article coup de coeur

[Test – Playstation 4] Wipeout Omega Collection : compilation rime avec champion ?

Caractéristiques

    • Playstation 4
  • Développeur : Sony Interactive
  • Editeur : Sony XDev Europe, EPOS Game Studios, Clever Beans
  • Date de sortie : 7 juin 2017
  • Acheter : Cliquez ici

Introduction

image wipeout omega collection
© Sony Interactive Entertainment

Loin de nous l’envie de vous faire une rétrospective « wikipedienne » de la licence WipEout mais, comme toute nouvelle sortie au sein de cette série, on est obligé d’appuyer sur le côté historique de celle-ci. Plus par nostalgie qu’autre chose, peut-être bien, même s’il faut se rappeler que les softs ici rassemblés sont de véritables hits. WipEout, c’est ni plus ni moins que l’un des premiers grands jeux de la Playstation, sorti au lancement européen de cette dernière. On a toutes et tous en têtes les impressions grisantes de notre première rencontre avec le hit du regretté studio Psygnosis (devenu SCE Studio Liverpool, puis malheureusement fermé en 2012), dans une 3D balbutiante mais déjà emprunt d’une sacrée patte visuelle, et d’une impression de vitesse rarement atteinte à l’époque. Qu’en reste-t’il en 2017 ? Quelques épisodes plus tard, huit pour être précis, on peut toujours sentir cette émulsion à la sortie d’un soft de la licence. Et, même si celui qui nous intéresse est un remaster, regroupant WipEout HD (et son extension Fury) et WipEout 2048, WipEout Omega Collection confirme ce fait.

Histoire : /

image test wipeout omega collection
© Sony Interactive Entertainment

Bien entendu, il ne faut attendre aucun scénario de WipeEout Omega Collection, à part celui que vous écrirez vous-même, sur les divers circuits. Par contre, il faut souligner qu’on a droit à un petit background, léger mais jamais de refus. Par exemple, on des indications sur l’époque de la tenue des championnats : 2206 pour WipEout HD, et bien entendu 2048 pour WipEout 2048.

Gameplay : 9/10

image jeu wipeout omega collection
© Sony Interactive Entertainment

Si vous connaissez la licence, vous savez déjà à quel point les jeux regroupés dans WipEout Omega Collection sont de véritables bijoux de gameplay… qu’il va pourtant falloir (ré)apprendre à parfaitement analyser et comprendre. Accélérer, freiner, balancer des tirs sur les adversaires, c’est une base bien mince face aux besoins que vous éprouverez bien vite, et qui seront tous comblés par des idées qui trahissent le concept parfaitement maîtrisé. Par exemple, vous remarquerez bien vite que certains virages sont bien plus serrés que d’autres. Oh que oui, vous allez le marquer, croyez-nous. Pour mieux les aborder, il faudra utiliser au mieux les gâchettes, qui permettent d’affiner les trajectoires dans ces cas précis. Impossible, non plus, de faire sans le tonneau, qui résulte sur une accélération idéale pour parfaire les chronos. Enfin, le déplacement latéral permet e gérer au mieux un imprévu.

On a souvent écrit à propos de la difficulté de la licence. Et, en effet, le jeu n’est pas des plus faciles, loin de là. WipEout Omega Collection demande une grosse implication de la part du joueur, sous peine de l’abandonner sur le bord de la route. Les novices, et même les plus habitués au style, vont criser, et ce même avec une aide au pilotage que l’on peut enclencher, afin d’éviter les chocs handicapants sur les bord de tracé. C’est un choix fort, de la part des développeurs ayant bossé sur le jeu, qui paie sur le long terme. Car les softs ici rassemblés n’ont rien perdu de leur superbe, manette en mains, et la courbe de progression est toujours aussi jouissive. Quand aux circuits, on est toujours admiratif devant le travail accompli, tant les différentes épreuves mettent en exergue le skill que vous gagnerez, au fil des parties.

Technique et ambiance sonore : 4/5

image playstation 4 wipeout omega collection
© Sony Interactive Entertainment

Précisons tout d’abord que les menus ont été retouchés, afin de proposer une harmonie entre les trois jeux ici regroupés. Techniquement, WipEout Omega Collection est encore plus stable que les jeux originaux, déjà très solides à ce niveau. C’est bien simple, nous n’avons pas croisés la route d’un seul ralentissement, lors de notre test. Aussi, les environnements sont un peu plus chiadés et développés. On pourra toujours regretter quelques couleurs un peu trop criardes, ainsi qu’un écran chargé d’informations, qu’on aurait aimé pouvoir organiser à notre guise.

La bande originale de WipEout Omega Collection est une tuerie, complétée de quelques titres inédits, mais un peu moins qualitatifs que les très iconiques morceaux signés Booka Shade, Prodigy, ou Noisia. Une playlist fondamentalement électro, qui facilite l’entrée du joueur dans la fameuse zone, cet état mental qui trace une ligne directe entre le gamer et le soft. Enfin, nous vous conseillons d’y jouer au casque, pour une meilleure appréciation de l’ambiance sonore, laquelle est travaillée dans les moindres détails, et possède une personnalité indiscutable

Durée de vie : 4/5

image psy wipeout omega collection
© Sony Interactive Entertainment

Dommage que ce remaster n’ait pas été l’occasion de nous apporter du nouveau contenu. Mais, en l’état, WipEout Omega Collection est tout de même un véritable jeu chronophage, aussi bien de par son grand nombre de compétitions que par les heures d’investissement que son gameplay provoque. Un mode multijoueur est au rendez-vous, tout aussi stable que le solo en terme de framerate. Et, bonheur suprême, vous pourrez vous adonner à la course contre d’autres joueurs en ligne, mais aussi en local.

Note finale : 17/20

Si WipEout Omega Collection ne propose pas de courses ou de véhicules inédits, il se rattrape par un emballage qui mérite clairement qu’on s’y attarde. Vous n’aurez jamais joué à un jeu de la licence dans de pareilles conditions, qu’on se le dise. D’où une sensation de jouer au WipEout le plus abouti à ce jour. Avec son gameplay (très) exigeant mais qui gagne à être approfondi, sa durée de vie plus que satisfaisante, et cette technique légèrement revue à la hausse, vous serez comblés. C’est si certain que WipEout Omega Collection rejoint immédiatement nos Coups de cœur…

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato
9/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *