[Test – Blu-ray] Le Spécialiste – Sergio Corbucci

Caractéristiques

  • Titre original : Gli Specialisti
  • Réalisateur(s) : Sergio Corbucci
  • Avec : Johnny Hallyday, Françoise Fabian, Sylvie Fennec, Gastone Moschin, Mario Adorf, Serge Marquand
  • Editeur : TF1 Vidéo
  • Date de sortie Blu-Ray : 5 juin 2018
  • Date de sortie originale en salles : 1969
  • Durée : 99 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 5/5

image johnny hallyday
Précisons que les images de ce test ne proviennent pas du Blu-ray.

TF1 Vidéo montre encore tout son talent dans le domaine de la restauration. C’est bien simple : on n’a jamais vu Le Spécialiste dans un tel état. Le master d’origine est clairement somptueux, et le résultat en 4K profite à l’ensemble du film. Un élément nous a particulièrement impressionné : la profondeur de champ. Elle est carrément exceptionnelle. La définition est constante du début à la fin. La colorimétrie respecte à la lettre le Technicolor 35 millimètres d’origine. Enfin, nous n’avons pas décelé la moindre trace d’une quelconque saccade. Chapeau bas.

Son : 4/5

TF1 Vidéo a aussi soigné le domaine sonore. Deux pistes sont présentes : une version française, et italienne, chacune en DTS HD Master Audio 2.0. Cela n’étonnera pas les spécialistes du western à l’italienne : c’est la première que nous vous conseillons. Celle-ci propose un mixage plus équilibré, les voix ont moins la priorité sur les bruitages. La seconde gagne en dynamisme des dialogues, et ce même si le doublage du personnage principal, interprété par Johnny Hallyday, reste moins convaincant que dans la langue de Molière. Idem pour Françoise Fabian. Notons enfin, car ce n’est pas anecdotique, l’absence de souffle, aussi bien dans l’une que l’autre des propositions. De quoi ravir vos esgourdes.

Bonus : 2,5/5

TF1 Vidéo accompagne le film d’un bonus intéressant : Autour du Spécialiste. Ce supplément est animé par l’excellent Jean-François Rauger, directeur de la programmation de l’incontournable Cinémathèque Française. En quelques 25 minutes, il parvient à replacer le contexte de l’œuvre, surtout dans son époque, et un peu dans la filmographie du réalisateur Sergio Corbucci. Dommage que d’autres noms de l’équipe technique ne soient pas évoqués, comme le compositeur Angelo Francesco Lavagnino, ou le directeur de la photographie Dario Di Palma. Des bandes annonces d’époque complètent ce tableau un peu chiche : on aurait apprécié des interviews, des images d’archive. On regrette aussi le choix de la jaquette, bien moins jolie que l’affiche d’origine.

image le specialiste
Un western spaghetti très classique dans l’ensemble.

Synopsis

Sur la route de Blackstone, les passagers de la diligence, sous le regard admiratif de quatre jeunes gens, sont sauvés de justesse par Hud. Grand, blond, des yeux bleus ironiques et glacés, Hud se rend à Blackstone pour venger son frère Charlie, lynché et pendu par la population qui l’accusait d’avoir volé l’argent de la banque. Son arrivée va inquiéter à juste titre les responsables du lynchage.

Le film

Retrouvez aussi notre critique du film.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *