[Food] On a testé le black latte : notre avis

Le black latte, une nouvelle boisson hype et healthy

image black latte au diploid à lyon
Photo : Culturellement Vôtre

Depuis un peu plus d’un an, une nouvelle boisson a conquis le cœur des foodistas et instagrameuses : le charcoal latte, également surnommé black latte. Cette boisson créée par la nutritionniste londonienne Jodi Brandman est composée de lait (végétal ou non) et de charbon actif, soit du charbon végétal disponible en capsules en magasins bio et pharmacie et utilisé comme un remède de grand-mère pour lutter contre les troubles digestifs en raison de ses grandes capacités à absorber les gaz.

Ces capacités d’absorption ne s’arrêtent cependant pas là, et c’est ce qui le rend aussi attractif pour les personnes portées sur les aliments et recettes détox : en cas de prise régulière, le charbon actif absorbe également jusqu’à 60% de produits chimiques et métaux lourds, que l’on retrouve en masse dans les produits de l’industrie alimentaire. Gwyneth Paltrow, toujours à l’affût des tendances food, l’a d’ailleurs intégré à une recette de smoothie dans son nouveau livre de cuisine spécial détox, The Clean Plate, sorti en début d’année.

Une dégustation étonnante au Diploid

Il serait alors tentant de voir dans le charcoal latte une boisson miracle, à adopter comme un geste santé au-delà de son aspect très esthétique avec sa mousse noire et blanche qui l’a rendu résolument hype. Mais un latte au charbon est-il vraiment bon, aussi bien gustativement parlant que pour la santé ? Nous avons tenté l’expérience en nous rendant au coffee shop le plus trendy et cosy de Lyon, le Diploid, avant de mener l’enquête sur les bienfaits réels de la boisson.

Situé près de la place Saint Nizier dans le 1er arrondissement lyonnais, le Diploid est spécialisé dans le petit déjeuner, mais propose également une carte alléchante, à l’américaine, de mets tous aussi délicieux les uns que les autres : de l’excellent café, des pâtisseries vegan ou sans gluten et une belle variété de latte dont, vous l’avez deviné, le charcoal latte. En passant commande au comptoir, nous remarquons une petite particularité : là où certains cafés ajoutent du sirop d’agave ou du miel pour adoucir le goût du charbon, le Diploid utilise à la place du sésame noir.

Lorsqu’on nous amène notre boisson, on ne peut que constater sa beauté : le lait est mousseux à souhait, et la crème blanche tranche à merveille sur le gris. Allez, une photo pour l’article et Instagram ! Mais la plus grande surprise vient du goût : alors qu’on s’attend à une saveur un peu âpre, un peu amère, il n’en est rien ! Si notre black latte n’est certes pas sucré, il est étonnamment doux, et on se rend compte que le sésame noir, qui apporte aussi à la boisson une texture crémeuse, n’y est pas étranger. Il s’agit là d’une boisson délicieuse et réconfortante, moins forte qu’un matcha latte, par exemple. Bref : d’un point de vue gustatif, nous voilà convaincus ! De plus, au Diploid, il ne vous en coûtera pas plus cher qu’un matcha latte ou un golden latte : 4,50€ la grande tasse.

A mettre sur liste noire ou à adopter ?

Reste alors à nous informer sur la véracité de ses bienfaits sur la santé, et c’est là qu’il y a une faille. Car si les bienfaits du charbon végétal actif ne sont pas un mythe, il faut savoir que ses capacités d’absorption sont tellement grandes qu’il peut diminuer l’efficacité des traitement médicamenteux. A vrai dire, en médecine, l’un des principaux usages du charbon actif est le traitement des overdoses et des intoxications alimentaires comme le révèle une spécialiste dans l’édition anglaise du quotidien gratuit Metro. Le charbon agit alors comme un aimant en attirant à lui les produits chimiques et en les retirant. Mais, dans le cas d’un traitement médicamenteux lambda, la même chose risque de se produire si vous buvez votre latte de manière trop rapprochée de votre prise de médicaments. De même, une consommation trop importante de black latte risque de retirer certains nutriments.

La solution ? Consommer du charcoal latte oui, mais de manière raisonnable (une tasse de temps en temps, donc) espacé d’au moins deux heures de votre traitement. De même, demandez conseil à votre gynécologue ou votre médecin si vous prenez une pilule contraceptive ou si vous avez un traitement médicamenteux lourd, car cela peut également avoir un impact. Au final, inutile de renoncer à ce petit plaisir gourmand et healthy, mais mieux vaut se montrer prudents en cas de prise de médicaments, et ne pas en faire une habitude quotidienne.

A lire également sur les coffee shops et salons de thé à Lyon : Le Desjeuneur : Bruncher à toute heure de la journée, Gentlecat : Le bar à chats cosy de Lyon.

0/10

Une réaction

  1. Bonjour ça fait une semaine que j utilise le produit black latter et je n ai aucun résultat. Après combien de jour un résultat est visible merci

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *