image annonce persona 5

Quelques mois nous séparent de celui qui, on le chuchote, sera l’un des (le ?) meilleurs J-RPG à être sortis sur cette génération de consoles. Ce jeu, c’est Persona 5, le nouvel épisode numéroté à atteindre nos machines de salon. L’exclusivité pour consoles Sony (disponible sur Playstation 4 et 3), développée par Atlus et éditée par Deep Silver (nos sauveurs, c’est grâce à eux qu’on pourra y jouer sous nos latitudes ne l’oublions pas !) débarquera en Europe le 14 février 2017, et pour vous faire patienter on dévoile un peu du background de deux personnages : Ann Takamaki et Ryuji Sakamoto.

Ann Takamaki

On peut rapidement se sentir exclu lorsqu’on est l’objet habituel de tous les ragots. Ann Takamaki, de Persona 5, connaît bien le problème. Ann est une belle jeune fille, cible quotidienne de rumeurs injustifiées. Mais cela ne l’empêche pas de beaucoup s’inquiéter pour ses amis… Et c’est pour cette raison qu’elle n’hésite pas à enfiler son masque pour rejoindre les Phantom Thieves. Pour cette raison, mais aussi pour faire taire les rumeurs qui disent qu’elle connaît « un peu trop bien » le prof de gym de la Shujin Academy. Mais comme les Phantom Thieves ne sauraient simplement s’occuper des affaires d’un prof de gym lubrique, Ann va vite devenir la voix de la sagesse du groupe. Et c’est sans compter le fait qu’elle assure comme un chef au combat !

Bonus, les équipes de Deep Silver ont rencontré Erika Harlacher, la talentueuse comédienne qui double Ann :

Ryuji Sakamoto

La Shujin Academy accueille de nombreux lycéens délinquants, mais le pire d’entre eux est très probablement Ryuji Sakamoto. Ryuji était une étoile montante de la course à pied, qui a été contraint de mettre fin prématurément à sa carrière à la suite d’une blessure provoquée par « l’entraînement » trop intensif imposé par son coach sadique, Kamoshida. N’ayant plus aucun avenir dans son sport fétiche et ayant fait de première main l’expérience de la méchanceté des adultes, Ryuji est devenu un paria se rebellant contre une société qu’il considère comme corrompue. Fauteur de troubles, il n’en a pas moins un grand cœur et fera toujours passer les Phantom Thieves avant lui-même. Ryuji est un véritable ami sur lequel on peut compter et qui sera toujours là pour vous couvrir. Et puis, avoir un gros dur avec un masque en forme de crâne dans votre équipe, c’est quand même la classe !

Les équipes de Deep Silver ont pu rencontrer Max Mittelman l’acteur qui double le plus que fougueux Ryuji Sakamoto :

Contexte

Persona 5 raconte les conflits intérieurs et extérieurs de lycéens sous tension, le héros du jeu et le groupe d’amis qu’il rencontre au cours de l’histoire, qui mènent une double vie sous le nom de Voleurs Fantômes. En apparence, ce sont des lycéens tokyoïtes tout à fait ordinaires : ils suivent leurs cours, sortent s’amuser après les classes et ont des petits boulots à côté. Mais ils participent également à des aventures extraordinaires en utilisant leurs pouvoirs surnaturels pour pénétrer dans le cœur des gens. Ce pouvoir vient de leur Persona, du nom du concept psychologique décrit par Carl Jung. Les héros du jeu découvrent ainsi que la société force les gens à porter des masques pour dissimuler leurs vulnérabilités, et que ce n’est qu’en arrachant ces masques et en faisant face à leur véritable personnalité qu’ils sont capables de réveiller le pouvoir qui est enfoui en eux, dans le but de s’en servir pour aider ceux qui sont dans le besoin. En fin de compte, les Voleurs Fantômes cherchent à altérer leur quotidien pour qu’il corresponde à leur nouvelle perception, et qu’ils puissent voir à travers les masques de la société moderne.

A retenir

  • Persona 5 est le premier épisode numéroté de cette série plusieurs fois récompensée à sortir sur consoles de salon depuis l’époque de la PS2.
  • Des mécaniques de jeu de rôle japonais dynamiques se mélangent à des séquences d’action haletantes et à une histoire profonde et captivante.
  • Des personnages, ennemis et environnements superbement stylisés et des séquences cinématiques réalisées à la manière d’un animé.
  • Une bande originale enrichie en acid jazz détonnant, signée par le légendaire compositeur Shôji Meguro.
  • Une histoire totalement inédite qui s’adresse autant aux vétérans de la série Persona qu’aux nouveaux joueurs.