image le manoir de paris clown city

Le Manoir de Paris fête ses cinq ans ! Que de chemin parcouru pour ce lieu devenu incontournable pour qui aime partager des moments de frayeurs, dans un spectacle constant assuré par des acteurs à fond dans leur rôle, et un sens du décor qui traduit une véritable passion pour l’exercice de style. Cinq années traversées de plusieurs spectacles, plusieurs mises en scène, et les visiteurs sont actuellement conviés à souffler la poignée de bougies avec un tout nouveau parcours mettant en scène une figure devenue mythique par contre-emploi : Clown City.

Comme toujours, l’expérience débute par un point photo, que le visiteur peut récupérer à la fin moyennant finance. Il s’agit du seul point d’accroc de ce tout nouveau spectacle : disons que Le Manoir de Paris a déjà proposé plus fendard. Ensuite, comme toujours on rejoint la file d’attente, déjà traversée de hurlements et d’une activité suspecte. Ce concept d’animation pour égayer ce moment précédant la visite marche décidément bien, et l’on connait quelques parcs d’attraction qui pourraient en prendre de la graine (et toc !). La décoration mise en place pour Clown City, évidemment raccord avec le thème du parcours, annonce une ambiance entre festivité et atmosphère cauchemardesque. Bon, il est temps de se lancer dans la pénombre du Manoir.

Bien évidemment, hors de question d’aborder précisément les multiples situations que le visiteur va affronter dans Clown City : pas de spoilers ! Mais tout de même, on peut au moins dévoiler le rendu de l’ensemble. Les ambiances nous ont paru plus sombres que, par exemple, la spéciale Noël de l’année dernière. Les décors sont toujours aussi blindés de détails, cependant le jeu de lumière se concentre plus sur les personnages, du moins pour une partie. Du coup, on a tendance à être autant concentrés sur les tableaux amoureusement concoctés que sur les interprétations des acteurs. Disons que la globalité est une intelligente adaptation du parcours « Légende de Paris + Asylium« , avec une intégration des stars de ce spectacle plus que vivant : les clowns diaboliques.

image clown city

On ne peut pas rendre compte d’une expérience au Manoir de Paris sans parler de celles et ceux qui hantent les lieux. Clown City ne déroge pas à la règle : on est impressionné par le talent des comédiens (qui sont aussi garants de la sécurité des lieux, si vous êtes trop effrayés n’hésitez pas à le leur dire ils vous feront évacuer), qui livrent une performance autant physique que de conteur hors pair. On se remémore particulièrement une épouvantable silhouette, celle d’une femme se contorsionnant, une vision d’horreur qui provoque le frisson. Concernant la peur justement, bien évidemment elle sera vécue à différents degrés selon le public. Notre expérience nous démontre que cela marche particulièrement bien notamment sur le jeune public, très expressif et c’est tant mieux.

Clown City est une fête d’anniversaire délicieusement morbide, un spectacle vivant dont vous êtes le héros. Le concept immersif fonctionne comme à son habitude, ce qui nous fait dire qu’il y a là un concept merveilleux, et que l’équipe d’animation est décidément assise sur une montagne de possibilités, qui pousse à leur créativité. Joyeux anniversaire au Manoir de Paris donc, et souhaitons-lui de continuer à explorer cette voie.

Clown City, un spectacle du Manoir de Paris, du 6 au 29 mai 2016, uniquement les vendredis, samedis et dimanches. Pour réserver, c’est sur le site officiel

Articles liés (thème, acteurs, éditeur...)
Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato