image smartphone yo-kai watchYo-Kai Watch Wibble Wobble

Caractéristiques

  • Test effectué sur : Android (existe aussi sur iOS)
  • Genre : Réflexion
  • Éditeur : Level-5
  • Développeur : Level-5
  • Prix : Gratuit

Alors que les Yo-Kais, ces esprits japonais qui se cachent notamment derrière nos petits tracas du quotidiens, ont débarqué en France sur Nintendo 3DS et en série animée (retrouvez d’ailleurs nos tests des DVD, ici et ), voilà qu’ils prennent aussi possession de nos smartphones ! Après avoir cartonné au Japon, avec plus de dix millions de téléchargements, Yo-Kai Watch Wibble Wobble  pose ses valises en Europe, et offre de quoi faire pour les amateurs de petits jeux de réflexion à la fois ludiques et addictifs. Véritable relève d’un Disney Tsum Tsum désormais un peu dépassé, le jeu de Level-5 fait mieux dans à peu près tous les domaines. Sorte de RPG, dans lequel on suit un cheminement imposé, vous devrez parcourir les routes, et rencontrer d’autres Yo-Kais, lesquels devront être combattus et amadoués, afin qu’ils vous rejoignent dans votre périple. Plus ils combattent, plus ils gagnent en niveau, et plus ils sont puissants bien évidemment. Addictif, comme nous écrivions plus haut.

Que se cache-t-il derrière les termes « Wibble » et « Wobble » ? Il s’agit simplement de ces petites têtes, coincées dans un réceptacle et qu’il va falloir rassembler, en traçant des lignes de proximité, afin de les éclater d’un simple tapotement. Le but ? Créer de grosses têtes qui, une fois explosées, enverront des dégâts à l’ennemi affronté. Les Yo-Kais sélectionnés pour le combat, au nombre de cinq, verront leur jauge de pouvoir se remplir à chaque fois qu’ils se feront éclater, ce qui procure d’ailleurs un véritable sentiment d’urgence, d’action, qui se marie parfaitement avec la dose de réflexion qu’on attend d’un tel concept. D’autres règles viennent approfondir le gameplay de ce Yo-Kai Watch Wibble Wobble décidément bien plus intéressant qu’un simple free-to-play, notamment la famille des petits monstres sélectionnés : s’ils appartiennent à la même, ils verront leurs capacités se multiplier. Voilà, donc, le genre de passe-temps vidéoludique que l’on conseille sans retenue.

image immortal conquest europeImmortal Conquest : Europe

Caractéristiques

  • Test effectué sur : Android (existe aussi sur iOS)
  • Genre : Stratégie
  • Éditeur : Min Chen
  • Développeur : Funcell123
  • Prix : Gratuit

C’est toujours avec une certaine appréhension que l’on aborde un jeu de stratégie au modèle free-to-play, et MMO de surcroît. On se dit qu’on sera rapidement débordé par les notifications importantes, mais aussi que l’évolution ne pourra pas se passer comme on le prévoit. Ce pressentiment se vérifie assez souvent, pourtant Immortal Conquest : Europe semble y échapper, du moins en partie. Le soft de Funcell123 n’est pas des plus facile à prendre en mains, et vous assaille de mécaniques à vite digérer dès les premières minutes de jeu. Un conseil, persévérez, car derrière cette solide carapace se cache un titre certes exigeant mais assez prenant.

Immortal Conquest : Europe vous propose de prendre possession d’un chef de guerre, lequel aura en charge de construire un empire, mais aussi de le faire fructifier, et lui assurer la sécurité nécessaire à son bon fonctionnement. Pour ce faire, il va falloir s’étendre, et vous allez vite vous rendre compte que les possibilités de croissance, sur une map de deux millions de parcelles, sont plutôt nombreuses. Mais la mécanique la plus intéressante est sans doute celle des Gairos, immortels issues de légendes (Ra, Poseidon, ou encore Lancelot), qui offrent des capacités surpuissantes et se combinent entre elles. Alors certes, assez rapidement Immortal Conquest : Europe devient difficile. Très difficile même, et il faudra atteindre le niveau 20 pour la moindre adversité de niveau 5. Mais tout de même, il se dégage du soft un certain charme, qui nous pousse à y revenir. Pas parfait, loin de là, quelques ralentissements sont à noter, mais de quoi s’amuser quelques temps.

Conclusion

On garde

  • Yo-Kai Watch Wibble Wobble
  • Immortal Conquest : Europe

On vire

  • Aucun

 

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato