Sorti le 16 septembre 2016, le très pointu Mount & Blade : Warband se présente un peu plus via une toute nouvelle vidéo explicative, et ceci alors que notre test ne devrait plus tarder. RPG médiéval poussé, un peu de niche tant il demande aux joueurs une certaine implication, le jeu signé TaleWorlds Entertainment (édité par Ravenscourt) est disponible à la vente sur Playstation 4 et XBox One.

Contexte

Dans Mount & Blade: Warband, six royaumes s’affrontent pour accroître leur puissance. C’est au joueur de choisir le seigneur qu’il voudra servir. Il pourra ainsi choisir de s’allier à la cavalerie du Sultan, qui patrouille les déserts et les oasis du sud ; aux archers Khergites des vastes steppes ; aux légions du royaume enneigé de Vaegia ; aux fiers porteurs de hache du Nord ; aux chevaliers de Swadia ou encore aux rebelles Rhodok du sud-ouest. Quelle que soit la nation que le joueur choisit de rejoindre, même un aventurier aux humbles origines pourra, par ses actes et avec le soutien de la noblesse, acquérir son propre château.

Mais d’ici là, la route est longue. La vidéo nous montre comment notre jeune chasseur est devenu un marchand aisé, qui doit engager des mercenaires pour l’aider à se défendre contre les bandits. Mais une fois à la tête d’une bande bien armée, la tentation de devenir lui-même un hors-la-loi est forte. Après avoir conquis un château, et grâce à la bénédiction royale, le voilà qui progresse dans les premiers cercles de la noblesse. Et sa vie est alors rythmée par les banquets, la politique et les joutes. Et tout en protégeant ses sujets des prédateurs, il pourrait bien gagner le cœur d’une jeune noble…