image ocs flesh and bone saison 1 episode 1

crédit : © 2015 Starz Entertainment,LLC Photographe : Patrick Harbron

Diffusée depuis le 9 novembre sur OCS City, 24h seulement après sa diffusion américaine, Flesh and Bone est une nouvelle série sur l’univers impitoyable de la danse de haut niveau, quelque part entre Flashdance et Black Swan. Produite par Moira Walley-Beckett, scénariste et productrice exécutive de l’indépassable Breaking Bad, ce drama intense suit le parcours de Claire Robbins (Sarah Hay), jeune danseuse douée qui fuit son frère abusif pour passer le concours d’entrée de la prestigieuse American Ballet Company à New-York. Elle impressionne immédiatement le directeur, Paul Grayson (Ben Daniels), un homme sévère et exigeant qui voit en elle une future star. Entre rivalité avec les autres danseuses, discipline et pression, Claire va devoir trouver ses marques tout en faisant face à son sombre passé.

La saison 1, diffusée aux Etats-Unis sur la chaîne Starz, comporte 8 épisodes d’1h. Nous avons visionné le pilote. Trouble et intense, celui-ci donne immédiatement le ton : l’ambiance de Flesh and Bone sera noire, parfois étouffante. La série possède également un aspect cru par la présence de plusieurs scènes de sexe, de strip-tease ou de drogue. On pourrait accuser les producteurs de vouloir faire dans le sensationnel si l’intrigue ne justifiait pas de telles images. Loin de la délicatesse des morceaux classiques sur lesquels les ballerines dansent, le milieu dans lequel évolue Claire est dur, éprouvant et les uns et les autres n’ont que peu de scrupules. Brebis égarée au milieu des loups, surnommée à juste titre « Bambi » par l’une de ses collègues, la jeune danseuse aura fort à faire pour s’imposer sans se perdre en chemin.

Flesh and Bone – et c’est là l’une de ses plus belles qualités – est aussi et surtout une oeuvre diablement charnelle, où les corps occupent le centre de l’attention. Corps dansants tout d’abord, d’une grâce absolue, meurtris ensuite (Claire perd un ongle de pied en faisant des pointes), sensuels… La série créée par Moira Walley-Beckett est véritablement incarnée, soutenue par une mise en scène élégante. On a donc très envie de découvrir la suite… Et, ça tombe bien, la série, dont le dernier épisode sera diffusé le 26 décembre prochain sur OCS City, est aussi disponible en replay jusqu’au 26 janvier sur OCS Go. Nous ne pouvons donc que vous la recommander, avant de vous proposer une critique intégrale de la saison très prochainement.

Flesh and Bone, créé et réalisé par Moira Walley-Beckett, saison 1 (8 épisodes), 2015. Diffusion du lundi 9 novembre au samedi 26 décembre sur OCS City en US+24 et en mode replay sur OCS Go