image lego jurassic world l'évasion de l'indominusCaractéristiques

  • Réalisateur : Michael D. Black
  • Avec : BD Wong, Sendhil Ramamurthy, Fred Tatasciore, Zachary Levi, Jake Johnson, David Gunning, A.J. LoCascio, Lauren Lapkus
  • Éditeur : Universal Pictures Video
  • Date de sortie DVD : 3 janvier 2017
  • Durée : 24 minutes

Image : 4/5

LEGO Jurassic World : l’évasion de l’Indominus livre un master à la qualité qu’on est en droit d’attendre dorénavant pour les sorties sur ce support. C’est toujours net, les couleurs sont peut-être parfois un tout petit peu ternes mais, dans l’ensemble, on est là face à un transfert satisfaisant.

Son : 5/5

Là aussi, ce DVD de LEGO Jurassic World : l’évasion de l’Indominus assure ce qu’on attend de lui, et dans un nombre de langues jusqu’au-boutiste : 17, allant du russe au mandarin, en passant évidemment par la version anglaise originale, ou encore la française. Toutes sont proposées dans un Dolby Digital 5.1 bien équilibré. Rien à redire.

Bonus : 3/5

Cette édition DVD de LEGO Jurassic World : l’évasion de l’Indominus propose une douzaine de minutes de bonus. Un chiffre certes pas folichon en lui-même, mais qui se fait pardonner de par la qualité des différents petits modules. Consignes de sécurité en vidéo pour les employés (8 minutes) est un contenu dont le titre est assez parlant pour se décrire tout seul. Une petite dizaine de minutes dans le même esprit que le court-métrage qui habite la galette, plein de gags typiques de la licence LEGO. Les trois autres bonus, Une journée dans LEGO Jurassic World (2 minutes), Une rencontre bouleversante (1 minute) et Amis du jurassique (1 minute), sont de courtes et sympathiques scénettes à base de vrais éléments LEGO tout en stop motion.

Synopsis

L’Indominus s’est échappé de son enclos ! Owen et Claire doivent trouver une solution pour sauver le parc.

image dvd lego jurassic world l'évasion de l'indominus

Le court-métrage

Un court-métrage de 24 minutes qui retient assez l’attention pour faire l’objet d’une sortie dédiée, voilà une curiosité que l’on voulait découvrir. On se rend compte assez rapidement que LEGO Jurassic World : l’évasion de l’Indominus se justifie de deux façons. La première est que tous les enfants ne peuvent pas voir le film Jurassic World : à cinq ans, par exemple, on ne conseille vraiment pas de s’y risquer. Dès lors, ce court-métrage a le bienfait de proposer une aventure formellement pas trop éloignée du film, mais avec une dose d’esprit LEGO. Vous connaissez ce dernier notamment si vous êtes du genre gamer (Lego Star Wars : le réveil de la Force, Lego Harry Potter Collection) : il est fait d’un mélange de fidélité à l’œuvre d’origine, et d’un sens du développement comique qui a tendance à faire mouche notamment auprès du plus jeune public. Par exemple, la séquence montrant Simon Masrani en perte de contrôle de son hélicoptère donne lieu à un gag doucement rigolard, qui dédramatise donc parfaitement adapté aux enfants.

La deuxième justification à ce LEGO Jurassic World : l’évasion de l’Indominus est, bien évidemment, liée à l’univers LEGO en lui-même. On le sait, la marque incontournable dans le domaine du jouet pour enfants a depuis longtemps fait une entrée fracassante dans le monde du transmédia, et le public-cible sera bien aise de voir ses jouets préférés prendre vie devant ses yeux ébahis. D’un point de vue purement qualitatif, soulignons que la courte durée provoque une rapidité de l’action qui pourra peut-être prendre au dépourvu. Mais dans l’ensemble LEGO Jurassic World : l’évasion de l’Indominus est assez bien calibré pour que les enfants valident amplement. 

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato