Une exposition pensée pour les petits

image l'expo bébés animaux

Mine de rien, approcher les bébés animaux dans leur habitat naturel est une véritable gageure. Et on le comprend, bien évidemment maman éléphante n’est pas du genre à laisser traîner son enfant jusqu’à pas d’heure et sans protection. Alors, quand La Cité de la Science et de L’Industrie lance une exposition temporaire consacrée aux jeunes bêtes, intitulée sobrement « Bébés Animaux« , nous ne pouvions pas passer à côté.

Tout d’abord, il faut bien préciser que Bébés animaux est à destination des enfants de 2 à 7 ans, est pensée et scénographiée pour eux. De ce fait, les quelques 73 espèces représentées le sont à hauteur de sa cible, et parfaitement éclairés pour que rien ne puisse leur échapper. C’est toute l’exposition qui est pensée pour les enfants, et grand soin a été pris jusque dans le choix du tapis de sol, moelleux et doux pour prévenir les chutes des bambins les plus cascadeurs.

Après ces petites attentions qui font les grandes satisfactions, les enfants peuvent partir à l’abordage d’un parcours bien pensé. Celui-ci se divise en six étapes : la naissance, les fonctions vitales, les moyens de défense, le développement, l’apprentissage et l’autonomie. Concentrons-nous d’abord sur ce qui attire le regard, les véritables stars de cette exposition : les bébé animaux. Plus de soixante-dix d’entre eux habitent le parcours, de l’âne au tigre, sont mis à hauteur d’yeux de l’enfant, accompagnés d’une petite description simple à lire pour l’adulte qui pourra se faire une joie de la lire à haute voix.

Des activités pour aérer les esprits

image bébés animaux

© F. Jellaoui / EPPDCSI

Coproduite par le Muséum d’histoire naturelle de Toulouse et le Muséum des sciences naturelles de Belgique, Les Bébés Animaux maîtrise la pédagogie avec une fine utilisation des activités qui rythment les six étapes. La naissance débute par un petit film qui décrit les différentes méthodes de mise au monde dans le règne animal puis, alors que l’enfant peut craquer devant l’aspect mignon d’un bébé chouette hulotte ou d’un castor, il peut aussi s’amuser à construire un nid, jouer à trouver qui sort d’un œuf ou d’un ventre, ou encore imiter le crapaud accoucheur dans un jeu assez drôle (préparez les appareils photos, ça servira pour plus tard !). Le but est clairement de proposer des zones de respiration, afin de ne surtout pas écœurer les jeunes visiteurs avec un trop-plein d’informations.

Bien d’autres activités sont à découvrir, comme toucher différentes peaux d’animaux ou encore sentir les odeurs de certains d’entre eux. La valeur pédagogique de ces Bébés Animaux est certaine, apprend aux enfants autant qu’elle créée un lien entre eux et le sujet de cette exposition. Seul bémol, le commencement est abrupt, et l’on ne sait pas vraiment par où commencer du fait de la forme de l’exposition en « U ». Nous vous conseillons de bien suivre le parcours dans l’ordre, l’équilibre qui se dégage de la route tracée étant une belle réussite. Au final, Les Bébés Animaux est tout à fait le genre d’expositions qui fera passer un très bon moment aux petits, et satisfera les plus grands pour son côté pédagogique bien étudié.

Pour toute informations, visitez le site de La Cité des Sciences et de L’Industrie. L’exposition Bébés Animaux a lieu du 19 avril au 20 août 2016.

image cité de la science et de l'industrie

© F. Jellaoui / EPPDCSI

 
Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato