game of thrones saison 5

Autant le dire tout de suite, j’ai mis du temps à accrocher à Game of Thrones… 4 saisons pour être exacte ! Comme tout le monde, j’avais regardé le pilote de la série et… j’avais décidé d’en rester là. J’avais l’impression de voir une version moyenâgeuse  de Rome (autre série HBO que j’adore), mais sans le surplus d’âme. Il me semblait y avoir une certaine complaisance dans la violence et le sexe, que je trouvais un peu gratuits. Je me suis donc concentrée sur d’autres séries.

Et puis, la renommée de Game of Thrones a grandi, j’en ai entendu de plus en plus de bien, que ce soit de la part d’amis ou de critiques que j’estimais et la curiosité m’a poussée à me pencher sur la saison 4, après avoir lu un résumé complet des saisons précédentes. Et là, oui, je l’avoue, j’ai révisé mon jugement. La violence, bien présente, était tout sauf gratuite et les personnages, tous pétris de paradoxes, avaient une âme. Je me suis donc laissée embarquée dans l’aventure et, après le final très commenté, j’avais hâte de voir la suite.

Et quel meilleur moyen de découvrir le premier épisode de cette saison 5 qu’en avant-première, entourée de fans surexcités dans une ambiance bon enfant ? (oui, je sais, c’était il y a 1 mois, j’accuse un léger retard…) C’est donc au Mk2 Bibliothèque de Paris que j’ai assisté au début de cette saison très attendue, dont on découvrira le 4e épisode dans la nuit. Un épisode au rythme somme toute assez lent, qui permet de reprendre en douceur, mais s’achève de manière inattendue et magistrale. De même, dans l’épisode 2, j’ai beaucoup aimé la manière de la série de mettre en scène le dilemme moral de Daennerys. C’est là que la série est à son meilleur selon moi, à l’instar d’un autre show, The Walking Dead, dont je viens de terminer de regarder la saison 5. Je suivrai donc encore une fois cette nouvelle saison avec attention, tout en continuant de découvrir avec plaisir tous les épisodes que j’avais manqués entre-temps et dont je n’avais lu qu’un résumé.

Game of Thrones saison 5 à découvrir sur OCS, tous les lundis dès 3h du matin (soit moins de 24h après la diffusion US) 

  

Cécile Desbrun

Cécile Desbrun est une journaliste culturelle spécialisée dans le cinéma, la musique et l'image de la femme dans la culture. Elle créée Culturellement Vôtre en 2009 et écrit parallèlement pour plusieurs publications en ligne. Elle achève actuellement l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'oeuvre de David Lynch et est la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi.