Histoire(s) de Jazz et Let’s Get Lost demain au Comoedia de Lyon

Affiche-hot-club-de-lyon1Le cinéma le Comoedia à Lyon a
programmé une soirée thématique autour du jazz pour ce dimanche 1er mai. Deux documentaires seront présentés à partir de 18h : tout d’abord Histoire(s) de jazz
d’Emilie Souillot, puis le célèbre Let’s Get Lost de Bruce Weber (1988).

Une soirée à recommander aux amoureux de cette musique, bien entendu, mais aussi aux novices qui auraient envie de se familiariser avec le genre. Pour ma part, j’écoute assez peu de jazz et je
n’y connais pas vraiment dans ce domaine, pourtant, le documentaire d’Emilie m’a vraiment emportée et touchée.

Comme il s’agit d’une de mes amies et que mon copain a réalisé l’affiche (il a également participé au montage), vous me direz peut-être que je manque d’objectivité ? Détrompez-vous: entre la
période où Emilie travaillait sur le montage du film et les nombreuses projections qui ont suivies et auxquelles j’ai assisté, je ne saurai dire combien de fois j’ai vu son documentaire (55mn).
Pourtant, je ne m’en suis jamais lassée, retrouvant à chaque fois la même émotion.

Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est qu’il s’agit d’une approche anti-didactique et vivante. Histoire(s) de jazz se penche sur l’histoire du Hot Club de
Lyon
(le plus vieux club de jazz de la ville) et de ses protagonistes (fondateurs, directeurs, musiciens, etc.) au travers d’uns structure très libre mais cohérente qui nous plonge au
coeur du club au fil des décennies. Les anecdotes fusent et la force du film est de nous rendre palpable la passion de ces afficionados, même lorsqu’on ne connaît pas le jazz. A cette émotion se
rajoute de jolies touches d’humour qui rendent la vision de ce documentaire des plus agréables.

Quant à Let’s Get Lost, il s’agit du plus grand documentaire sur le jazzman Chet Baker, qui était seulement ressorti en juillet 2008 dans une poignée de
petites salles. N’hésitez donc pas à venir découvrir ou re-découvrir ce film rare.

Le tarif de la soirée, enfin, est très avantageux : il y a un seul billet (aux tarifs habituels) pour les deux films, soit 8€30 en plein tarif et 6€50 en tarif réduit.

Pour en apprendre plus sur Histoire(s) de jazz (extraits du film, photos, journal de bord), sur le site d’Émilie Souillot.

Cécile Desbrun

Cécile Desbrun est une journaliste culturelle spécialisée dans le cinéma, la musique et l'image de la femme dans la culture. Elle créée Culturellement Vôtre en 2009 et écrit parallèlement pour plusieurs publications en ligne. Elle achève actuellement l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'oeuvre de David Lynch et est la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi.
/10