article coup de coeur

[Théâtre] Life is a Bathroom and I am a boat : Un spectacle qui ne prend pas l’eau

Igor de la Cuesta, chanteur de salle de bain et témoin de l’Histoire

image ivan gouillon spectacle théâtre life is a bathroom and i am a boat
Photo : Lucas Grenier

Avec son titre aussi poétique que foncièrement décalé, Life is a Bathroom and I am a Boat avait tout pour nous intriguer, d’autant plus que son auteur et interprète, Ivan Gouillon, excelle depuis de nombreuses années dans l’art de l’improvisation à la Ligue d’improvisation professionnelle lyonnaise. Rendez-vous est donc pris le soir de la première du spectacle à la Comédie Odéon de Lyon, le 12 février 2019, pour près de 2h de spectacle alliant monologue et tours de chant.

Notre hôte d’une soirée, Igor de la Cuesta, chanteur de charme naviguant de paquebots en paquebots , nous accueille en personne dans la salle, le visage fardé tel un drôle de Pierrot, en costume trois-pièces avec queue de pie. Ce mythomane flamboyant nous racontera, accompagné de son fidèle pianiste Boris, sa vie qui est tout sauf un long fleuve tranquille. Car Igor, tel Forrest Gump traversant l’Histoire, a été de tous les événements historiques et inspiré tous les grands artistes de ce siècle : de Titanic à mai 68, en passant par des rencontres avec Francis Scott Fitzgerald et son épouse Zelda, Marilyn Monroe, Serge Gainsbourg et bien d’autres, Igor de la Cuesta est témoin de deux siècles d’histoire et, s’il est un bateau filant à toute allure sur le temps, celui-ci prend définitivement l’eau.

Un seul en scène drôle et touchant

image ivan gouillon chante spectacle théâtre  life is a bathroom and i am a boat
© Lucas Grenier

C’est là que ce qui n’aurait pu être qu’un sympathique spectacle sur un artiste mythomane enchaînant avec un plaisir délectable et communicatif des reprises de standards tels que « Abbey Road » ou « Fly Me to the Moon » prend peu à peu un tour plus mélancolique. Faux immortel mais vrai chanteur de salle de bain, Igor de la Cuesta semble avoir tout vu et, du naufrage annoncé d’une vie qui prend l’eau, simplement retardé par des multitudes d’histoires tour à tour drôles, touchantes ou pathétiques, il nous livre quelques réflexions qui font mouche, autant sur l’Histoire que sur les histoires qu’on se raconte à soi-même pour ne pas sombrer et continuer d’avancer.

Igor de la Cuesta, bien entendu, c’est aussi l’histoire, quelque part, du métier d’acteur, et on sent qu’Ivan Gouillon, qui a créé le spectacle il y a 5 ans, y a mis beaucoup de lui-même. Car, les comédiens ne font-ils pas perpétuellement semblant, tissant des fictions à partir du réel pour nous parler du monde et de nous-mêmes ? Chroniquer le temps qui passe et nous file entre les doigt ? Ne cherchent-ils pas ainsi, en étant toujours perpétuellement autres, à échapper à la solitude ? Et ne se sentent-ils jamais plus vivants et eux-mêmes que sur une scène, en donnant corps à cette multitude de possibilités qu’offrent le jeu et la fiction ?

En cela, Life is a Bathroom and I am a Boat n’est pas seulement un spectacle irrésistiblement drôle, il est aussi un seul en scène touchant, dans lequel son auteur-interprète chasse le vague à l’âme avec beaucoup d’inspiration et de générosité.

Life is a Bathroom and I am a Boat, du 12 au 16 février 2019 à la Comédie Odéon, 6 rue Grolée, 69002 Lyon. Métro Bellecour (ligne D). Un spectacle de la compagnie Il sera une fois. Texte et jeu : Ivan Gouillon. Piano : Boris Mange. Mise en lumière : Geoffrey Giffon. Mise en espace : Olivier Rey. Informations complémentaires et réservations sur le site de la Comédie Odéon.

0/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *