[Test – Blu-ray] Deadpool 2 – 20th Century Fox France

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : David Leitch
  • Avec : Ryan Reynolds, Josh Brolin, Zazie Beetz,  Jack Kesy, Shioli Kutsuna, Julian Dennison, Leslie Uggams, Morena Baccarin, Brianna Hildebrand...
  • Editeur : 20th Century Fox France
  • Date de sortie Blu-Ray : 17 Octobre 2018
  • Date de sortie originale en salles : 16 Mai 2018
  • Durée : Version cinéma : 117 minutes, version longue "Super Méga $@%!#& Chouette": 133 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 5/5

Deadpool 2 a été tourné en numérique et pellicule (Arri Alexa XT Plus, Panavision Panaflex Millennium XL2) et le Blu-ray, au format respecté 2.40:1, est tiré d’un master 2K. Autant dire que nous avons été surpris du résultat venant d’un master 2K : la définition est excellente. Jamais nous n’avions vu un tel niveau sur un Blu-ray. C’est bien simple, on peut voir chaque détail du maquillage de Ryan Reynolds. En plus, la définition ne baisse jamais, sauf sur un petit plan au ralenti à la 15 ème minute qui manque légèrement de piqué. La profondeur de champ est parfaite, permettant une belle immersion dans le film. Les couleurs, contrastes et les noirs sont resplendissants. Seuls 3-4 petites saccades ont été détectées lors du visionnage. Le débit-moyen image est bon : 29 MBPS.

Son : 3,5/5

20th Century Fox France nous offre une piste anglaise en DTS-HD Master Audio 7.1.  Bénéficiant d’un bon mixage, celle-ci est bien répartie et puissante comme il faut et ne manque pas de précision. Les dialogues sont clairs. Les effets et la musique passent bien par les canaux latéraux et arrière, permettant une belle immersion dans le long-métrage. Le caisson de basse est utilisé judicieusement. Un très belle piste au débit moyen de 5 MBPS avec des montées à 6,2 MBPS. La piste française est elle en DTS 5.1. Aussi bien répartie sur les cinq enceintes, celle-ci est puissante mais manque quand même de précision. De plus, le volume du doublage français est légèrement plus bas que la version originale. Cela ne gêne pas pour autant lors du visionnage. Le caisson de basse est également bien utilisé. Le débit moyen/max de la piste française est de 768 KBPS.

Bonus : 4/5

  • Scènes inédites (2′)
  • Bêtisier (3′)
  • Les valeurs familiales de Deadpool : les personnages (15′)
  • David Leitch, pas Lynch : la réalisation de DP2 (11′)
  • Pas un mot, Deadpool : secrets et clins d’œil cachés (12′)
  • Jusqu’à la douleur : scènes alternatives (9′)
  • Encaisser les coups : action et cascades (6′)
  • Deadpool et son expérience de la prison (11′)
  • Le membre le plus important de la X-Force (2′)
  • Échecs avec Omega Red (1′)
  • Musclé et sexy (2′)
  • « Le monologue de 3 minutes » (2′)
  • Commentaire audio de Ryan Reynolds, David Leitch, Rhett Reese et Paul Wernick
  • La hotte de Deadpool hohoho (35′)

On commence les bonus avec les 2 scènes inédites. Dans la première, Wade se lamente sur un banc alors qu’un couple de personnes âgées, ressemblant au couple de Là-Haut, arrive pour s’asseoir. Wade sort une blague avant de vouloir se tirer une balle dans la tête, mais il est interrompu par Colossus. La seconde est une version longue de la scène post-générique de bébé Hitler. Le traditionnel bêtisier, d’une durée de trois minutes, est toujours fun à regarder. Les valeurs familiales de Deadpool : les personnages est un module de quinze minutes revenant sur l’histoire du film et le parcours des personnages. Un bon bonus qui fait le tour de son sujet. Dans David Leitch, pas Lynch : la réalisation de DP2, on revient sur la réalisation de David Leitch et ce qu’il a apporté à la saga. Là encore, un bonus, de onze minutes, assez complet. Pas un mot, Deadpool : secrets et clins d’œil cachés est un bonus, de douze minutes, un peu particulier car il nous montre comment la production a réussi à garder le secret sur certaines surprises du film et caméos à l’époque où l’information circule très vite. Un module intriguant et intéressant. Jusqu’à la douleur : scènes alternatives revient sur les improvisations des acteurs sur le film. D’une durée de neuf minutes, on en apprend assez pour que cela soit satisfaisant. Encaisser les coups : action et cascades est un bonus de six minutes qui revient sur les cascades et l’implication des acteurs dans celles-ci. Intéressant, mais un peu court. Deadpool et son expérience de la prison est un module de onze minutes dans lequel on découvre l’envers du décors des scènes dans le blockhaus. Entre la création du décor ou des cascades, tout est complet. Le membre le plus important de la X-Force est un bonus de deux minutes assez amusant sur Peter, le seul membre de la X-Force a ne pas avoir de pouvoirs. Échecs avec Omega Red est un module amusant d’une minute sur le mutant Omega Red, ou plutôt sur l’acteur qui l’interprète et qui joue aux échecs entre deux plans. Musclé et sexy est un module de deux minutes qui se concentre sur Josh Brolin et comment à 50 ans il en impose par sa musculature. Toujours amusant. « Le monologue de 3 minutes » est un bonus de trois minutes dans lequel on découvre un Josh Brolin qui fait le pitre lors de sa séance de maquillage. Enfin, dans La hotte de Deadpool hohoho vous découvrirez toutes les vidéos promo. Entre clips musicaux, bandes-annonces ou encore de petites vidéos amusantes, vous aurez encore trente cinq minutes pour rire.

image david leitch deadpool 2

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  •  Lecteur Blu-ray  Sony BDV-E2100
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Après avoir miraculeusement survécu à une violente attaque bovine, un chef de cafétéria défiguré (Wade Wilson) se bat désormais pour réaliser son rêve ; devenir le barman le plus sexy de Mayberry , alors qu’il a complètement perdu son sens du goût. Pour retrouver les plaisirs pimentés de la vie, et aussi son convecteur temporel, Wade devra affronter des Ninjas, des Yakuza et une horde de chiens méchamment en chaleur. Au cours d’un voyage autour du monde, il va découvrir l’importance de la famille, de l’amitié et des saveurs, ainsi qu’un goût insoupçonné pour l’aventure. Il finira par remporter le prestigieux mug personnalisé de “Meilleur Coup du Monde”.

Le Film

Retrouvez notre critique de Deadpool 2 ici.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *