image boite chrominoNoël approche à grands pas, et vous avez envie d’offrir à vos enfants un jeu de réflexion. Outre que nous encourageons cette volonté, tout en conseillant de ne pas laisser de côté d’autres formes de loisirs, il faut bien dire qu’il faut faire preuve de discernement lorsque l’on se rend chez un revendeur, noyé dans des tonnes de produits tous plus alléchants les uns que les autres. Alors, Culturellement Vôtre attire, notamment, votre attention sur ce Chromino, domino revu et corrigé par le géant français Asmodee. Avant d’aborder les règles, il convient de replacer le contexte du jeu. Ce dernier fut inventé en 1991 par Louis Abraham, professeur d’informatique en IUT, passa par la case Ravensburger avant d’atterrir, en 2006, chez Asmodee.

Chromino est, donc, une variante du jeu de domino. Sauf qu’au lieu de se diviser en deux, un chromino le fait en trois. Et pas de chiffres, ici il est question de couleurs, cinq pour être exact. Évidemment, les règles s’en trouvent chamboulées, ainsi que le rapport au raisonnement. C’est simple, il faut placer les pièces de couleur en contact avec les chrominos déjà posés. Pour positionner une pièce, il faut que celle-ci soit en rapport avec au moins une autre, et surtout qu’au moins deux couleurs soient raccords. Pour remporter la partie, il vous faudra déposer tous les chrominos. Simple comme bonjour, n’est-il pas ?

Pour tester ce Chromino, nous avons fait face à un facteur inattendu : l’addiction. Les règles sont très facilement digérables, comprises au bout de quelques tours seulement. Mais simplicité ne veut pas dire inconsistance, et l’on doit bien dire que nous nous sommes très vite pris au jeu. Ces petites pièces de couleurs deviennent rapidement autant de défis pour la logique, et le joueur n’a de cesse d’analyser la partie en cours. L’impression d’amusement ne faiblit pas, et ce même pour des sessions à deux. Attention à bien rester attentif, et surtout à bien passer toutes les possibilités de placement en revue…

image jeux de société asmodee chromino deluxe

On le voit, Chromino est un jeu de réflexion prenant et bigrement addictif. Les parties peuvent durer de 30 à 45 minutes, selon le nombre de joueurs, un laps de temps qui vous semblera équivalent à un battement de cils. Le mécanisme de logique qui se dégage du jeu, utilisant beaucoup le visuel et la mise en relation avec le sens de l’observation, fait que petits et grands y trouvent leur compte. C’est d’ailleurs la plus belle des réussites de Chromino, faire en sorte qu’un enfant de 6 ans puisse y jouer et s’éclater autant qu’un grand gaillard de 32 ans. Un paramètre à prendre en compte en passant à la caisse, indubitablement.

Quand au packaging, Asmodee a clairement gâté Chromino. Certes imposante, la boîte est d’une beauté qu’aucune autre édition a pu approcher jusqu’ici. Les quelques 80 pièces (75 normales, 5 « caméléon ») sont d’une qualité de finition parfaite, et les couleurs assez différentes pour bien se distinguer au premier coup d’œil. Le sac est assez grand pour permettre de bien mélanger les chrominos à chaque pioche, et il est à signaler que les pièces sont dispatchées dans des sachets plastiques, que vous pourrez réutiliser si vous êtes du genre maniaque du rangement.

Au final, la rédaction, réunie autour de ce Chromino, a été surprise par le potentiel ludique du jeu. On recommande particulièrement, surtout que le prix de vente, 20.99€, est tout à fait abordable. Attention, tout de même, à l’âge limite de 6 ans, car en-dessous le jeu ne sera pas forcément compris. Une découverte très agréable, ludiquement au top !

Retrouvez Chromino sur le site officiel d’Asmodee en cliquant ici.