Avis aux amateurs de cinéma de genre (et aux autres), découvrez la chaîne YouTube du Fossoyeur de Films qui, depuis plus de quatre ans, propose des critiques de films plus loufoques les unes que les autres.

C’est bien connu : outre les YouTubeuses mode et beauté, les humoristes sont les vidéastes qui connaissent le plus grand succès sur la fameuse plateforme américaine. Mais, lorsque cet humour est allié à des connaissances cinématographiques pointues, on obtient un mélange vraiment détonnant. C’est ce que propose François Theurel, 33 ans, alias Le Fossoyeur de Films, sur sa chaîne qui compte aujourd’hui plus de 570 000 abonnés.

Dans ses vidéos, il donne son avis sur les derniers longs-métrages de science-fiction et d’horreur sortis et n’hésite pas à faire aussi découvrir à ses fans des œuvres plus anciennes qu’il considère comme des classiques du genre. Il s’intéresse également à certains films grand public parmi les plus attendus, comme, par exemple, Spectre ou Jurassic World. Toutefois, même si François Theurel offre des présentations très précises des films, tant au niveau du fond que de la forme, on est loin d’une analyse ultra poussée et ponctuée de jargon incompréhensible pour les non-initiés. Bien au contraire. Le vocabulaire utilisé est plutôt simple et les termes techniques assez rares. Toutefois, le Youtubeur a souvent recours à un langage très cru. Ses vidéos ne sont donc pas destinées aux plus jeunes mais restent accessibles à tous.

De plus, il entrecoupe ses explications de blagues et de gags drôles et efficaces. Ainsi, il commence chacune de ses vidéos en discutant avec sa fidèle pelle de fossoyeur et peut même aller jusqu’à se grimer et à se mettre en scène dans des situations absurdes. De plus, il intègre, dans ses critiques, de nombreuses images issues des films dont il parle. Il s’éloigne donc de l’éternel plan fixe sur un YouTubeur qui débite un monologue dans sa chambre et offre à ses nombreux fans des pastilles humoristiques qui se caractérisent par un montage de qualité.

En plus de ces critiques, François Theurel publie des vidéos plus générales sur le cinéma comme, entre autres, « le top 10 des derniers rôles improbables » ou une compilation des « fails gardés à l’écran » ; comprenez, les erreurs et les absurdités que les réalisateurs ont omis de couper (ou délibérément décidé de garder) au montage. Il met également en ligne des bêtisiers filmés lors des tournages de certaines de ses vidéos. De plus, il offre la possibilité à ses abonnés de plonger au cœur du Festival de Cannes en diffusant les chroniques qu’il réalise chaque année depuis 2014 pour la chaîne Canal +. Enfin, François Theurel profite de son succès et de la notoriété qu’il a acquise pour promouvoir un autre de ses projets : « Dead Watts », une série de vidéos musicales sur des thèmes particuliers (souvent liés au cinéma).

Le Fossoyeur de Films est donc la chaîne YouTube idéale à conseiller aux cinéphiles du dimanche qui souhaitent parfaire leur connaissance du monde du cinéma ou même, seulement, passer une bonne soirée vidéos entre amis.