[Test – Blu-ray] T2 Trainspotting – Danny Boyle

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Danny Boyle
  • Avec : Ewan McGregor, Ewen Bremmer, Jonny Lee Miller, Robert Carlyle, Kelly MacDonald...
  • Editeur : Sony Pictures
  • Date de sortie Blu-Ray : 12 juillet 2017
  • Date de sortie originale en salles : 1er Mars 2017
  • Durée : 117 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 4,5/5

T2 Trainspotting a été tourné en numérique (Arri Alexa Mini, Arri Alexa XT Plus), et le master que nous offre Sony est un quasi parfait. La définition est au top, on a même le droit à un grain numérique pas désagréable, qui sied parfaitement au film. Les couleurs, les contrastes et les noirs sont très bon. Le format 1.85:1 , quasi plein écran, est agréable et permet de profiter pleinement de l’œuvre de Danny Boyle. La profondeur de champ est excellente. On remarquera juste quelques saccades, mais très peu, lors du visionnage. Le débit moyen image est correct : 26,8 MBPS.

Son : 4,5/5

Les pistes française et anglaise sont en DTS-HD Master Audio 5.1. C’est puissant, bien réparti. Vous n’aurez pas à pousser le volume de votre home cinéma pour profiter pleinement du film. Les dialogues sont clairs. Les effets et musiques passent par les canaux latéraux et arrières. Les basses sont extrêmement bien utilisées, surtout lorsque les musiques se font entendre. On remarquera, par contre, que le volume du doublage français est légèrement plus bas que les dialogues originaux. Deux très bonnes pistes qui permettent un excellent visionnage. Le débit moyen des deux pistes est correct: 2,5 MBPS.

Bonus : 2,5/5

  • Commentaires de Danny Boyle et John Hodge
  • 20 ans à réaliser : discussion avec Danny Boyle et les acteurs (24′)
  • Le documentaire athlétique de Calton (4′)
  • Scènes coupées (30′)

20 ans à réaliser : discussion avec Danny Boyle et les acteurs est un module où le réalisateur Danny Boyle se retrouve avec Johnny Lee Miller, Robert Carlyle et Ewan McGregor, autour d’une table à discuter du premier Trainspotting, de l’impact de celui-ci. Un module de 24 minutes intéressant pour les fans, au cours duquel l’équipe se livre. Le documentaire athlétique de Calton est un mini documentaire de 4 minutes sur l’athlétique Calton, une association sportive qui regroupe d’ancien junkies. Un bonus émouvant. Enfin, nous avons le droit à pas moins de 30 scènes coupées du film ! Si la plupart des scènes auraient ralenti le film, l’histoire secondaire de Franco et de son avocat est amusante même si, au final, le réalisateur a eu raison de la retirer du film. La scène du vol de l’I-Pad aurait pu, par contre, être conservée dans le film, car développe bien les personnages de Mark et Spud. Enfin, on retrouve Diane dans plusieurs scènes, qui auraient là aussi pu finir dans le montage retenu pour la sortie de l’œuvre. Un seul regret : qu’il n’y ait pas de making-of proposé dans ces bonus.

 

Synopsis

D’abord, une bonne occasion s’est présentée. Puis vint la trahison. Vingt ans plus tard, certaines choses ont changé, d’autres non. Mark Renton revient au seul endroit qu’il ait jamais considéré comme son foyer. Spud, Sick Boy et Begbie l’attendent. Mais d’autres vieilles connaissances le guettent elles aussi : la tristesse, le deuil, la joie, la vengeance, la haine, l’amitié, le désir, la peur, les regrets, l’héroïne, l’autodestruction, le danger et la mort. Toutes sont là pour l’accueillir, prêtes à entrer dans la danse…

Le film

Retrouvez notre critique du film.

Guillaume Creis

Guillaume Creis

Adore le cinéma en général , que ce soit lesgros blockbusters ou les plus petits films .les séries TVet les jeux vidéo.
Guillaume Creis

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *