article coup de coeur

[Critique express] Cold War : Deux coeurs au chaud durant la Guerre Froide

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Pawel Pawlikowski
  • Avec : Joanna Kulig, Tomasz Kot, Agata Kulesza...
  • Distributeur : Diaphana Distribution
  • Genre : Drame historique, Romance
  • Nationalité : Polonais, Britannique, Français
  • Durée : 1h27
  • Date de sortie : 24 octobre 2018

Guerre des corps et des idées

Après le succès mondial d’Ida, Paweł Pawlikowski a fait sensation au dernier festival de Cannes avec Cold War. Pour son nouveau long-métrage, le réalisateur polonais filme une période de l’histoire contemporaine, dans un noir et blanc élégant et épuré qui souligne la beauté sauvage d’un couple.

Pendant la guerre froide, entre la Pologne stalinienne et le Paris bohème des années 1950, un musicien épris de liberté et une jeune chanteuse passionnée de danse se rencontrent et vivent un amour impossible.

image étreinte joanna kulig tomasz kot cold war film pawel pawlikowski
© Diaphana Distribution

Le film se déroule sur une bonne décennie, et même s’il est divisé en séquences, quelques ellipses viennent se superposer. Des pans d’années entières ont été́ écartés et les spectateurs sont guidés par des fondus au noir ou des inserts qui indiquent l’année et le lieu. Avec Cold War, il s’agissait de faire tenir en moins d’une heure et demi — une durée identique que l’on retrouve dans la filmographie de Pawlikowski — dix ans de conflit, de 1949 à 1959, entre deux blocs et deux amants, mais aussi de peindre l’asservissement du désir à l’Histoire.

Un chef d’oeuvre inspiré d’une histoire vraie

image tomasz kot cold war film pawel pawlikowski
© Diaphana Distribution

Cette romance impossible en temps de guerre froide a très justement remporté le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes. Une réalisation comme on aimerait en voir plus souvent. Ici, l’héroïne regorge d’énergie communicative et bouge énormément, et la caméra la suit, épouse ses émotions. La musique, quant à elle, entraîne également la caméra dans des travellings et panoramiques.

Le réalisateur a expliqué qu’il s’était inspiré de l’histoire de ses parents, aujourd’hui décédés. Leur relation tumultueuse les a éloignés et séparés, au point de devenir unique, spéciale.

À noter que deux français — et pas des moindres — figurent parmi la distribution : la comédienne Jeanne Balibar et l’acteur-réalisateur Cédric Kahn.

9/10

Une réaction

  1. Merci pour cet avis, ce film est dans ma liste, ça sera pour la semaine prochaine 🙂

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *