image mon voisin est un gros nazeLes éditions Jungle se sont spécialisées dans les livres comiques, souvent graphiques, quelque part entre la BD et le roman, dans un juste milieu qui donne une forme particulière et intéressante. Ils sont notamment à l’origine de la série « … est un gros naze » qui voit son catalogue s’enrichir d’un nouveau titre traitant d’un thème cher à tous : les voisins. La lecture de ce condensé des plaisirs (et déplaisirs) du voisinage nous donne-t-elle envie de remercier nos collègues jouxtant, ou de mettre certains conseils de l’ouvrage en application ? Voilà la réponse que l’on a après lecture de ce Mon voisin est un gros naze.

Dans la Jungle, comique Jungle

On ne pouvait aborder Mon voisin est un gros naze sans présenter au mieux les éditions Jungle : créées en 2003, elles sont devenues incontournables dans le milieu de la BD et du livre dans le genre humoristique. Depuis 2008, ils sont notamment éditeurs des Simpsons, ce qui marque d’autant plus cette volonté de donner dans la comédie. Depuis 2009 ils sont associés à Michel Lafon pour mettre en BD des pièces du catalogue de cet éditeur reconnu : Vie de merde, les hommes viennent de Mars les femmes viennent de Venus… Plus récemment, Jungle propose des ouvrages comme Plants vs Zombies, le célèbre Grumpy Cat ou encore Scènes de ménage tirées de la série à succès diffusée sur M6. Le catalogue est complété par plusieurs labels spécialisés pour la jeunesse, de quoi trouver des idées de cadeaux pour tous les goûts.

Le voisin, cet être mystérieux

Le voisin. Selon Larousse.fr : « personne qui habite près d’une autre personne. » Voilà comment débute ce livre, par une définition qui nous plonge directement dans l’ambiance. On imagine, par la suite, l’immeuble de nos rêves, on a droit à un concours de paillassons quelque peu saugrenu, on apprend enfin ce qu’est un millième (combien d’entre nous ce sont arrachés les cheveux sur cette question, avouez-le ?) et on découvrira autant de messages à accrocher à sa porte qui pourront servir pour tout type de situations. Que des choses utiles pour le quotidien, avec évidemment une bonne grosse note d’humour ! Mon voisin est un gros naze se situe très clairement là : dans la gaudriole rigolote, pas prise de tête pour un sou, mais tout de même assez symptomatique pour parfois faire dire, tout bas « c’est pas faux, ça ».

Une collection et un éditeur à suivre

Mon ado (qui a d’ailleurs eu droit à une version collector), Mon ex, vient maintenant Mon voisin est un gros naze. Si tout est écrit au second degré, on y retrouve ici et là des morceaux de vécu pour chacun d’entre nous ; certaines situations présentées peuvent sembler extrêmes, bien exagérées, mais étant donné les diverses expériences que l’on a tous pu recueillir, il est facile de se dire que tout est possible et cela aide à tout de même parfois se poser certaines questions. L’ouvrage se construit en alternance de dessins, définitions, tests, listes etc… Autant de variations qui rendent la lecture de ce livre non seulement facile mais également très agréable. Facile à transporter, il peut servir de moment de détente après (ou avant) une journée difficile pleine de rendez-vous chez le dentiste, à la banque ou mieux encore, en prévision de la prochaine Assemblée Générale de Copropriétés ! Le prix étant plus qu’attractif (6€), on aurait tort de passer à côté de cet ouvrage que l’on pourrait sans peine, et sans pression, qualifier de bien cool.

Mon voisin est un gros naze, par Laurent Storck et Silvia Kahn. Aux éditions Jungle, format poche, 139 pages, 6 euros. Sortie le 9 mars 2016. 

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato