[Test – Loisirs créatifs] Badge It — Bandai

Créez des badges uniques en 2 minutes

image boîte et recharge badge it bandai
Photo : Culturellement Vôtre

Avez-vous remarqué que les années 90 sont de nouveau à la mode ? Non ? Pour vous en convaincre, il n’y a qu’à regarder le retour en grâce des badges et des pin’s à accrocher à sa chemise ou son sac. Maintenant, si l’on prend la tendance des dernières années de la customisation et que l’on mélange les deux dans un shaker, on obtient Badge It, la machine à badges de Bandai, qui permet de transformer ses photos et magazines en jolis badges à épingler, et qu’on arborera d’autant plus fièrement qu’ils sont uniques. Ce jeu de loisirs créatifs existe en réalité depuis fort longtemps chez Bandai, mais le fabriquant de jouets a décidé de la remettre au goût du jour, avec une belle couleur vert pastel et, surtout, une appli pour smartphone permettant de transformer ses photos en badges prêts à imprimer. Nous avons testé la machine et les différentes manières de concevoir des badges…

image badge it bandai test création tiroir 1
© Culturellement Vôtre

Ce qui surprend agréablement dès le départ avec Badge It, c’est sa simplicité d’utilisation : il ne faut littéralement que deux minutes pour concevoir un badge prêt à épingler. Et, si vous l’offrez à un enfant, vous serez rassurés de savoir que le mécanisme de la machine est situé à l’intérieur, et qu’il est impossible d’y accéder. Pour que les choses soient plus claires, voici comment l’on procède pour créer un badge : on tire le tiroir n°1 de la machine et on pose un fond de badge bombé (fourni avec la machine, comme le reste) ainsi que la photo de son choix, préparée et découpée grâce au cache carré pour correspondre au bon format, sur la petite plateforme au centre. On superpose un plastique transparent rond par dessus et on referme délicatement le tiroir, de manière à ce que le matériel soit dans le tube central de la machine, complètement fermé et inaccessible. On tourne alors la grosse mollette du dessus dans le sens des aiguilles d’une montre pour abaisser le mécanisme, jusqu’à ce qu’on entende un gros déclic.

image test badge it bandai dessous badge
© Culturellement Vôtre

On dévisse alors et l’on fait pivoter la machine pour ouvrir le tiroir n°2. Là, on pose un dessous de badge face intérieure vers le haut, on referme le tiroir, et on recommence la même manipulation. Après le déclic, lorsqu’on a dévissé la mollette et tiré le tiroir n°2, notre badge est prêt ! Il ne reste alors plus qu’à clipser une épingle pour pouvoir l’utiliser. Un véritable jeu d’enfant ! Littéralement.

Transformez les photos de votre choix en badge

image collection badges crées avec badge it bandai
© Culturellement Vôtre

La machine est fournie avec le matériel nécessaire pour réaliser 15 badges, et pour aller plus loin, Bandai vend des recharges de 15 badges. Des images feel-good aux couleurs pastel sont fournies avec la machine et les recharges, ce qui peut être pratique pour faire de premiers essais (ou bien entendu si certaines de ces images vous plaisent), mais tout l’intérêt de Badge It est, à notre sens, de réaliser des badges personnalisés à partir de magazines ou de photos personnelles. Pour les magazines, c’est très simple : on se munit du cache vert, et on dessine au stylo les contours du badge en s’aidant des fentes. La partie centrale du cache (assez réduite) montre ce que l’on verra sur le badge en lui-même. Tout le reste servira de marges. Du coup, il faut trouver des images aux bonnes dimensions, ou bien choisir un détail d’une photo pour sa création. Un choix très facile grâce à ce cache fort pratique, avec lequel il est impossible de se tromper.

Pour des photos personnelles ou bien trouvées sur Internet, il faudra alors passer par l’appli, disponible sur iOs et Android. Nous l’avons pour notre part testée sur Android. Dans le principe, le fonctionnement est simple : soit on se prend directement en photo, soit on sélectionne une photo dans la galerie de son smartphone, et l’appli l’adapte autant que possible au badge, qu s’affiche à l’écran. On peut la repositionner, en faisant attention aux marges : il ne faut pas que du blanc apparaisse. On peut ensuite l’imprimer directement ou la partager/l’enregistrer où bon nous semble avant de l’utiliser. Plus simple que ça ? On fait pas ! Du moins sur le principe.

Une système simple et pratique, mais une app à revoir

image test badge it bandai recadrage
© Culturellement Vôtre

Car, dans les faits, lorsqu’on imprime notre badge sur une feuille A4 (le document enregistré correspond à ces dimensions), on se retrouve avec un badge qui correspond aux dimensions de notre cache… avec les marges ! Oui, ces fameuses marges que l’appli était supposée prendre en compte… Du coup, les dimensions ne correspondent pas et le rendu ne sera pas bon si vous respectez les bords du badge imprimé. Cependant, malgré ce fail, vous pouvez rattraper les choses en vous munissant là encore du cache afin de sélectionner clairement ce qui doit apparaître sur votre badge. Cela ne rattrapera pas forcément les soucis de dimensions, mais vous aurez au moins un badge bien cadré que vous pourrez arborer fièrement.

image test badge it bandai badges personnalisés avec app
© Culturellement Vôtre

Cela va donc vous pousser à découper une partie blanche et une partie de votre photo, mais, comme tout cela sera dans les marges, cela n’a pas d’importance. A la fin, on obtient donc un joli badge et c’est l’essentiel. Ceci dit, espérons vraiment que Bandai améliorera son app pour que ce genre de soucis soit réglé. Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir les badges que nous avons conçus avec l’application Badge It. Le premier (tout à gauche) n’a pas été recadré après impression avec le cache, les autres oui.

Qu’il s’agisse d’un cadeau pour des enfants de 6 ans et plus, des adolescents, ou bien pour un adulte nostalgique, Badge It est la machine idéale pour créer d’innombrables badges personnalisés et obtenir ainsi une collection unique. Malgré un petit soucis de marges avec l’application qui devra être rattrapé après impression, on apprécie beaucoup la simplicité d’utilisation de la machine, qui est par ailleurs sans danger pour les enfants, le mécanisme interne étant inaccessible aux doigts maladroits. Les trentenaires ayant grandi dans les années 90 pourront quant à eux exposer leurs créations aux côtés de leur collection de jeunesse.

Badge It, Bandai. A partir de 6 ans. Prix conseillé pour la machine : de 28 à 34,99€. Prix de la recharge de 15 badges : 7,11€ (prix constaté sur Amazon).

Natacha Fleurot

Natacha Fleurot

Diplômée en Lettres Modernes, Natacha Fleurot rejoint la rédaction de Culturellement Vôtre fin 2015. Spécialisée dans les oeuvres jeunesse, young adult ainsi que la fantasy, elle réalise de nombreux articles dans les rubriques Livres et Cinéma. Passionnée de cuisine, elle teste aussi régulièrement des livres de cuisine et écrit dans la catégorie Food de la rubrique Lifestyle.
Natacha Fleurot
0/10

Réactions (3)

  1. Ah le retour de la badge it. On en avait acheté une il y’a bien 10 ans de cela, il y’ avait d’ailleurs plusieurs fabriquants qui proposaient ces machines : badge it, badge factory et un autre donc j’ai oublié le nom.

    On a abandonné vite fait vu le prix des recharges hors de prix qui revenaient à pas loin d’un euros le badge. Surtout quand on à découvert que pour le même prix on pouvait en faire fabriquer des badges personnalisés avec nos images sans limite de visuels et avec un système d’accroche plus quali, à moins cher sur des sites comme http://www.badges25mm.fr

    Bref c’est sympa comme jouet pour les enfants vu qu’ils se lassent vite, ça ne coutera pas bien cher en recharge, mais pour faire des badges pour un mariage comme nous avions voulu le faire la note monte vite entra achat machine + recharges ..

    1. Oui, les recharges coûtent moins cher maintenant. Après, en effet, pour réaliser des badges en grand nombre pour une occasion spéciale, mieux vaut passer par des entreprises en mesure de faire des prix à partir d’un certain nombre d’exemplaires…

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *