Une carte automne-hiver traditionnelle et efficace

image campanile

Campanile, tout le monde connaît avant tout pour leur service hôtelier, un peu moins pour son offre de restauration. Il faut bien écrire qu’en ce moment, la marque fait plus les gros titres pour son développement en Chine, mais attention à ne rien négliger. D’année en année cette chaîne propose des cartes de saison qui, globalement, font le bonheur de celles et ceux qui osent aller à leurs rencontre. Du coup, quand on a eu la possibilité d’aller découvrir le tout nouveau menu des restaurants Campanile, nous n’avons pas hésité une seule seconde.

Le buffet à volonté passé au crible

image buffet campanile

Campanile, c’est tout d’abord le buffet des entrées, qui trône au milieu de l’intérêt des affamés. Concept clair, net, et efficace, le buffet de cette carte automne-hiver propose quelques nouveautés : une partie fruits de mer un peu chiche mais tout à fait agréable, plus de fromages qu’auparavant, un salade bar. Le côté salé nous a semblé bien garni, peut-être un peu académique mais satisfaisant et à volonté. Côté sucré, on a remarqué une nouvelle venue : une fontaine de chocolat fondu accompagnée de chamallows de toutes les couleurs. On peut aussi retrouver les éternelles et toujours aussi plaisantes crêpes, et diverses régalades là encore traditionnelles.

Des plats de résistance classiques et infaillibles

image pintade campanile

Notre découverte de la carte automne-hiver des restaurants Campanile s’est évidemment prolongée avec un duo de plats de résistance, dont un imaginé et supervisé par le chef étoilé Philippe Renard. Ce dernier n’était nul autre qu’un Suprême de Pintade fermière aux champignons des bois, assaisonné d’une sauce crémée et de ciboulette. L’autre plat était, lui, totalement sans gluten, un bel effort qui tient à cœur aux décideurs de Campanile : un Parmentier de Bœuf dans la plus pure tradition. Cette carte automne-hiver nous a confirmé l’effet recherché, et qui nous a été exposée : proposer des plats simples, directement identifiables, et carrément authentiques. On est dans ce que notre terroir a à nous offrir de classique, d’efficace et, si l’on aurait tout de même apprécié cette petite touche de folie en plus, on ne peut que souligner la très bonne tenue du rapport qualité-prix.

Campanile n’oublie personne

image chevre campanile

D’ailleurs, Campanile croit très fort en l’attractivité d’une offre intéressante financièrement. Ainsi, du 17 décembre 2016 au 1er janvier 2017, la chaîne d’hôtels-restaurants met en place une opération attrayante à destination des enfants. En effet, les moins de 10 ans pourront profiter d’un véritable petit-déjeuner ou repas pour… 1 euro. Oui, un euro seulement, pour tout menu adulte consommé. Et ce, donc, pendant toute la durée des vacances scolaires. Attention tout de même, l’offre est limitée à deux enfants par famille. L’occasion, donc, de faire manger à vos bambins aussi bien un mini-burger que du filet de poisson, le tout accompagné de pâtes, frites ou haricots verts. Évidemment, les enfants auront aussi accès au buffet des desserts, comme les adultes !

Au final, ce qu’on a vu et goûté de cette carte automne-hiver de Campanile nous a emballé, de par le sérieux traditionnel qui assure un niveau de qualité-prix plus que correct, mais aussi de par la convivialité de l’offre, qui n’oublie personne.

  • Formule Express (valable le midi uniquement, du lundi au vendredi) : 11.90 euros.
  • Formule Duo : 16.90 euros.
  • Formule Trio : 23.90 euros.

Retrouvez les conseils cuisine du chef étoilé Philippe Renard sur Campanile.com.

image planche campanile 

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato