article coup de coeur

[Critique] Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 : Critique Co(s)mique

image james gunn poster les gardiens de la galaxie vol 2Caractéristiques

  • Réalisateur : James Gunn
  • Avec : Chris Pratt,  Zoe Saldana, Dave Bautista, Karen Gillan, Vin Diesel, Bradley Cooper, Michael Rooker, Sean Gunn, Pom Klementieff, Kurt Russell….
  • Distributeur : The Walt Disney Company France
  • Genre : Action, Science fiction, Aventure
  • Durée :  136 minutes
  • Sortie : 26 avril 2017

Critique

Surprise de l’été 2014, Les Gardiens de la Galaxie a remporté un joli succès critique et commercial. Les Gardiens n’étant pas très connus à l’époque — le comics avec les personnages actuels date de 2008 — ceux qui connaissaient l’oeuvre dessinée étaient conscients de son potentiel cinématographique. Pour les autres, la découverte de personnages comme Star-Lord, Drax, Gamora, Rocket et surtout Groot a été totale et tout à fait plaisante. A tel point que le premier opus s’est avéré être le meilleur film de phase 2 de Marvel.

Trois ans plus tard, voici donc qu’arrive dans nos salles la suite, Les Gardiens de la Galaxie Vol.2, toujours écrit et réalisé par James Gunn. Les Gardiens ont sauvé la galaxie, ce qui leur vaut une bonne réputation. Ils sont appelés à sauver plusieurs peuples sur différentes planètes parcourant ainsi le cosmos. Rocket, qui ne peut toujours s’empêcher de voler à droite et à gauche, va faire en sorte que nos héros soient poursuivis. Lors de cette folle aventure, d’anciens ennemis deviendront des alliés et Peter Quill rencontrera une personne de son passé.

image james gunn les gardiens de la galaxie vol 2

Si l’on peut dire beaucoup du bien du film, il n’est pas exempt de défaut. Mais commençons tout d’abord par ses qualités. En premier lieu, les personnages sont bien développés. Si le premier film les introduisait parfaitement en tant qu’équipe, cette fois, ils doivent devenir une famille, ce qui passera par des duos plus ou moins improbables, mais qui enrichiront les personnages à leur façon. Star-Lord et Ego — dont les fans du comics sauront apprécier le traitement qui leur est réservé — forment un très bon duo qui tend vers la fibre familiale. Cela sera aussi l’occasion d’en apprendre plus sur la filiation de Peter Quill, qui viendra apporter un éclairage sur son statut de « père » au sein de l’équipe. Idem pour les sœurs Gamora et Nebula, dont on comprendra mieux la relation. Ensuite vient le duo Yondu/Rocket, qui peut paraître surprenant, mais fonctionne tout aussi bien, les deux personnages ayant des choses à se faire pardonner. Enfin, Drax et la nouvelle venue Mantis forment un tandem efficace reposant sur l’humour et les quiproquos. Bébé Groot, lui, navigue un peu seul dans cette aventure, mais ne vous inquiétez pas, le film lui réserve également de très bon moments.

Bien sûr, l’humour, qui était déjà très efficace dans le premier opus, constitue l’un des points forts de cette suite. Les gags et punchlines s’enchaînent à une vitesse folle, évitant tout ennui. De plus, certains caméos, surtout l’un d’eux, très surprenant, déclencheront l’hilarité. Enfin, une fois de plus, nous avons droit à un méchant bien développé. Le gros défaut des films Marvel, et ce depuis le début, c’est que les antagonistes sont tous interchangeables et ressemblent davantage à un méchant de la semaine d’une série TV. Ce n’est pas le cas ici. On passe du temps avec lui, à le connaître et à le comprendre. Un gros plus. Enfin, le film développe le côté cosmique de l’univers Marvel : les héros vont sur de nouvelles planètes et l’on aura l’occasion de découvrir de nouvelles races d’extraterrestres.

image les gardiens de la galaxie vol 2 vin diesel

Mais comme dit plus haut, Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 possède également des défauts. Au niveau du ton de l’ensemble, cette suite est moins épique que le premier film, ce que l’on peut en partie attribuer au fait que le scénario développe davantage les personnages et leurs relations. Cela s’en ressent après les 45 premières minutes, jusqu’à la dernière demi-heure, qui reprend du poil de la bête avec un rythme plus enlevé et des scènes épiques. A partir de la fin du premier tiers, Les Gardiens de la Galaxie Vol.2  doit également expliciter pas mal de choses, ce qui contribue à ralentir la cadence. Alors oui, c’est un bien pour un mal, mais quelques longueurs se font sentir, et ce malgré un humour qui fait toujours mouche. On comprend que James Gunn ait voulu mettre beaucoup de choses dans le film, mais il aurait peut-être dû faire des choix car cela impacte malheureusement l’ensemble, qui affiche 2h16 au compteur. Autre gros défaut, la bande son. Ce volume 2 de l’awesome mix est lui aussi moins épique que le premier volume. Moins de chansons qui donnent la pêche, et certaines semblent même déplacées dans certaines scènes.

La réalisation de James Gunn s’est améliorée depuis le premier film : il a gardé le même style, mais pris davantage de risques, pour un résultat payant. Un sans-faute sur le côté technique, donc. Concernant les acteurs, Chris Pratt (Les sept mercenaires…) montre que Peter Quill/Star-Lord a gagné en maturité, même s’il s’avère toujours fun. Il montre aussi une autre facette intéressante du personnage et approfondit son jeu.  Zoe Saldana (Star Trek : Into Darkness) est toujours égale à elle-même et convient parfaitement au rôle de Gamora. Karen Gillan, qui incarne une nouvelle fois Nebula, approfondit aussi son personnage, qui gagne à avoir plus de présence à l’écran. Dave Bautista (Spectre…) s’amuse toujours dans le rôle de Drax, même s’il surjoue parfois, c’est un plaisir de voir son sens du timing comique. Michael Rooker affine son jeu et montre une autre facette du personnage de Yondu. Notre frenchy Pom Klementieff, interprète parfaitement la naïve et touchante nouvelle venue Mantis. On regrettera simplement que son personnage n’apparaisse pas plus à l’écran. Enfin, Kurt Russell (Les huit salopards…), dans le rôle surprenant de Ego, prouve encore une fois qu’il est un grand acteur. Son sens du timing est parfait et l’on sent qu’il s’amuse dans ce rôle.

image chris pratt les gardiens de la galaxie vol 2

Malgré ses défauts, qui en font un film moins épique, possédant quelques longueurs,  Les Gardiens de la Galaxie Vol.2  est une très bonne suite qui développe les personnages, leurs relations et l’univers cosmique de Marvel. L’humour est toujours très présent, et l’on s’amuse toujours autant à suivre cette équipe dysfonctionnelle. Pour les fans des scènes bonus, on notera par ailleurs qu’il n’y pas une, mais quatre scènes durant le générique, ainsi qu’une séquence après le générique de fin.

Guillaume Creis

Guillaume Creis

Adore le cinéma en général , que ce soit lesgros blockbusters ou les plus petits films .les séries TVet les jeux vidéo.
Guillaume Creis

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *