[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] Dark Crystal – Jim Henson et Frank Oz

Caractéristiques

  • Titre original : The Dark Crystal
  • Réalisateur(s) : Jim Henson et Frank Oz
  • Avec : Jim Henson, Kathryn Mullen, Frank Oz...
  • Editeur : Sony Pictures Home Entertainment France
  • Date de sortie Blu-Ray : 9 mars 2018
  • Date de sortie originale en salles : 23 mars 1983
  • Durée : 95 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image 4K : 4,5/5

Sorti en salles en 1983 en France, Dark Crystal a été restauré par Sony Pictures (Un jour sans finNovember Criminals) pour le 35 ème anniversaire de sa sortie. Le long-métrage a été tourné en pellicule (Panaflex). Le master, au format respecté 2.39:1, s’avère une bien belle réussite. La définition est au top, avec un léger grain de pellicule pas désagréable. Celle-ci baisse sur certains plans d’effets spéciaux, par sur-impression, qui faisaient baisser déjà la qualité de l’image à l’époque. Mais, dans l’ensemble, c’est une belle restauration que nous avons là. La profondeur de champ est excellente, et l’apport du HDR 10 se retrouve sur les contrastes, noirs et couleurs que l’ont redécouvre. Aucune saccade détectée lors du visionnage.

Son : 3,5/5

La piste anglaise est en  Dolby Atmos (compatible Dolby True HD 7.1), et là aussi nous trouvons que le travail a été soigné. Les dialogues sont clairs, la musique et les effets passent bien par tout les canaux. Le tout étant d’une belle puissance et précision. On regrette néanmoins la sous-utilisation du caisson de basse, qui aurait pu être d’une meilleure qualité. Cela reste une belle redécouverte auditive du long-métrage. La piste française est elle en Dolby Digital 5.1. Bien moins puissante et précise que sa consœur anglaise, elle reste quand même correcte, faisant la par belle au doublage français.

Bonus : 4,5/5

Les bonus sont contenus dans le blu-ray accompagnant cette édition.

  • Scénario-maquette
  • Le mythe, la magie et l’héritage de Henson (10′)
  • Le monde de Dark Crystal (57′)
  • Réflexions du cristal noir (36′)
  • Scènes coupées (3′)
  • Langue originale des Skeksès – Scènes de test (22′)
  • Storyboards

Nous faisons le même constat que pour l’édition blu-ray, que nous avons aussi testé. Le mode scénario-maquette vous permet de visionner le film tout en ayant des indications sur la création du long-métrage avec des dessins préparatoires ou encore des anecdotes. Un mode sympathique mais un peu encombrant à l’écran. Nouveau bonus de cette édition: Le mythe, la magie et l’héritage de Henson revient sur la création du film avec les enfants de Jim Henson et Brian Fould qui nous content des anecdotes entrecoupés d’images du tournage. Un module de 10 minutes un peu court mais sympathique. Le monde de Dark Crystal est le making-of du film, d’une durée de 57 minutes. Très complet car on peut voir la fabrication du long-métrage du scénario, au tournage jusqu’aux effets spéciaux. Un très bon bonus. Réflexions du cristal noir est un module de 36 minutes revient sur la conception et le tournage du film mais aussi sur la philosophie de celui-ci et son impact et influence. Un très bon complément au making-of. Les scènes coupées sont les scènes funéraires, d’une durée de 3 minutes, de l’Empereur et du sage qui se font échos mais qui n’apportent rien de plus à l’intrigue. Langue originale des Skeksès – Scènes de test revient sur la langue qu’aurait du parler les Skeksès dans le film avant qu’ils soient doublés. On découvre donc les scènes des Seksès dans leurs langues originales. On découvre aussi certaines scènes avec les dialogues du tournage. Un excellent module d’une durée de 22 minutes.

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Un autre monde, un autre temps, à l’âge des miracles… Jen et Kira, seuls survivants de la race des Gelfings, partent à la recherche d’un éclat de cristal gigantesque, abîmé dans une commotion planétaire, qui donne force et puissance aux Mystiques, un peuple sage et pacifique. Ils doivent affronter les terribles et cruels Skekses qui tiennent ces derniers en esclavage.

 

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *