[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] Trilogie Men in Black – Barry Sonnenfeld

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Barry Sonnenfeld
  • Avec : Tommy Lee Jones, Will Smith, Jemaine Clement, Emma Thompson, Linda Fiorentino...
  • Editeur : Sony Picture Home Entertainment France
  • Date de sortie Blu-Ray : 6 décembre 2017
  • Date de sortie originale en salles : 6 Août 1997/ 7 Août 2002/ 23 Mai 2012
  • Durée : 292 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

 

Image : 4/5

La trilogie Men in Black a été restaurée pour sa sortie en Blu-ray 4K UHD.

Men in Black

Sorti en 1997, le premier film de la trilogie a été tourné en pellicule (Panavision Panaflex Platinum, Beaumont VistaVision Camera) et nous avons là une très belle restauration. La définition est excellente malgré l’apparition de grains sur quelques plans, mais très peu au final. Les plans les plus sombres ne sont pas impactés, c’est à préciser. La profondeur de champ et la colorimétrie sont excellentes, au point de presque redécouvrir le film. Le format 1.85 : 1 (quasi plein écran) est respecté, et sied parfaitement à l’œuvre. Précisons que, à notre grande surprise, les effets spéciaux non pas trop vieilli. L’apport du HDR se ressent surtout sur les noirs et les contrastes, lesquels sont superbes. Quelques légères saccades ont été détectées durant le visionnage mais globalement nous sommes heureux du résultat.

Men in Black 2

Le second opus, sorti en salles en 2002, a été tourné aussi en pellicule (Panavision Panaflex Millennium XL), et sa restauration est moins bonne que pour le premier film. La définition s’avère bonne durant la majorité du long-métrage mais certaines scènes, beaucoup plus que pour le premier film, sont atteints par un grain un peu disgracieux. Surtout dans les scènes avec Serleena, la méchante du film. Les effets spéciaux, qui ont mal vieilli, passent mal en 4K. En résultent beaucoup d’imperfections. Pour le reste, la profondeur de champ et la colorimétrie sont bonnes. L’apport du HDR est aussi excellent pour les noirs et les contrastes.  Là aussi, quelques saccades ont été détectées lors du visionnage. Un master UHD, au ratio d’image  1.85 : 1 (quasi plein écran) respecté, moins bon que pour le premier film mais qui reste correct.

Men in Black 3

Le plus récent des films de la trilogie, il est sorti en 2012, bénéficie lui aussi d’une restauration. L’œuvre fut tournée en pellicule (Arricam LT, Arriflex 235), et le master 4K UHD qui en découle s’avère sublime. La définition ne baisse pas une seule seconde et les effets spéciaux en sont les premiers impactés : ils sont satisfaisants. La colorimétrie est superbe, surtout dans la scènes colorées des années 1960. La profondeur de champ est exemplaire. L’apport du HDR est visible sur les noirs (malgré peu de scènes assez sombres), et les contrastes.Deux ou trois petites saccades ont été détectées au visionnage, mais le résultat final de ce master, au format respecté 1.85:1 (quasi plein écran), est très qualitatif. Une très belle restauration.

Son : 4,5/5

Les pistes anglaises de cette restauration sont en Dolby Atmos (compatible Dolby True HD 7.1). Pour les deux premiers films de la trilogie, le mixage sonore s’avère plutôt bon même si on sent que l’original était restreint sur moins de canaux. Il n’empêche que celui-ci s’avère bien réparti et puissant. Les dialogues sont clairs et les effets et la musique passent par les canaux frontaux et arrières. Le caisson de basse est utilisé avec précision. On sent quand même qu’un DTS-HD Master Audio 5.1 aurait suffit pour ces films, mais on ne va pas en vouloir à l’éditeur de vouloir pousser l’expérience à son meilleur niveau. Pas une redécouverte auditive mais nous apprécions l’effort consenti car se sont de très belles pistes. Le troisième opus, et donc le plus récent, profite pleinement de ce Dolby Atmos. C’est plus puissant et précis que pour les deux premiers Men In Black, avec une excellente répartition des effets sonores, de la musique et d’une utilisation du caisson de basse des plus judicieuse. Une piste immersive des plus convaincantes.

Les pistes françaises sont en DTS-HD Master Audio 5.1, et ce format convient parfaitement aux trois films. Notons que les doublages sont très bons. Les dialogues sont clairs, même si leurs niveaux audio sont plus haut que dans la version originale. Pour le reste, le mixage sonore est efficace avec les effets et la musique passant par tout les canaux, malgré un petit manque de précision. Le caisson de basse est bien utilisé, et le tout s’avère assez puissant pour passer un bon moment. Il n’y a vraiment rien à redire sur ces pistes.

Bonus : 4/5

Les bonus sont inclus dans les blu-ray du coffret Men In Black Trilogy. Ces disques sont de la même édition que celle sortie en 2012, et donc les bonus vont de paire. N’attendez aucun contenu original, malheureusement. Voici la liste.

Blu-ray Men In Black :

  • Commentaire audio et vidéo de Barry Sonnenfeld et Tommy Lee Jones
  • Commentaire technique de Barry Sonnenfeld, Rick Baker et ILM
  • Scènes étendues et alternatives
  • Métamorphose des Men In Black
  • Documentaire original
  • Les effets visuels : déconstruction
  • Étude des personnages
  • Créatures : du concept à l’achèvement
  • Galeries
  • Comparaison storyboard / film
  • Atelier de montage
  • Clip : “Men In Black”
  • Jeu : “La poursuite intergalactique” (1 ou 2 joueurs)
  • “Demandez à Franck le Chien !”
  • Bandes-annonces

Blu-ray Men In Black II :

  • Commentaire audio de Barry Sonnenfeld
  • Fin alternative
  • Bêtisier
  • MIIB : le doublage”: reportage sur la post-synchro
  • Le style en mouvement : les décors de MIB II
  • Rick Baker : créateur d’aliens
  • Splish, splash, sploush : les sons stellaires de MIB II
  • Symphonies cosmiques : Elfman dans l’espace
  • Le guide intergalactique de la comédie de Barry Sonnenfeld
  • Les créatures
  • L’animatique de Serleena
  • Déconstruction des scènes multi-angles
  • Clip : “Black Suits Comin’ (Nod Ya Head)” de Will Smith
  • Accès BD-Live

Blu-ray Men In Black III :

  • Partenaires dans le temps” : le tournage de MIB³
  • Bêtisier
  • Clip : “Back in Time” de Pitbull
  • Jeu : “Trouvez l’alien”
  • L’évolution de la cool attitude : MIB années 60 vs. aujourd’hui
  • Absolument surréaliste : les effets spéciaux de MIB 3
  • Enquête au cœur des scènes” : 5 scènes décortiquées
  • 6 prévisualisations avec commentaires audio des responsables effets spéciaux
  • Bandes-annonces

image tommy lee jones men in black will smith

Synopsis

Les 3 aventures mouvementées des agents K et J, deux Men in Black aux méthodes musclées…

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *