[Test] Bridge Constructor Compilation : 3 bons petits jeux de réflexion

Caractéristiques

    • PlayStation 4
  • Développeur : Headup Games
  • Editeur : Koch Media
  • Date de sortie : 12 octobre 2018
  • Acheter : Cliquez ici

Envie de vous creuser les méninges ?

image bridge constructor
Bridge Constructor, les bases !

La grande marche en avant du jeu vidéo est jalonnée de petites histoires pas forcément très connues, mais sympathiques. Et Bridge Constructor fait partie de celles-ci. Personne ne pouvait prévoir, lors de sa sortie initiale sur PC, en 2011, que ce soft allait entrainer une licence, grâce à un succès d’estime certes limité mais tout de même bien présent. Trois ans après cette parution, il aura suffit d’un post, sur Reddit, pour bouleverser les plans du studio de développement, ClockStone. Un joueur y partageait un gif devenu culte, mettant en scène la physique très particulière de ce soft. Quelques années plus tard, l’éditeur Koch Media, en association avec Headup Games, nous livre Bridge Constructor Compilation, lequel rassemble les trois itérations disponibles, et ce sur PlayStation 4.

Comme informé plus haut, sachez que Bridge Constructor Compilation embarque pas moins de trois jeux. Le Bridge Constructor original, mais aussi Bridge Constructor Stunts et Bridge Constructor Portal. Pas vraiment de scénario à se mettre sous la dent, même si l’on remarque un effort d’écriture sur le dernier cité, qui s’empare avec soin de l’univers du titre de Valve. La narration n’est clairement pas une priorité, d’ailleurs elle ne fait jamais défaut. On se concentre bien vite sur ce qui fait le moteur de cette sortie : le gameplay, le fun ressenti grâce à l’inventivité des situations, et des moyens mis à disposition. Rappelons que le but du jeu est de faire traverser un ravin à une automobile (ou autres engins roulants, comme un camion), grâce à un pont précédemment conçu par vos soins. Un concept simple, mais qui cache tout de même quelques petites spécificités, surtout au sein des deux suites.

Le soft original pose les bases

image bridge constructor stunts
Bridge Constructor Stunts mène le concept à un autre niveau.

Brigde Constructor est l’itération qui pose les bases. Dès lors, on ne peut que vous conseiller de débuter par cette expérience, en priorité. C’est ici que vous apprendrez à élaborer des formes viables, mais aussi à dompter une physique qui ne demande qu’à être manipulée. L’objectif ne pourra être atteint que sous la condition d’un budget limité, ce qui pousse le joueur à doublement se triturer les méninges, du moins après quelques premiers défis assez aisés, en forme de tutoriel indispensable. Différentes matières de structures sont disponibles (câble, bois, acier et béton), et les terrains pourront apporter quelques difficultés, qui devront être contournées à l’unique aide de votre réflexion. Des piliers pourront être mis à contribution, fin de fortifier l’assise de votre œuvre. Et si ce n’est pas dans les possibilité laissées, alors il faudra tester d’autres formes, même si l’on comprend assez vite que les triangles sont nos amis. Après avoir bien solidifié le tout, il est temps de passer au grand test : en faisant passer au choix une voiture, un camion, ou un camion-citerne. Si le succès est au rendez-vous, votre maitrise vous accordera de l’avancement, direction le niveau suivant. Seul petite ombre au tableau : l’intérêt du câble est assez important, mais peu explicite dans le tutoriel. Il va falloir l’expérimenter…

Bridge Constructor Stunts reprend le concept, mais lui fait passer plusieurs caps d’un seul coup. Terminés les seuls ponts à construire ! Dorénavant, il faut non seulement s’occuper de cette tâche, mais aussi s’occuper de donner à l’ensemble un certain style, avant de faire découvrir ce véritable parcours du combattant à votre cobaye motorisé. Ici, il est plus question de construire des rampes de projection qu’autre chose, dans le but de récupérer des étoiles, lesquelles ont un impact direct sur le score de fin de niveau. L’expérience évolue clairement, surtout que le joueur devra aussi contrôler la vitesse du bolide. Une petite saveur Trials ? De manière lointaine, oui, c’est indéniable. Le côté construction gagne en intérêt, en recherche de l’inventivité. Une bonne idée, donc, qui se trouve doublée d’un résultat convaincant.

Deux suites qui développent le concept avec intelligence

image bridge constructor portal
Bridge Constructor Portal fait entrer la licence de Valve dans la danse.

Vous pensiez que la licence était allé au plus loin de ses capacités ? Erreur ! Bridge Constructor Portal apporte encore bien des idées. La base du jeu d’origine reste bien présente, mais le gameplay est profondément modifié par les spécificités du jeu de Valve. Et le mélange se révèle détonnant. Vos constructions, bien plus originales que dans le soft initial, devront s’acoquiner des fameux portails de couleur. Mais ce n’est pas tout : le titre reprend aussi le liquide de rebondissement, ou encore celui qui aura comme effet d’accélérer la cadence, pour des effets qui exploitent pleinement la physique si délectable mise en place par le studio de développement. Les pièges seront aussi assez nombreux, comme les bains d’acide ou les tourelles, ce qui ne fait qu’ajouter à une difficulté assez marquée, surtout à partir de la moitié du cheminement.

Bridge Constructor Compilation perd peut-être un peu de terrain du côté de l’emballage. La technique aurait gagné à connaître un petit coup de neuf, surtout pour le premier titre, très daté visuellement. Cela s’arrange au fur et à mesure des épisodes, mais l’ensemble fait clairement petit jeu à destination des smartphones. Signalons tout de même un bon point : la lisibilité à l’écran est largement au niveau de ce qu’on peut attendre d’un jeu à destination d’une console de salon. Quant à la musique, elle vous poussera à vous retrancher vers vos propres playlists, tant les mélodies feraient rougir de honte un ascenseur. Par contre, il faut noter ici l’excellent rapport entre la qualité et le prix, surtout en prenant en compte la durée de vie carrément imposante de ce trio.

Note : 14/20

Bridge Constructor Compilation est un ensemble idéal afin de se creuser les méninges, tout en s’amusant d’un moteur physique imaginé pour nous pousser dans nos retranchements. Le challenge s’avère bien présent, et le fun, assez simple, pur serait-on tenté d’écrire d’écrire, est indéniable. On regrette seulement une technique d’un autre âge, et une ambiance sonore à oublier au plus vite. Deux soucis qui ne feront pas oublier la très bonne durée de vie, laquelle termine de nous apporter satisfaction.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *