livre au feu les pompiersIntéresser les enfants à ce métier héroïque

Qui ne se souvient pas de cette impression magique que laissaient les livres animés dans nos consciences ? Ces ouvrages, spécifiques de par l’interaction qu’ils proposent à l’enfant, sont sans doute ce qui sied le mieux au genre précis du documentaire pour enfants : les volets créés une sorte de profondeur, dévoilent ce qui est caché derrière les apparences. Cela tombe bien, car c’est aussi le but d’Au Feu les Pompiers, un ouvrage pour mieux faire connaître ceux qui sont parmi les super-héros de notre temps, loin des fantasmes cinématographiques : les sapeurs-pompiers.

Évidemment, pas de scénario à proprement parler dans Au Feu les Pompiers, même si la présentation  de ce métier a fait l’objet d’une attention particulière dans le fil conducteur des différentes descriptions et informations. On est clairement dans une esquisse de journée-type, du matin jusqu’à la nuit. Les premières pages présentent la caserne aux aurores, avec les entraînements quotidiens et les exercices des nouveaux arrivants. L’utilité des volets est déjà mis à contribution avec intelligence, comme celui qui dévoile la « grande tour » (qui sert notamment à s’exercer à grimper). Le format d’Au Feu les Pompiers ne permet pas de l’admirer dans toute sa hauteur ? Qu’à cela ne tienne, faisons la tenir dans un de ces fameux dépliants qui la dévoilera sans aucun problème.

Au Feu les Pompiers renferme assez d’informations pour faire rêver n’importe quel enfant, mais aussi le focus est fait sur les qualités de concentration bien entendu hors normes que ce métier demande à ceux que l’on surnomme soldats du feu. Car le tout n’est pas d’arriver sur les lieux d’un incendie, il faut par exemple s’être assuré au préalable que le camion ne tombe pas en panne, ou encore que les lances soient en état de fonctionner. Une erreur, une seule, et ce sont des vies qui peuvent être mises en danger. Après s’être concentré sur la caserne, on suit les pompiers en intervention, et les informations continuent de s’enchaîner à un bon rythme : les pages d’Au Feu les Pompiers ne sont pas remplies jusqu’à l’absurde, même si chacune d’elles apportent son lot de surprises… et d’amusement.

Une édition en tous points admirable

C’est incontestable, l’enfant apprend beaucoup avec Au Feu les Pompiers : il tourne les pages évidemment, mais il aura aussi à faire tournoyer notamment une roue qui lui présente les différents véhicules que les soldats du feu utilisent pour leurs interventions. Il pourra aussi s’amuser à feuilleter de tout mini-livres, ou encore dépliera des rabats bien plus imposants. L’effet est garanti sur l’enfant : il est autant intéressé par cet incroyable métier que par le moyen d’obtenir des informations, d’interagir avec Au Feu les Pompiers. Le seul petit regret concernera la toute fin du livre, qui s’achève peut-être un peu brusquement, on aurait apprécié une double-page de plus pour évoquer la nuit dans une caserne.

Au Feu les Pompier n’est certes pas cadencé par un récit, mais il fallait une plume capable de tenir éveillé l’intérêt du jeune lecteur. Mission accomplie pour Jean-Michel Billioud, qui trouve les mots justes pour être à la fois captivant et jamais simpliste. Ses courtes phrases sont fluides, aisément abordables (et écoutables) pour un enfant de 4 à 7 ans : on sent l’expérience de l’auteur en matière de documentaires pour jeune public, rappelons qu’il en a signé une pelletée chez d’autres éditeurs. Quant aux illustrations d’Au Feu les Pompiers, elles sont assurées par Julie Mercier, dont le style parfois délicieusement fourmillant sur d’autres travaux (citons La vie parfaite du Maharadja) fait place à une patte plus calme mais toujours aussi précise dans ses descriptions.

Au Feu les Pompiers est donc un livre animé et documentaire tout à fait recommandable pour qui a envie de sensibiliser son enfant à ce métier pour le moins virtuose. Mais pas que, car les parents pourront aussi compter sur cette œuvre pour intéresser tout simplement un bambin en âge de l’être, tant son concept est maîtrisé d’un bout à l’autre. Signalons aussi la solidité de l’édition : le papier épais et la couverture cartonnée participent à la très bonne impression de l’ensemble. Un ouvrage grandement recommandé pour ses belles qualités pédagogiques, et pour le respect qu’il fait ressentir aux petits lecteurs.

Au Feu les Pompier, écrit par Jean-Michel Billioud, illustré par Julie Mercier. Aux éditions Gallimard Jeunesse, collection « Le petit monde animé ». Conseillé de 4 à 7 ans, 10 pages, 9.90 euros. Paru le 24 septembre 2015. 

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato