article coup de coeur

[Test – Blu-ray] Rencontres du troisième type – Edition 40ème anniversaire – Steven Spielberg

Caractéristiques

  • Titre original : Close Encounters of the Third Kind
  • Réalisateur(s) : Steven Spielberg
  • Avec : Richard Dreyfuss, François Truffaut, Teri Garr, Melinda Dillon et Bob Balaban
  • Editeur : Sony Pictures Home Entertainment France
  • Date de sortie Blu-Ray : 20 Septembre 2017
  • Date de sortie originale en salles : 24 février 1978
  • Durée : 137 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 4,5/5

Rencontres du troisième type, sorti en 1977, a été tourné en pellicule (Panavision Panaflex ) et a bénéficié d’une restauration 4K à partir du négatif original pour son 40ème anniversaire. Le master du film conserve le grain de la pellicule, ce qui est plutôt une bonne chose, même si du coup, certaines scènes perdent un peu en définition (ex : les scènes de désert ou en Inde). De plus, certains défauts de tournage, comme certains flous, sont bien plus visibles qu’avant. Pour le reste, la définition est superbe et permet de redécouvrir le film. Les couleurs sont plus belles que jamais et les contrastes excellents. Pas de saccades détectées durant le visionnage. Le débit moyen image est correct : 21 MBPS.

Son : 4,5/5

Là aussi nous sommes gâtés, les pistes anglaise et française sont en DTS-HD Master Audio 5.1, et quel plaisir de redécouvrir le film avec un son HD ! Les dialogues sont clairs, et le nouveau mixage permet de profiter pleinement de la musique de John Williams, tout autant que les effets sonores passant par les enceintes latérales et arrières. On remarquera tout de même que le volume du doublage français est légèrement plus haut que les dialogues originaux, mais rien de grave. Le débit moyen des deux pistes est correct : 2 MBPS.

Bonus : 5/5

  • Une vue d’en haut : option indiquant, pendant le visionnage, les différences entre les 3 versions (disponible en français) Montage original (1977 – 134′), « Edition spéciale » (1980 – 132′), « Director’s Cut » (1998 – 137′)
  • Inédit : »Trois types de rencontres » : interviews inédites de Steven Spielberg, J.J. Abrams et Denis Villeneuve (22′)
  • Inédit: »A la maison et sur le tournage »: les vidéos de Steven Spielberg (5′)
  •  Scènes coupées
  • « 30 ans après – Steven Spielberg et Rencontres du troisième type » (22′)
  • « Rencontres du troisième type – réalisation du documentaire » (101′)
  • « Rencontres du troisième type  – documentaire original: les yeux dans les nuages » (5′)
  • Comparaison film/storyboard

On parlera ici des bonus inédits et éluderons donc les suppléments déjà présents dans l’édition du 30ème anniversaire, sortie en 2007. Trois types de rencontres : interviews inédites de Steven Spielberg, J.J. Abrams et Denis Villeneuve propose, comme son nom l’indique, des interviews inédites du cinéaste et de J.J Abrams (Star Wars : Le Réveil de la Force) et Denis Villeneuve (Premier Contact). Abrams et Villeneuve parlent de l’impact qu’a eu le film sur leur façon d’appréhender la science-fiction, tandis que Spielberg fait le point sur son impact quarante ans après sa sortie. Le second bonus inédit est A la maison et sur le tournage : les vidéos de Steven Spielberg. Le réalisateur avait l’habitude d’emmener l’une de ses caméras personnelles sur les tournages, et nous découvrons ici les coulisses de Rencontres du 3e type par ce biais. Un excellent complément. Pour le reste, nous trouverons une interview de Spielberg réalisée en 2007 pour les trente ans du film avec « 30 ans après – Steven Spielberg et Rencontres du troisième type », ainsi que l’excellent et très exhaustif making-of de Laurent Bouzereau, Rencontres du troisième type – réalisation du documentaire. Les neuf scènes coupées du film, ainsi qu’un documentaire datant de 1977,  Rencontres du troisième type  – documentaire original : les yeux dans les nuages, sont également présents. Cette 40ème édition fait donc la part belle aux suppléments de qualité et fait véritablement honneur à ce grand classique du cinéma de science-fiction.

Synopsis

Des faits étranges se produisent un peu partout dans le monde : des avions qui avaient disparu durant la Seconde Guerre mondiale sont retrouvés au Mexique en parfait état de marche, un cargo est découvert échoué au beau milieu du désert de Gobi.
Dans l’Indiana, pendant qu’une coupure d’électricité paralyse la banlieue, Roy Neary, un réparateur de câbles, voit une « soucoupe volante » passer au-dessus de sa voiture. D’autres personnes sont également témoins de ce type de phénomène : Barry Guiler, un petit garçon de quatre ans, est réveillé par le bruit de ses jouets qui se mettent en route.
Cherchant à savoir d’où proviennent ces ovnis, Roy Neary se heurte aux rigoureuses consignes de silence imposées par le gouvernement fédéral. Obsédé par ce qu’il a vu et hanté par une image de montagne qu’il essaie désespérément de reconstituer, il est abandonné par sa femme Ronnie et ses enfants. Il n’y a que Jillian, la mère de Barry, qui le comprenne.
Parallèlement à ces événements, une commission internationale conduite par le savant français Claude Lacombe s’efforce d’en percer le mystère. Une évidence s’impose bientôt à eux : une forme d’intelligence extraterrestre tente d’établir un contact avec les Terriens.

Guillaume Creis

Guillaume Creis

Adore le cinéma en général , que ce soit lesgros blockbusters ou les plus petits films .les séries TVet les jeux vidéo.
Guillaume Creis
9/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *