en aura néanmoins pour tous les goûts et tous les âges. De 20 à 50 ans et plus, les femmes pourront ainsi acquérir une pièce ou un ensemble et se l’approprier pleinement.

Enfin, dernier argument (de taille) en faveur de cette nouvelle collection : le prix. Avec des prix 30% moins chers qu’il y a quelques années, Cacharel propose une tranche de prix tout à fait raisonnable pour des vêtements de cette gamme. Les prix vont de 125€ pour une ceinture à 1500€ pour un manteau en fourrure. Le premier prix pour un manteau est de 490€ et on comptera de 275 à 530€ pour une robe.

Les raisons ne manquent donc pas pour découvrir cette nouvelle collection, qui sera disponible dans les boutiques Cacharel dès leur ouverture, mais également dans les différents points de vente spécialisés proposant des produits de la marque.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à lire notre interview de Jean Bousquet, fondateur de Cacharel.

  

Cécile Desbrun

Cécile Desbrun est une journaliste culturelle spécialisée dans le cinéma, la musique et l'image de la femme dans la culture. Elle créée Culturellement Vôtre en 2009 et écrit parallèlement pour plusieurs publications en ligne. Elle achève actuellement l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'oeuvre de David Lynch et est la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi.