[Test – Blu-ray] Chaos Walking – Metropolitan FilmExport

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Doug Liman
  • Avec : Tom Holland, Daisy Ridley, Mads Mikkelsen, David  Oyelowo, Nick Jonas et Cynthia Erivo
  • Editeur : Metropolitan FilmExport
  • Date de sortie Blu-Ray : 1er Septembre 2021
  • Date de sortie originale en salles : 26 juillet 2021 en VOD
  • Durée : 109 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 4,5/5


Chaos Walking a été tourné en numérique (Arri Alexa 65) et le Blu-ray, au format respecté 2.39:1, s’avère excellent, quasi parfait, mais pas sans défauts. La définition est excellente la plupart du temps. Il y a seulement 3-4 plans sur lesquels celle-ci diminue légèrement avec une apparition de grain numérique.

Pour le reste, les détails sur les visages, costumes et décors (pour la plupart naturels, comme les détails dans la forêt) sont magnifiques. Les couleurs sont belles, le orange de la tenue de Viola ressort bien pour différencier le personnage des autres. La lumière naturelle est somptueuse, les contrastes sont aussi bons et les noirs (il y en a très peu), sont excellents sans être bouchés.

Durant le visionnage, nous avons détecté un certain nombre de saccades au début du film, durant les dix premières minutes. Le débit moyen image est de 27,4 MBPS.

Son : 5/5

Metropolitan FilmExport nous offre deux pistes en Dolby Atmos (avec un core en Dolby TrueHD 7.1). On sent tout de même qu’il y a une différence entre ces deux pistes. La piste anglaise est puissante, bien répartie, précise, ample, avec quelques bons effets. Les dialogues sont clairs, la musique et les effets passent bien par tous les canaux. On a quelques effets verticaux sympathiques, surtout lors du crash. Les effets d’ambiance sont aussi assez présents quand il faut, surtout dans la forêt. Le caisson de basse est également  bien utilisé. Le débit moyen est de 3,5 MBPS avec des montées à 8 MBPS.

Pour la piste française, c’est légèrement différent. Même si celle-ci est bien répartie, elle a légèrement moins de puissance, de précision et d’amplitude par rapport à sa consœur anglaise. On sent que c’est un mixage assez différent. Le doublage français empiète légèrement sur les effets et la musique. Elle les étouffe. Dommage !

Attention, cela reste tout de même un expérience plus que convenable puisque cela reste une piste en Dolby Atmos. Là aussi, le caisson de basse est bien utilisé. En tout cas, cela donne deux expériences différentes. Le débit moyen de cette piste est de 2,9 MBPS avec es montées à 6 MBPS.

Bonus : 2,5/5

  • Le commentaire audio avec le réalisateur Doug Liman, la productrice Alison Winter et le monteur Doc Crotzer (uniquement en VO)
  • Le bruit d’un réalisateur (18′)
  • Les pensées intérieures avec Patrick Ness (9′)
  • La source du silence (7′)
  • Les citoyens de Prentisstown (10′)
  • La musique de Chaos Walking (4′)
  • Les scènes coupées (45′)

Nous commençons les bonus avec Le bruit d’un réalisateur. Dans ce module, l’équipe du film raconte, via des voix off, le tournage chaotique du film, sans filtre, le tout avec des images du tournage. Il est très rare de voir une équipe raconter si franchement un tournage et c’est assez fascinant. Le second bonus est Les pensées intérieures avec Patrick Ness. Dans celui-ci, l’auteur des livres dont est adapté le film et co-scénariste du film, ainsi qu’une partie de l’équipe, discutent du difficile travail d’adaptation d’un livre en film. Intéressant.

Vient ensuite La source du silence. Dans ce module, Daisy Ridley revient sur le tournage du film, mais aussi sur le personnage de Viola.

Dans Les citoyens de Prentisstown, l’équipe discute des personnages de Todd, Aaron, le Maire et Hildy. Dans La musique de Chaos Walking, les compositeurs Brandon Roberts et Marco Beltrami discutent de la composition musicale de deux scènes (l’arrivée de Todd et Viola à Farbranch et l’arrivée du Maire dans cette même ville). Trop court mais intéressant.

On attaque maintenant le gros morceau de ces bonus, les scènes coupées ou en version longue. Elles sont au nombre de sept, pour une durée totale de quarante cinq minutes. La plupart des scènes sont les versions longues de celles déjà vues dans le film. Plusieurs n’apportent rien de plus à part quelques petits détails, mais certaines sont complètement inédites, comme la découverte de la jeunesse de Todd, la découverte du camp des femmes qui ont survécu à Presstitown, comment Aaron a retrouvé Todd et Viola et un troisième acte différent. On comprend via ces scènes que le film aurait pu être complètement différent.

image tom holland chaos walking

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Dans un futur proche, les femmes ont disparu. Le monde de Todd Hewitt n’est habité que par des hommes, et tous sont soumis au Bruit, une mystérieuse force qui révèle leurs pensées et permet à chacun de connaître celles des autres. Lorsqu’une jeune femme, Viola, atterrit en catastrophe sur cette planète, elle s’y retrouve en grand danger… Todd jure de la protéger, mais pour réussir, il va devoir révéler sa force intérieure et percer les sombres secrets qui étouffent son monde…

Le Film

Retrouvez aussi notre critique de Chaos Walking.

Auteur

  • Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.