[Test — Food] Delpierre : les nouveautés de Noël 2016 pour des repas rapides et savoureux

image logo delpierreAu rayon des produits de la mer des grandes surfaces, outre les produits Labeyrie, qui misent sur une image luxueuse et accessible à la fois, la marque Delpierre se distingue par une large gamme de poissons découpés et lavés, prêts à la consommation, mais aussi de crevettes de cocktails et plats préparés à réchauffer au four ou micro-ondes pour une dégustation rapide. Bien pratique quand on n’a pas l’habitude (ou pas le temps) de vider un poisson entier, ou bien de passer des heures derrière les fourneaux.

Une large gamme de nouveautés pour les fêtes

La marque, qui a fêté son centenaire il y a déjà 3 ans, propose ce Noël 2016 un large éventail de nouveautés, avec une belle variété de poissons (du bar à l’eglefin, en passant par le rouget et le maquereau), de poissons déjà cuisinés (dos de cabillaud amandes et pistaches, milanaises de saumon), de plats préparés (risottos, gratins), mais aussi de produits aussi surprenants qu’innovants, comme le saumon en tranches, qui n’est pas du saumon fumé, mais du saumon présenté sous la même forme que des tranches de dinde ou de jambon cuit.

Nous avons donc testé 3 des nouveautés proposées parmi une quinzaine, afin de nous faire une idée plus précise sur ces produits issus du circuit de la grande consommation, qui peuvent parfois éveiller les soupçons. Bien que les plats préparés ne remplaceront jamais les faits maison ou ceux du traiteur, certains se démarquent néanmoins par leur qualité et une composition équilibrée, ce qui est le cas des produits Delpierre.

Test : la brandade de morue parmentière

image brandade de morue delpierre
Brandade de morue parmentière à la crème fraîche Delpierre. Prix conseillé : de 5€ à 6,95€.

Ainsi, la brandade de morue parmentière à la crème fraîche, avec sa texture onctueuse, ses morceaux de pommes de terre et le goût distinctif de son poisson, fait sans doute partie de ce que l’on peut trouver de mieux en la matière. A tel point que présenté lors d’un repas, on pourrait presque croire qu’il s’agit d’un plat fait maison, à la différence prêt que le dessus serait sans doute plus épais et gratiné. Rien à redire en revanche quant à l’équilibre du goût et des saveurs, ou la consistance de l’ensemble, très nourrissant. Delpierre, qui a à coeur de sélectionner avec soin ses produits de la mer (les saumons sont issus d’une aquaculture raisonnée, par exemple), a ainsi utilisé de toute évidence de la morue de bonne qualité, dont le goût n’est absolument pas fade comme c’est trop souvent le cas pour bon nombre de plats préparés à base de viande ou de poisson.

On notera également que cette brandade de morue parmentière est salée juste comme il faut, ce qui constitue un point important pour cette catégorie de produits, régulièrement dénoncés pour leur excès en la matière. La morue étant déjà suffisamment salée en elle-même, la crème et les pommes de terre apportent douceur et équilibre, et participent à donner un plat consistant, qui ne laisse pas le consommateur sur sa faim. Enfin, 3 petites minutes au micro-ondes suffisent avant de la déguster, ce qui en fait le plat idéal à emporter au travail ou bien pour un dîner rapide.

Test : le risotto aux crevettes, parmesan et basilic

image delpierre risotto aux crevettes, parmesan, basilic
Risotto aux crevettes, parmesan et basilic Delpierre. Prix conseillé : de 5€ à 6,95€.

Le risotto aux crevettes parmesan, basilic, est également de bonne qualité, sans pour autant égaler les risottos maison (que l’auteure de cet article à l’habitude de confectionner). Là encore équilibré au niveau du goût, bien crémeux lorsqu’on le sort du four ou du micro-ondes grâce à la présence de crème fraîche, il est nourrissant sans être trop lourd. Sa texture, suffisamment épaisse une fois réchauffé, lui donne par ailleurs une belle apparence, assez différente de celle de nombreux plats préparés, tandis que les crevettes et une pointe de citron apportent une sensation de fraîcheur. Seul petit regret : les crevettes s’apparentent davantage à des crevettes de cocktail et, bien que d’une taille raisonnable, elles ne ne sont ni aussi grosses ni aussi savoureuses que celles que l’on achèterait au rayon poissonnerie. Leur qualité reste cependant honorable : aucune fadeur à déplorer, là encore.

Test : les tranches de saumon

Tranches de saumon prêt à déguster Delpierre. Prix conseillé : 2,95€ les 4 tranches.
Tranches de saumon prêt à déguster Delpierre. Prix conseillé : 2,95€ les 4 tranches.

Enfin, on termine par la nouveauté la plus intrigante de Delpierre, toutes gammes confondues : les tranches de saumon. Curieux de goûter ce produit tout en étant de prime abord assez sceptiques puisque ces tranches de saumon à l’apparence de jambon cuit (en plus fin) font assez industrielles de visu, nous les avons donc dégustées coupées en morceaux avec un filet de citron, puis accompagnées de pain. Le résultat est assez plaisant, et le fait que Delpierre utilise du pur saumon et évite tout conservateur le rend bien supérieur à nombre de produits transformés bourrés d’additifs en tous genres. Bien sûr, ces tranches de saumon n’ont pas grand chose à voir avec le saumon frais ou fumé, incomparables à tous points de vue, mais elles constitueront une alternative originale au traditionnel jambon cuit ou blanc de dinde en tranches dans les sandwiches, les pâtes ou les salades. Elles sauront également se faire apprécier des tous jeunes enfants qui commencent à manger des aliments solides, que ce soit hachées ou coupées en petits morceaux.  Le prix reste de plus assez raisonnable, dans la même fourchette que la viande en tranches.

Ces nouveautés nous laissent donc une impression globalement favorable, voire très favorable en ce qui concerne la brandade de morue parmentière, confirmant l’image de marque de confiance de Delpierre. Si l’on ne servira pas nécessairement les plats préparés lors d’un repas de fêtes, pour lequel le fait maison reste de mise, on n’hésitera pas à acheter ces produits pour des repas rapides et consistants en semaine, d’autant plus que la gamme de produits proposés est suffisamment étendue pour varier les plaisirs.

Natacha Fleurot

Natacha Fleurot

Diplômée en Lettres Modernes, Natacha Fleurot rejoint la rédaction de Culturellement Vôtre fin 2015. Spécialisée dans les oeuvres jeunesse, young adult ainsi que la fantasy, elle réalise de nombreux articles dans les rubriques Livres et Cinéma. Passionnée de cuisine, elle teste aussi régulièrement des livres de cuisine et écrit dans la catégorie Food de la rubrique Lifestyle.
Natacha Fleurot

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *