[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] Star Trek : Les 4 films Originaux – Paramount Pictures France

Caractéristiques

  • Titre original : Star Trek : The Motion Picture, Star Trek II : The Wrath of Khan, Star Trek III : The Search for Spock, Star Trek IV : The Voyage Home
  • Réalisateur(s) : Robert Wise, Nicholas Meyer et Leonard Nimoy
  • Avec : William Shatner, Leonard Nimoy, DeFroest Kelley, Nichelle Nichols, James Doohan, George Takei, Walter Koenig...
  • Editeur : Paramount Pictures France
  • Date de sortie Blu-Ray : 8 septembre 2021
  • Date de sortie originale en salles : 27 mars 1980/ 20 Octobre 1982/ 13 Février 1985/ 3 Février 1988
  • Durée : 469 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image 4K : 5/5


Pour ce test, nous ne procéderons pas film par film, mais commenteront plutôt l’intégralité des quatre films d’un coup. Star Trek, Le Film a été tourné en pellicule 35mm (Panavision Panaflex, Panavision PSR R-200) et c’est ici la version cinéma qui nous est proposée. La version Director’s Cut sortira plus tard en 4K UHD. Star Trek II – La Colère de Khan a été tourné en pellicule 35MM (Panavision Cameras) et nous avons ici la version cinéma et la version Director’s Cut. Star Trek III – A la Recherche de Spock a été tourné en pellicule 35MM (Mitchell VistaVision Cameras, Panavision Cameras). Enfin, Star Trek IV – Retour sur Terre a été tourné en pellicule 35MM (Arriflex 35-III, Panavision Panaflex Gold). Les quatre films on été remasterisés à partir d’un nouveau scan des négatifs originaux. Ils sont donc issus d’un master 4K, au format respecté 2.40:1, avec une compression HEVC et une présentation en Dolby Vision et HDR10, le tout avec un nouvel étalonnage.

La première chose que nous pouvons dire sur ces masters, c’est que c’est le jour et la nuit par rapport aux Blu-ray sortis en 2009. Les films avaient subi, pour la sortie Blu-ray, un abus de l’utilisation du DNR, ce qui avait enlevé le grain de la pellicule, mais aussi donné un aspect statue de cire aux visages. Une image trop lissée donc, ce qui n’est plus le cas ici.

Le grain est bien présent, homogène, fin et non figé. L’image respire mieux et a un aspect plus cinématographique. On notera aussi un voile de netteté supplémentaire. La définition en gagne grandement, surtout sur les visages, costumes et décors. Pour ces derniers, on découvre de nouveaux détails. Le très léger problème, c’est que certains des effets spéciaux, réalisés en optique à l’époque, ont assez mal vieilli, surtout sur le premier film où le grain se fait un peu plus présent lors de quelques scènes à l’extérieur de V’ger. Enfin, tous les petits défauts de la pellicule (cheveux, craquelures, etc.) ont été gommés. De façon générale, c’est clairement un bond en avant par rapport aux précédentes éditions.

Concernant le nouvel étalonnage, cela dépend évidemment des films qui ont été réalisés par différents réalisateurs. De façon générale, les teintes de peau sont plus réalistes et le tout fait plus moderne. Concernant le premier film, on sent que les couleurs sont un peu plus chaudes (ex : le début sur Vulcain) avec aussi un rehaussement des blancs (ex : le costume de Kirk). Il en est de même pour les scènes dans l’espace et le nuage de V’ger qui est un peu plus bleu.

Pour le second film, nous avons été surtout surpris par les couleurs des costumes rouges-bordeaux qui nous offrent une nouvelle vision. La teinte bleuté de l’intérieur de l’Enterprise a été atténuée. Enfin, quand la planète Genesis se forme, les rouges s’avèrent plus vifs. Concernant le troisième opus, les couleurs sont plus chaudes (la destruction de Genesis, les flammes, etc.) et plus vives. Nous avons été surpris de la couleur de l’oiseau de proie Klingon qui est un peu plus vert.

Enfin, pour le quatrième opus, il semblerait que ce soit celui dont le nouvel étalonnage est le plus léger. Evidemment, les couleurs naturelles ressortent davantage lors des scènes en extérieur de San Francisco. Enfin, de façon générale, les contrastes et les noirs sont largement meilleurs que sur les précédentes éditions. Les scènes dans l’espace gagnent grandement avec des noirs non bouchés, des étoiles plus présentes, mais aussi plus de détails sur les maquettes.

Une excellente remasterisation de la part de l’éditeur. Dommage, pour ce 55ème anniversaire, que les deux derniers films du casting original ne soient pas inclus dans cette édition, mais cela est sûrement dû à un manque de temps…

Son : 2,5/5

Paramount Pictures France n’a pas profité de cette nouvelle édition pour changer les pistes audio qui étaient déjà présentes sur les Blu-ray. Nous avons donc des pistes en Dolby TrueHD 7.1 pour les pistes anglaises. Puissantes comme il faut, biens réparties, précises, amples, avec quelques bons effets. Les dialogues sont clairs, la musique et les effets passent bien par tous les canaux – même si pour ces derniers, il y en a assez peu et que la plupart passent par les enceintes frontales. Le caisson de basse est peu mais bien utilisé. Une resmasterisation en Dolby Atmos de ces pistes aurait été bénéfique, mais le résultat est tout de même très bon.

Les pistes françaises sont en Dolby Digital 2.0. La déception de cette édition ! Il s’agit là aussi des mêmes  pistes que sur les Blu-ray. Le doublage français s’incorpore bien au mixage original. Les effets et la musique sont aussi bien mixés, mais cela reste tout de même très limité. Dommage… On aurait aimé un peu mieux pour le passage en 4K.

Bonus : 5/5

Aucun nouveau bonus pour cette nouvelle édition. Ils sont inclus avec les Blu-ray qui accompagnent le coffret. Par contre, nous avons droit aux versions remasterisées des films, en version HD bien sûr, sur les Blu-ray. Voici la liste des bonus :

Star Trek, Le Film

  • Bande originale isolée sur piste Dolby Digital 2.0
  • Commentaire audio de Michael & Denise Okuda, Judith & Garfield Reeves-Stevens et Daren Dochterman (VOST)
  • « LCARS : Système informatique des données  » : accès à des informations contextuelles pendant le film (anglais uniquement)
  • Production : « Le plus long voyage : écrire le film  » (10’)
  • « Réunion spéciale Star Trek  » (9’)
  • « Brief SCISEC 001 de Starfleet : le mystère V’ger  » (4’)
  • 11 scènes inédites (8’)
  • Teaser (2′)
  • Bande-annonce cinéma (4′)
  • 7 spots pub ( 3’)

Star Trek II : La Colère de Khan

  • Commentaires audio (VOST) : Nicholas Meyer (version cinéma et Director’s Cut),Nicholas Meyer et Manny Coto (version cinéma)
  • Commentaire textuel de Michael et Denise Okuda (version Director’s Cut)
  • « LCARS : Système informatique des données » : accès à des informations contextuelles pendant le film (anglais uniquement, sur la version cinéma)
  • « L’effet Genesis : la conception de la Colère de Khan  » ( 28’)
  • «  Journal de bord du capitaine  » (27’)
  • « Création du personnage de Khan  »(23’)
  • Interviews originales de William Shatner, Leonard Nimoy, DeForest Kelley et Ricardo Montalban (10’)
  • Les effets spéciaux de Star Trek II : La colère de Khan (18’)
  • « James Horner : la composition de Genesis  » : interview du compositeur (9’)
  • « Collection des souvenirs du film  » : accessoires et costumes Star Trek (11’)
  • « Une approche romanesque  » (28’)
  • « Brief SCISEC 002 de Starfleet : le mystère derrière Ceti Alpha IV  »(3’)
  • «  Adieu » : hommage à Ricardo Montalban (4’)
  • 12 storyboards
  • Bande-annonce cinéma (2’)

Star Trek III :A la Recherche de Spock

  • Commentaires audio (VOST) :Leonard Nimoy, Harve Bennett, Charles Correll (dir. photo) et Robin Curtis, Ronald D. Moore et Michael Taylor
  • « LCARS : Système informatique des données » : accès à des informations contextuelles pendant le film (anglais uniquement)
  • « Journal de bord du capitaine » (26’)
  • « Terraformage et directives premières » (25’)
  • « Industrial Light & Magic (ILM) : les effets spéciaux de Star Trek » (14′)
  • « Spock : les jeunes années  » : interview de Stephen Manley (Spock à 17 ans) (6’)
  • « Stations spatiales et oiseaux de guerre  » (27’)
  • «  Le langage Klingon  » (21’)
  • « La garde-robe des Klingons et des Vulcains  » (12)
  • « Star Trek : musée de la science-fiction et le hall of fame » : interview de Harve Bennett (17′)
  • « Brief SCISEC 003 de Starfleet : le mystère derrière le transfert de Katra vulcain » (2’)
  • Bande-annonce cinéma (1′)

Star Trek IV : Retour sur Terre

  • Commentaires audio (VOST) : William Shatner et Leonard Nimoy, Robert Orci et Alex Kurtzman
  • « LCARS : Système informatique des données » : accès à des informations contextuelles pendant le film (anglais uniquement)
  • « Le passé du futur : un regard en arrière » (27’)
  • « Le tournage » (7’)
  • « Les rushes » (4’)
  • « Le son en direct » (11’)
  • « Pavel Chekov : sélection de scènes » : interview de Walter Koening (6’)
  • « Le voyage dans le temps : l’art du possible » (11’)
  • « Le langage des baleines » (5’) »
  •  Le monde vulcain » (8′)
  • « Les femmes de Kirk » (8’)
  • « Star Trek : la saga des trois films » (10’)
  • « Star Trek pour une cause » : interview de Karen Sack et John Frizell de Greenpeace au sujet des baleines (5’)
  • « Brief SCISEC 004 de Starfleet : la sonde » (3’)
  • « De l’espace intersidéral à l’océan  » (14’)
  • « L’oiseau de guerre » (2’)
  • Interviews originales : William Shatner (14’), Leonard Nimoy (15’) DeForest Kelley (13’)
  • L’album de Roddenberry (8’)
  • L’artiste Mark Lenard (12’)
  • Bande-annonce cinéma (2′)

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Les quatre premiers films des aventures de l’équipage original.

Auteur

  • Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.