Signalons que ça y est : Psycho-Pass Madatory Happiness est arrivé chez nos revendeurs français, en version boîte qui plus est. Les joueurs qui possèdent une Playstation 4, ou une Vita, pourront donc incarner l’un des deux nouveaux agents de la Division 1 de la brigade criminelle :

  • Nadeshiko Kugatachi, un Inspecteur calme et sérieux dont tous les souvenirs ont été effacés.
  • Takuma Tsurugi, un Exécuteur bouillonnant qui recherche une amie d’enfance disparue.

Jeu d’aventure qui vous demandera de sous-peser la moindre décision, Psycho-Pass Mandatory Happiness (dont nous vous proposerons un test pour bientôt) couvre la première saison du dessin animé.

Histoire

Dans un futur proche, les progrès technologiques permettent de quantifier et de profiler l’état mental et les dispositions au crime de tout un chacun. Pour le bien public, toutes les émotions et pensées sont documentées et gérées par le système Sibylle. Ce système informatique évalue la vie et l’esprit de chaque individu et consigne son jugement dans un dossier : le Psycho-Pass. Fondé sur deux éléments principaux, le Psycho-Pass est l’œil omniscient de la justice. Le premier de ces éléments est la Teinte, une représentation visuelle du niveau de stress d’une personne, l’autre est le Coefficient de criminalité, une valeur numérique qui reflète les tendances criminelles de quelqu’un. C’est cette valeur qui détermine si un individu doit être soumis au contrôle des agents du Bureau de la Sécurité Publique. Les agents sont divisés en deux groupes : les Exécuteurs, chargés des investigations et de l’arrestation des criminels, et les Inspecteurs, qui ont pour rôle d’encadrer les Exécuteurs.