[Tourisme] Alfred Sommier : Le charme d’un hôtel particulier près de la Madeleine

Une atmosphère intimiste de boudoir XIXe

image salon rez-de-chaussée hôtel alfred sommier paris madeleine
Le salon du rez-de-chaussée, au bout du hall d’entrée, a été reconstitué pour refléter celui de la famille. Photo : Culturellement Vôtre

Avis aux amateurs de luxe et raffinement ! L’hôtel Alfred Sommier a ouvert ses portes, pour une expérience unique au coeur de Paris. Situé entre la Madeleine et le boulevard Malesherbes, l’établissement est à l’origine un hôtel particulier du XIXe qu’Alfred Sommier et son père, à la tête d’une entreprise de raffinage de sucre, firent construire afin de refléter leur statut et la puissance de leur famille, qui leur permit d’intégrer la haute bourgeoisie. Pour la petite histoire, Alfred Sommier acheta le célèbre château de Vaux-le-Vicomte qu’il fit rénover, et son fils épousa la fille du président de la République Jean Casimir-Perier. L’hôtel fut quant à lui conçu par l’architecte Joseph Lesoufaché, renommé sous le Second Empire puisqu’il participa aux aménagements du château de Versailles.

image escalier rez-de-chaussée caryatides hôtel alfred sommier paris madeleine
Deux caryatides accueillent les clients lorsqu’ils prennent le grand escalier. © Culturellement Vôtre

La famille Sommier vivait et recevait ainsi en ces lieux et l’actuel propriétaire, Richard de Warren, descendant de la famille, a souhaité que l’hôtel conserve des références à l’histoire familiale, mais également cette atmosphère intimiste qui en font un véritable joyau et un havre de paix, loin du tumulte de la ville. Ainsi, le salon du rez-de-chaussée, au bout du hall, a été reconstitué pour refléter ce à quoi il ressemblait du vivant d’Alfred Sommier, tandis que des clichés décalés de la collection de photographie personnelle de la famille ornent certaines chambres classiques. De manière générale, les lieux conservent de nombreux éléments d’époque et possèdent cette atmosphère de boudoir qui faisait tout le charme des demeures bourgeoises du XIXe siècle (moulures, fenêtres à crémone, dorures, cheminées en marbre…), tout en possédant une indéniable touche de modernité qui l’ancre dans notre temps.

Des chambres au raffinement exceptionnel

image lit suite dorée hôtel alfred sommier paris madeleine
© Culturellement Vôtre

En tout, l’hôtel possède 80 chambres, dont 22 suites, décorées avec goût, dans le même esprit de raffinement que les salles communes. Des chambres classiques aux plus belles suites, l’aménagement est harmonieux et invite au repos et à la détente. On trouvera tout le confort des établissements 5 étoiles : machine Nespresso et plateau de courtoisie, mini-bar, coffre-fort, produits de toilettes Guerlain, sans compter le room service disponible 24h/24, la conciergerie, un service de voiturier ou encore l’accès à une salle de remise en forme…

image coin salon cheminée suite dorée hôtel alfred sommier paris madeleine
© Culturellement Vôtre

Nous avons pu visiter quelques-unes des chambres et les plus impressionnantes sont sans conteste la suite Vaux-le-Vicomte et la suite Alfred Sommier, qui possèdent un cachet particulier avec leurs moulures, alcôves, cheminée en marbre et miroirs d’origine. Pour des questions d’harmonie et afin de respecter la configuration d’origine des lieux, la salle de bains de ces deux suites a été construite dans une “boîte” dissimulée derrière la tête de lit. Le dressing a été implanté selon ce même système. Par ailleurs, 6 chambres possèdent une terrasse privée avec vue sur Paris, et notamment une vue imprenable sur la Tour Eiffel et la Butte Montmartre depuis l’une des suites du 5e étage, pour un séjour exceptionnel en plein coeur de la capitale.

image cour hôtel alfred sommier paris madeleine
© Hôtel Alfred Sommier

Enfin, au rez-de-chaussée, tout près de la verrière donnant sur une charmante cour avec jardin, le restaurant Les Caryatides (en référence aux deux statues qui encadrent le grand escalier depuis le plafond) est situé dans la salle à manger et peut accueillir jusqu’à 60 clients. La carte (volontairement réduite) a été conçue par le chef Franco Miotto et est ouverte à tous (sur réservation) midi et soir. Dans son prolongement, le bar, également ouvert au public jusqu’à 2 heures du matin, permet de prendre un cocktail ou de profiter du tea-time en toute quiétude dans un fauteuil couleur grenat ou dans la cour si le temps le permet.

Celle-ci est suffisamment grande pour accueillir un grand nombre de personnes, mais aussi préserver l’intimité des clients venus passer un moment entre amis, ou bien s’entretenir pour leurs affaires. Assis au soleil, on se sent hors du temps, tout en profitant d’une beauté architecturale typiquement parisienne puisque la cour est fermée par le mur d’un immeuble haussmannien d’inspiration XVIIIe. Hommes d’affaires et entreprises pourront par ailleurs réserver l’un des 5 salons de l’hôtel, pouvant accueillir jusqu’à 250 personnes, pour leurs réunions et événements privés.

Hôtel Alfred Sommier, 20 rue de l’Arcade, 75008 Paris. Arrêt Madeleine (lignes 8, 12 et 14), Havre-Caumartin (lignes 3 et 9), Auber/Opéra (RER A, lignes 3, 7 et 8). Chambres classiques à partir de 280-305€/nuit en moyenne en fonction de la période, suite junior à partir de 510€, suite Vaux-le-Vicomte à partir de 1147€ et suite Alfred Sommier à partir de 1275€. Restaurant Les Caryatides ouvert à tous sur réservation de 12h à 14h et de 19 à 22h. Réservations et informations complémentaires en ligne sur le site officiel de l’hôtel.

/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *