[Sorties Culturelles] Les Titans de l’âge de glace débarquent à La Géode

image affiche titans de l'age de glaceNouveau grand spectacle projeté à La Géode, Titans de l’âge de glace vient de débouler dans la gigantesque salle. D’ailleurs, avant d’aborder le documentaire, nous devons préciser qu’il s’agissait, pour votre humble serviteur, d’une première. L’impression est clairement impressionnante quant au moyen utilisé, un format géant IMAX à 180 degrés. Le seul regret est justement lié à cette particularité, qui embarque tellement le spectateur que ce dernier regarde un peu partout, ce qui doit impliquer des conditions de visionnage optimales. Il s’agit certes d’un détail, mais cet écran gargantuesque fait lever la tête, ce qui peut provoquer une fatigue au niveau du cou.

Par contre, il suffit que les lumières s’éteignent, et que Titans de l’âge de glace débute pour que la magie opère. Alors que les enfants, qui viennent en nombre pour assister à ce spectacle, s’exclament avec une belle fougue, les images s’animent, et le spectateur est carrément embarqué dans ce qu’on lui projette. Pas tourné en 3D, Titans de l’âge de glace est cependant très immersif, du moins de par les moyens dont il dispose.

Titans de l’âge de glace est un documentaire qui nous propose de remonter le temps, jusqu’au règne des imposants mammouths. Comme fil rouge, la découverte de cet environnement bien entendu, mais surtout une description emmenant, fatalement, vers un bilan sur les agissements de l’humain moderne. Le réchauffement climatique, que l’on ne peut désormais plus nier en cet hiver 2016 étrangement chaud, n’est pas abordé véritablement de façon frontale, mais le sujet est tellement préoccupant qu’il ne peut être absent. Ainsi, le spectateur, enfant ou adulte, est parfois mis à contribution, et se doit de faire le rapprochement entre les catastrophes passées, et celles à venir.

image la géode titans del'age de glace

Titans de l’âge de glace, niveau récit, est prisonnier de sa courte durée (40 minutes). Bien des choses à raconter, mais surtout un public à captiver en peu de temps. Ainsi, le documentaire aborde son sujet en personnalisant, en narrant une histoire par le biais de personnages. La nature même du programme impose que ce protagoniste soit véridique, et c’est justement le cas de Lyuba. Cette dernière, bébé mammouth femelle, est une véritable momie incroyablement conservée. Titans de l’âge de glace tient son fil rouge : raconter la chasse et les dangers de cette époque via ce petit animal. Le soucis, léger, est que le documentaire se doit d’en rester un, donc Lyuba est parfois mise de côté de longues minutes. Certaines séquences sont un peu survolées.

Malgré cette retenue, nous avons été impressionnés par Titans de l’âge de glace, et son contenu parfois fascinant. La mort, par exemple, est abordée sans détours, mais de manière intelligente, afin de ne pas sous-informer nos chers têtes blondes/brunes/rousses. Cette expérience sur le terrain nous a démontré le grand pouvoir de fascination que peut avoir l’écran de La Géode sur les enfants, du coup mis en condition pour recevoir l’information, le fondamental. Du coup, voilà une sortie culturelle a effectuer en famille.

Pour toute informations pratiques (accès, tarifs), visitez le site officiel de La Géode.

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *