[Test – Nintendo Switch] Catmaze : Un Metroidvania basé sur la mythologie slave

Caractéristiques

    • Nintendo Switch
    • Playstation 4
    • Xbox One
    • Nintendo Switch
    • Xbox Series X/S
    • PlayStation 5
  • Titre : Catmaze
  • Développeur : RedBlack Spade
  • Editeur : Ratalaika Games
  • Date de sortie : 9 septembre 2022
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 7/10

Connu pour sa sortie sur PC en mai 2018, Catmaze est un metroidvania inspirée de la mythologie slave et à été développé par un seul homme, Slava Gris, le créateur du studio Redblack Spade. N’étant pas corps du métier, il apprend les fonctionnalités du développement avec Internet grâce à un portage édité par le studio espagnol Ratalaika Games.

Dans la peau d’une jeune sorcière…


Vous incarnez une jeune sorcière Alesta vivant aux confins de la civilisation avec sa mère aux penchants magiques et qui s’entraîne pour devenir elle-même une sorcière accomplie. La campagne grouille d’esprits maléfiques et de dieux en colère et, malheureusement, la tragédie frappe Alesta, qui perd sa mère. Elle décide alors de riposter.

Pour récupérer ce qu’elle a perdu, elle doit retrouver l’un des rares êtres qui connaît le chemin vers l’au-delà, et il se trouve que c’est un chat.

Vous embarquez donc dans une quête héroïque qui amènera Alesta à traverser des marais sombres, à visiter des villages pittoresques, des forêts profondes et à faire mener des batailles difficiles avec de dangereuses bêtes mythiques. Alesta devra résoudre pas mal de mystères de ses terres mythiques et certains d’entre eux pourraient ramener sa mère à la vie.

La variété est le piment de Catmaze !

Catmaze est un Metroidvania dont le but est d’aider Alesta à vaincre des bêtes mythiques féroces avec des familiers qui servent les sorciers depuis la nuit des temps. En tout, il existe 12 types de créatures aux capacités uniques qui feront office d’armes. Certaines frappent lentement, tandis que d’autres sont plus faibles et rapides, empoisonnent ou encore gèlent leurs ennemis. A vous de bien choisir vos compagnons de route selon leurs compétences, à savoir que vous pourrez en équiper deux à la fois.

Votre familier de mêlée sera un chat ou bien une chauve souris qui fouette autour de vous pour balayer la menace, formant votre principal mode d’attaque. En revanche, votre familier à distance nécessite du mana, qui permettra de lancer des boules de feu, des éclairs de glace, et/ou des araignées rampantes qui peuvent dégager ou créer des chemins à travers des zones difficiles.

Vous aurez des consommables à utiliser et des pendentifs qui améliorent les statistiques, ainsi qu’une page entière d’éléments clés qui nécessiteront un peu d’attention pour comprendre comment les utiliser. Le niveau d’énergie du pendentif se répercute sur les sauvegardes. Votre vie et votre mana sont tous deux augmentés lorsque vous utilisez un point de sauvegarde. Quelques bonus à gagner, comme des pierres de prières solaires, vous permettront d’augmenter un peu votre armure. Vous pouvez subir des dégâts sans perdre en santé, jusqu’à épuisement de la jauge. Votre pendentif peut-être chargé au sein des sanctuaires.


Alesta se déplace à un rythme assez rapide, mais elle peut et pourra se faire renverser par les ennemis que vous affrontez. Une fois que vous avez amélioré vos familiers, ils peuvent faire des dégâts rapides, mais cependant, vous pouvez subir des dégâts vous aussi. Le timing des coups sur les animations sont parfois en décalage, donc gardez bien vos distances pour éviter de perdre de la vie bêtement.

Contrairement à un Metroidvania classique aux couleurs sombres, Catmaze reste optimiste, même face aux situations tragiques qui ont déclenché le voyage d’Alesta. Il y a beaucoup de zones et d’environnements variés à traverser pendant votre aventure, passant par ses cavernes grandioses, ses forêts et ses couloirs mystiques à la découverte d’interactions tout aussi enrichissantes avec des personnages en difficulté. Vous rencontrerez des personnages authentiques dans le monde bien établi de la mythologie slave.


La carte du jeu est immense et vous procure un sentiment de liberté presque total pour explorer comme vous le souhaitez. Elle est d’une grande d’aide puisqu’elle vous indique les directions dans lesquelles vous pouvez voyager, ce qui encourage vraiment l’exploration. Le jeu vous invite gentiment à vous promener pour trouver des améliorations en faisant en sorte que les ennemis de chaque nouvelle zone gagnent en puissance. Si vous restez vigilant, vous ne serez pas frustrés pour les vaincre car en améliorant comme il le faut votre personnage, les bracelets ou encore les amulettes, votre puissance sera égale à celle de l’ennemi rencontré.

Les aller-retours ne sont pas non plus la chose la plus amusante à faire, mais cela est nécessaire pour pouvoir évoluer. Heureusement que des raccourcis existent, car les points s’ouvrent au fur et à mesure que vous avancez vers de nouvelles zones de la carte. Pour vous déplacer, l’aventure est plus amusante en chevauchant un loup par exemple ou bien de voler grâce à votre manche à balai, que de vous servir de vos deux pieds.

Concernant les combats, les ennemis transmettent bien leurs attaques et c’est un bon test pour mettre en pratique les compétences acquises.

La zone de fin révèlera certains types d’objets à collectionner tout au long du jeu et vous informera de ceux que vous  avez manqués, en les marquant également sur la carte. Cela ne tient pas compte des personnes dans le jeu que vous pouvez aider, alors n’hésitez pas à le faire !  Vous l’aurez compris, le monde est rempli de personnages dont la destinée ne dépendra que de vous. Les quêtes secondaires détermineront comment votre aventure se termine.

On notera tout de même quelques problèmes de traduction sur certaines parties, ou fautes de grammaire, mais qui ne gâchent cependant en rien l’aventure.

Un style aussi mignon que surprenant !


Catmaze est un metroidvania 2D qui utilise la mythologie slave comme source d’inspiration, et cela se voit. On plonge dans un monde super intriguant et sommes engagés dans de redoutables luttes. La présentation et le rythme de l’histoire se complètent parfaitement. Cette dernière est assez centrale et forte tout au long du jeu, rythmée par des graphismes très bien réalisés. La nature pixelisée est très apparente.

Concernant le sound ground, la musique correspond parfaitement au ton du jeu : elle est fantaisiste, quoique un peu répétitive au bout d’un moment. Les effets sonores manquent un peu.

Une durée de vie assez courte

L’équilibre de la difficulté est parfaitement bien dosé, ce qui vous permettra de vous divertir pendant un court moment. Comptez une dizaine d’heures si vous voulez le faire à 100%, mais notez avant tout que la durée de vie dépendra du temps de votre exploration.

Concernant la sauvegarde, Metroidvania oblige, pour enregistrer votre progression, cela se passera dans différents points disséminés aux quatre coins de la carte.

Une expérience merveilleuse à parcourir !

En conclusion, la plus grande force de Catmaze réside dans ce monde ouvert à explorer pour trouver merveilles et surprises. L’expérience est vraiment agréable et les fans de Metroidvania apprécieront sans doute cette petite pépite qui s’ajoute au catalogue de la Switch. Si vous êtes fan de contes fantastiques bien racontés, ce jeu est fait pour vous !

Cet article a été écrit par , qui a publié 15 articles sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.