week-end taylor swift culturellement vôtre cardigan

Dollhouse: la série de Joss Whedon annulée!


La Fox a annoncé l'annulation de Dollhouse le 12 novembre

Ce que les fans craignaient depuis la diffusion de la saison 1 de la série vient de se concrétiser le 12 novembre dernier: la Fox a annoncé l’annulation de
Dollhouse après la diffusion de seulement quatre épisodes de la saison 2, dont le budget avait déjà été revu à la baisse. En effet, en passant à la case prime-time du
vendredi soir (elle était auparavant programmée ce même soir après The Sarah Connor Chronicles, annulée l’an dernier), la série avait perdu près d’un million de
téléspectateurs, passant ainsi d’une moyenne de 4 millions de spectateurs par épisode à tout juste 3. Et si sur le réseau câblé ce score aurait été tout à fait honorable
(Buffy, à ses pics d’audience, réunissait environ 5 millions de fidèles sur la WB), pour une chaîne publique, c’est un taux très faible qui sonne le
chant du cygne pour toutes les séries qui ne parviennent pas à faire plus. Et cela même si le vendredi soir est une case morte pour la télévision américaine, la plupart des jeunes étant de sortie
et non devant leurs écrans.Prévisible, l’annulation du nouveau bébé de Joss Whedon n’en demeure pas moins réellement triste: tandis que la Fox avait selon toute vraisemblance exigé que le
pilote soit retourné et la trame des premiers épisodes remaniée pour qu’ils soient plus accrocheurs (moins de concept et d’exposition de l’intrigue et des personnages, plus d’actions et des
intrigues bouclées au départ), faisant partir la série sur un mauvais pied (des défauts d’intrigue et de rythmes assez importants sur les cinq premiers épisodes),
Dollhouse avait fini par trouver sa voie et les épisodes ne cessaient de s’améliorer. Les personnages secondaires, trop caricaturaux ou maladroits au
départ étaient enfin devenus des êtres complexes et passionnants, le ton devenait résolument plus sombre et le concept de la série ne cessait de prendre de l’ampleur et de révéler toute sa
puissance, les quatre épisodes de la saison 2 constituant même un sans faute.

Pauvre Joss Whedon, donc, qui, encombré par son contrat avec la 20th Century Fox (qui distribuait Buffy) semble ne pas arriver à
imposer durablement des concepts passionnants mais trop ciblés et obscurs pour une grande chaîne. Firefly, lancée en 2003, sera annulée 11 épisodes plus tard, les trois
derniers épisodes n’étant disponibles que sur le coffret DVD de la série. Le film Serenity, sorti en salles en 2005, n’aura pas réussi à récolter suffisamment d’argent
pour permettre de relancer la série sur une autre chaîne. Et ce malgré un public fidèle bien que restreint et d’excellentes critiques.

Dollhouse semble ainsi suivre le même schéma: la série, dont les critiques sur la première moitié de la première saison étaient assez mauvaises, s’était depuis attirée
d’excellentes critiques de journaux prestigieux, tels que le New York Times ou le Times. Ce qui n’aura pas suffit à la
sauver.

Cependant (et il faut s’en réjouir), la chaîne a décidé de diffuser le reste des épisodes commandés à partir du 4 décembre, à raison de 2 épisodes par semaine sur tout le mois de décembre, puis
un épisode par semaine en janvier, jusqu’au 22, date du series finale. Soit neuf épisodes supplémentaires. Ce qui permettra à Whedon de boucler la boucle (en laissant
une certaine ouverture sans doute) dignement. Et, avec la sortie en DVD de la saison 2 dans quelques mois, Dollhouse risque fort d’acquérir, peu à peu, un statut de
série culte… qui permettra sans doute à la Fox d’en tirer un tant soit peu de bénéfice.

J’attends de voir les épisodes diffusés en décembre avant de rédiger une première critique sur la saison 2 (vraiment excellente jusque-là) puis un ultime article sur les derniers épisodes
et une vue d’ensemble de la série.

Pour ceux qui n’auraient pas encore vu la 1ère saison, celle-ci est actuellement diffusée sur Téva.

Article écrit par

Cécile Desbrun est une auteure spécialisée dans la culture et plus particulièrement le cinéma, la musique, la littérature et les figures féminines au sein des œuvres de fiction. Elle crée Culturellement Vôtre en 2009 et participe à plusieurs publications en ligne au fil des ans. Elle achève actuellement l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'œuvre de David Lynch. Elle est également la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi.

Et maintenant, on fait quoi ?

L'équipe de Culturellement Vôtre vous remercie pour vos visites toujours plus nombreuses, votre lecture attentive, vos encouragements, vos commentaires (en hausses) et vos remarques toujours bienvenues. Si vous aimez le site, vous pouvez nous suivre et contribuer : Culturellement Vôtre serait resté un simple blog personnel sans vous ! Alors, pourquoi en rester là ?

+1 On partage, on commente

Et pour les commentaires, c'est en bas que ça se passe !

+2 On lit d'autres articles

Vous pouvez lire aussi d'autres articles de .

+3 On rejoint la communauté

Vous pouvez suivre Culturellement Vôtre sur Facebook et Twitter (on n'a pas payé 8 euros par mois pour être certifiés, mais c'est bien nous).

+4 On contribue en faisant un don, ou par son talent

Culturellement Vôtre existe grâce à vos lectures et à l'investissement des membres de l'association à but non lucratif loi 1901 qui porte ce projet. Faites un don sur Tipeee pour que continue l'aventure d'un site culturel gratuit de qualité. Vous pouvez aussi proposer des articles ou contribuer au développement du site par d'autres talents.

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires