[Test] All-Star Fruit Racing : un jeu qui donne la banane

Caractéristiques

    • PlayStation 4
    • Ordinateur/PC
    • Xbox One
    • Nintendo Switch
  • Développeur : 3DClouds
  • Editeur : PQube
  • Date de sortie : 13 juillet 2018
  • Acheter : Cliquez ici

Une alternative vitaminée

image test all star fruit racing
Les circuits figurent parmi les satisfactions.

Depuis combien de temps n’a-t-on pas pu tester une véritable alternative à Mario Kart ? Récemment, Cars 3 était loin de s’avérer totalement inintéressant. On se souvient de Sonic and Saga All-Star Racing, tentative plutôt honnête de rassembler l’univers de l’éditeur japonais autour de courses endiablées. On pourra aussi citer l’excellent Crash Bandicoot Racing, mais pour cela il faut remonter dans le passé jusqu’en 1999. Enfin, Diddy Kong Racing et son énorme mode solo avait su tirer son épingle du jeu sur Nintendo 64… en 1997. Bref, on ne peut pas écrire que le genre soit très fourni en titres de qualité (et ce n’est pas Coffin Dodgers qui nous assurera du contraire), ni que les éditeurs se bousculent pour s’emparer de la position du challenger, voire de l’outsider. All-Star Fruit Racing change-t-il la donne ?

Précisons de suite qu’All-Star Fruit Racing ne s’embarrasse pas d’une histoire, comme la très grande majorité des Mario Kart-like. Mais tout de même, il y a une intention derrière l’idée, sympathiquement farfelue, d’associer courses, armes et fruits. Clairement, le studio de développement 3DClouds, emballe son soft d’une légère ambiance éducative, autour des bien-faits que provoque cette si saine nourriture. Rassurez-vous, on n’est pas non plus en présence d’un titre vegan, de combat, qui va vous qualifier de meurtrier parce que vous osez manger un steak. Non, ce n’est pas le propos, c’est bien plus bienveillant que ce que ce genre d’extrémisme peut concevoir : quelques informations s’affichent à l’occasion des temps de chargement, par exemple. Tout cela afin d’accompagner des environnements pertinents, qui visitent des endroits naturels très mignon. C’est même étonnamment beau et détaillé et, surtout, cela reste fluide malgré pas mal d’effets à l’écran. On est un peu plus circonspect quant aux personnages, sans aucun background ni la moindre trace de personnalité.

Des qualités, et des imperfections

image jeu all star fruit racing
Le système d’armes pourra surprendre.

All-Star Fruit Racing nous projette de suite dans un univers très coloré, lequel sera découvert dans des modes de jeu plutôt classiques. Tout d’abord, une Carrière bien fournie. En effet, celle-ci se divise en onze championnats, à difficulté croissante bien évidemment. Le joueur pourra aussi compter sur un Time Attack, et un multijoueur aussi bien online (pas toujours fonctionnel, c’est à souligner) que local. Le contenu se révèle plus riche que ce qu’on pouvait l’imaginer, autant en nombre de courses que d’objectifs à atteindre. Bien entendu, il faudra viser les meilleurs temps, les victoires, remporter des médailles d’or. Mais, surtout, il sera possible de débloquer de nouveaux éléments : personnages (donc voiture qui lui est assignée) et pièces mécaniques. En effet, si les bolides ont tendance à tous se ressembler dans leurs capacités, comme la vitesse et la maniabilité, ils pourront se différencier… physiquement. Hélas, pas de modifications directe sur le feeling, ce qui aurait pu ajouter un peu plus d’intérêt au soft.

Est-ce à écrire quAll-Star Fruit Racing est un jeu trop léger pour retenir l’attention ? Non, car d’autres qualités viennent combler certains vides. La qualité des tracés, tout d’abord, est réjouissante. Si quelques difficultés semblent parfois un peu mal dosées, on constate à chaque fois un rythme de belle qualité. Aussi, la prise en main nous a convaincu. Les karts répondent bien, et l’on retrouve les dérapages à accélération. Certaines règles peuvent surprendre, comme l’activation des armes par le biais de la récupération de jus, sur le circuit, afin de remplir des jauges. Lesquelles pourront être gérées comme bon nous semble : tel fruit donne telle arme, et l’on peut même mélanger histoire d’obtenir de nouvelles attaques. Le must restant de compléter les quatre jauges, afin de lancer l’offensive ultime. Pas de panique, un tutoriel rapide et complet nous explique tout à la perfection, même s’il faudra un temps d’adaptation pour bien maitriser ce fonctionnement. De l’originalité donc, et des types de courses qui diffèrent. L’un impose l’élimination, le dernier étant disqualifié à chaque fois que le gong retentit. L’autre propose de voir vos réservoirs à jus se remplir automatiquement, ce qui cré une vraie guerre sur le circuit. De quoi s’amuser un bon moment, même si tout n’est pas parfait. On pense surtout à l’intelligence artificielle, à la traine.

Note : 13/20

All-Star Fruit Racing nous a agréablement surpris. Loin d’être un simple ersatz de Mario Kart, le jeu de 3DClouds se démarque grâce à un univers coloré et pétillant, ainsi que quelques mécaniques bien senties. La gestion des armes apporte un côté tactique réjouissant, qui demande à être maitrisé. Le titre est plus classique dans la forme de son contenu, avec des modes de jeu attendus. Par contre, la matière qu’ils réservent est, là aussi, une belle satisfaction : on débloque des éléments à un bon rythme. Cependant, l’ensemble reste imparfait, notamment à cause d’un casting de pilote très peu engageant, une intelligence artificielle à revoir, un online instable et la similitude des capacités technique des différents bolides. Voilà sûrement des pistes pour une future suite, qui ne serait pas injustifiée.

6/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *