image test let's sing 2017Caractéristiques

  • Test effectué sur : Playstation 4
  • Genre : Musical, Jeu de chant
  • Éditeur : Ravenscourt
  • Développeur : Voxler Games
  • Sortie France : 14 octobre 2016

Test

On en ressent de moins en moins les effets, mais on le sait la Wii a contribué à étendre la « consommation » de jeu vidéo, en ouvrant ce divertissement à toute une nouvelle clientèle qualifiée de « casual » (joueurs occasionnels, donc). Parmi les genre privilégiés encore aujourd’hui, alors que l’on peut souligner que le mouvement de démocratisation a un peu freiné en route, les jeux musicaux sont parmi les plus appréciés, et le sous-genre du jeu de chant est particulièrement vivace, avec quelques licences qui se tirent la bourre chaque année. Pour ce test, nous abordons Let’s Sing 2017 : hits français et internationaux, qui promet de par son titre une avancée significative en terme de contenu. En effet, alors qu’auparavant les playlists étaient séparées, elles sont ici rassemblées pour un seul et même jeu qui, nous allons le voir, a aussi décidé de faire évoluer sa formule.

Histoire : /

image shy'm let's sing 2017

Bien évidemment, Let’s Sing 2017 : hits français et internationaux ne propose pas d’autre scénario que celles de vos soirées enjouées. Les cinq points en jeu sont donc potentiellement reversée dans la partie Gameplay.

Gameplay : 7/10

image vianney let's sing 2017

Tout d’abord, abordons la façon dont Voxler Games a agencé ses menus, car on trouve dans cette organisation beaucoup de ce qui fait l’esprit du soft. Let’s Sing 2017 : hits français et internationaux fait le choix de ne pas noyer les joueurs sous des tonnes de compartiments. L’interface est pensée afin que les joueurs puissent accéder rapidement à ce qui intéresse tout le monde : les hurlements chants. On apprécie ce choix, car l’envie d’aller à l’essentiel domine toujours quand on veut se lancer, par exemple, dans une partie en pleine soirée festive.

Après avoir chanté à se casser la voix (ndlr : véridique), on en vient à une conclusion qui ne fait pas l’ombre d’un doute. Let’s Sing 2017 : hits français et internationaux est le plus précis des jeux de chant, celui qui demande le timing le plus serré, mais aussi un travail sur la justesse le plus rigoureux. Pour marquer le plus de points, il ne suffit pas de poser sa voix en rythme avec le déroulé de la chanson, car une fausse note sera immédiatement identifiée par le soft. Une précision qui fait son effet, et a tendance à très vite créer un petit esprit de compétition. Par ailleurs, on apprécie beaucoup le système d’expérience, qui pousse le joueur à s’exercer encore et encore, dans une quête du scoring assez prenante.

Plus précise que par le passé, la licence s’ouvre aussi aux différentes sortes d’extensions valables pour l’exercice du chant. Même si les micros restent nos favoris, sachez que Let’s Sing 2017 : hits français et internationaux permet d’avoir recours aux casques à micro (oui, ceux qui se branchent à la manette), et même aux smartphones. Il vous suffira, pour ces derniers, de télécharger l’application dédiée, une excellente idée si vous ne disposez pas d’assez de micros et que certains amis s’invitent dans la partie à l’improviste. Il leur suffira de télécharger Let’s Sing Microphone PS4 (ou XB1), et de la connecter à la console via le wi-fi. Attention, cette étape peut prendre un peu de temps, l’application ayant du mal à reconnaître les réseaux. On a pu tester Let’s Sing 2017 : hits français et internationaux dans les trois conditions et, même si l’on préfère le confort et surtout la classe du micro à main, l’expérience reste assez précise avec les deux autres recours pour que l’on y trouve tout de même son compte.

Technique et ambiance sonore : 4/5

image justin bieber let's sing 2017

Pendant que la chanson vous fait hurler plus ou moins juste, le clip en haute définition du hit défile sans une seule anicroche. On reste dans une interface en cours de partie qui met un point d’honneur à être propre, à ne pas perdre les chanteurs en herbe dans une tonne de données. Let’s Sing 2017 : hits français et internationaux tente tout de même de bonifier la base héritée des anciennes itérations, en rajoutant quelques effets et, même, des syllabes directement sur la sing line. Bon, il aurait peut-être fallu choisir une autre couleur de police que le blanc, qui a tendance à se fondre avec le clip dès que celui-ci va dans des teintes claires, mais on salut l’effort et, surtout, la cohérence de la globalité. C’est clair et sans fioritures, parfait pour que les participants pas trop habitués aux jeux musicaux ne soient ensevelis d’informations.

Difficile de juger réellement la qualité de l’ambiance sonore de Let’s Sing 2017 : hits français et internationaux. Voxler Games fait le choix d’épurer l’expérience afin de proposer réellement un jeu de chant. Il ne faut donc pas attendre du soft qu’il vous englobe dans une avalanche d’effets sonores qui vous sortiraient du pur plaisir de la chanson. On avait pu parler, voilà quelques temps, avec l’un des développeurs de la licence, et le but avoué chez le studio est de proposer une expérience purifiée, qui donne véritablement aux joueurs l’impression de ne faire qu’un avec ce qui se passe à l’écran sans que des bruitages venus d’ailleurs ne perturbent rien. C’est le cas pour ce millésime.

Durée de vie : 3/5

image indila let's sing 2017

En réunissant les chansons françaises et d’autres venues d’ailleurs, Let’s Sing 2017 : hits français et internationaux propose une playlist conséquente mais peut-être un poil déséquilibrée. Avec 30 chansons françaises, et 15 internationales, l’accent est mis sur la lange de Molière, ce que l’on comprend d’un strict point de vue pratique mais un peu moins en terme de cohérence. Toujours est-il qu’avec autant de chansons, et dans des styles bien différents (Johnny Halliday, Shy’m, Justin Bieber, Nino Ferrer…), les brailleurs en auront largement pour leur argent, d’ailleurs signalons ici l’excellent rapport qualité-prix que propose Let’s Sing 2017 : hits français et internationaux. Les modes de jeu, un peu chiches, se chargent tout de même de faire tenir le tout sur plusieurs heures. Pour terminer, signalons l’arrivée d’un magasin online, qui permettra très bientôt de gonfler le contenu contre de l’argent réel.

Note finale : 14/20

image amine let's sing 2017

Let’s Sing 2017 : hits français et internationaux parvient à rendre une copie plus qu’honorable, et surtout assez différente de la concurrence pour proposer une expérience sur laquelle se pencher. Avec sa playlist assez divers pour contenter le grand public, le jeu progresse que ce soit en terme de contenu avec la fusion entre les hits français et internationaux, et dans son sens pratique en s’ouvrant à d’autres manières de jouer. On est là dans ce qui se fait de mieux dans la licence Let’s Sing, et d’assez loin. 

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato