[Test – Blu-ray] Adoration – The jokers

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Fabrice Du Welz
  • Avec : Thomas Gioria, Fantine Harduin, Benoît Poelvoorde, Laurent Lucas, Gwendolyn Gourvenec et Charlotte Vandermeersch
  • Editeur : The Jokers
  • Date de sortie Blu-Ray : 2 juillet 2020
  • Date de sortie originale en salles : 22 janvier 2020
  • Durée : 98 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 4,5/5

Adoration a été tourné en pellicule 16mm (format Super 16 avec une caméra Arriflex 416) et le Blu-ray, au format respecté 2.35 : 1,  s’avère plutôt très bon. La définition est bonne, laissant le grain de la pellicule respirer. Les détails sur les visages, costumes et décors sont magnifiques. La définition baisse seulement sur deux-trois plans, avec un grain beaucoup plus prononcé sur des plans pourtant lumineux. Rien de bien grave pour autant, mais c’est à noter. Les couleurs sont magnifiques et saturées comme il faut. Le rouge de la robe de Gloria et les couleurs de la forêt ressortent somptueusement. Les décors ne sont pas en reste non plus.

Le contrastes et noirs sont aussi très beaux. La scène où Paul et Gloria marchent au coucher de soleil est splendide. A noter que les noirs ne sont pas bouchés. Les scènes de nuit sont assez précises à ce sujet. Enfin, la profondeur de champ est bonne, même si on la sent écrasée sur une poignée de gros plans. Une grosse saccade a également été détectée lors du visionnage, au tout début du film, sur le panoramique de la clinique. Dans l’ensemble, il s’agit là d’un beau master, que nous conseillons vivement. Le débit moyen est de 31,9 MBPS.

Son : 3,5/5

The Jokers (Arctic) nous propose deux pistes. La première est en DTS-HD Master Audio 5.1. Puissante, bien répartie, assez précise et ample, avec quelques bons effets d’ambiance, surtout sur les effets de la nature (bruits de forêt et pluie). Les dialogues sont clairs, la musique et les effets passent bien par les cinq canaux. Le mixage sonore est très équilibré et permet une bonne immersion dans le film. Le caisson de basse est très peu utilisé, mais le film ne s’y prête pas. Une belle petite piste, qui suffit amplement pour un tel film. Le débit moyen de la piste est de 3,6 MBPS avec des montées à 4,2 MBPS.

L’éditeur propose une autre piste  DTS-HD Master Audio 2.0, puissante, bien répartie sur les deux canaux, avec la musique et les effets correctement mixés, mais qui manque légèrement de précision en raison de sa compression. Les dialogues sont clairs. Plus largement, le mixage sonore est bon et suffit pour un 2.0.  Rien à redire donc : il s’agit là d’un bon compromis pour ceux qui n’ont pas de Home-Cinéma, même si nous aurions aimé une piste plus précise. Le débit moyen/max de cette piste est de 768 KBPS.

Bonus : 2,5/5

  • Masterclass Fabrice Du Welz à la FEMIS (83′)
  • Scènes coupées (6′)

Nous commençons les bonus par la Masterclass Fabrice Du Welz à la FEMIS.  Un long entretien passionnant avec le réalisateur et les étudiants. Du Welz discute d’Adoration, de la réalisation du film, mais aussi de sa filmographie et du cinéma en général. Une discussion sans langue de bois et rafraîchissante. Viennent ensuite les deux scènes coupées du film. Dans la première, Hinkel, interprété par Benoît Poelvoorde, parle tout seul d’amour. Une petite scène qui nous montre tout le talent de l’acteur. La seconde voit Gloria et Paul s’infiltrer lors d’un mariage. Une scène qui aurait, effectivement, ralenti le rythme du film.

image fabrice du welz adoration

Conditions du test

  • TV 4K UHD Sony Bravia KD49XF7077SAEP
  •  Lecteur Blu-ray  Sony BDV-E2100
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Paul, un jeune garçon solitaire, rencontre Gloria, la nouvelle patiente de la clinique psychiatrique où travaille sa mère. Tombé amoureux fou de cette adolescente trouble et solaire, Paul va s’enfuir avec elle, loin du monde des adultes…

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *