[Test – Blu-ray] Arctic – The Jokers

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Joe Penna
  • Avec : Mads Mikkelsen et Maria Thelma Smáradóttir
  • Editeur : The Jokers
  • Date de sortie Blu-Ray : 19 Juin 2019
  • Date de sortie originale en salles : 6 février 2019
  • Durée : 97 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 5/5

Arctic a été tourné en numérique (Arri Alexa Mini) et l’image du blu-ray, au format non respecté 2.39:1 alors que le format original est de 2.35:1, est excellent. La définition est exemplaire, que ce soit les détails sur les visages, costumes ou les superbes décors naturelles du long métrage. On sent que le master a fait l’objet d’un très grand doin. La définition baisse très légèrement lors d’un plan de nuit, au début du film, avec l’apparition d’un grain numérique, mais c’est très léger. Le peu de couleur du film sont belles et saturées. On retiendra surtout le travail sur les noirs et contrastes, lesquelles se révèlent magnifiques, et la profondeur de champ exemplaire pour une belle immersion. On a détecté deux ou trois saccades et artefacts lors du visionnage, mais rien de bien grave. Le débit moyen image est excellent: 34,8 MBPS avec des montées à 42,8 MBPS!

Son : 4/5

The Jokers nous offre un duo de pistes en DTS-HD Master Audio 5.1. Deux belles pistes puissantes, bien réparties, précises, amples avec quelques bons effets (surtout lors des tempêtes). Les dialogues s’avèrent clairs pour la VO. Le niveau de volume du doublage français est plus haut que les dialogues originaux. Mais, étant donné qu’il y en a très peu, cela ne gêne pas outre mesure. Et ils s’incorporent bien avec le mixage original. Pour le reste, les effets et la musique passent bien par les cinq enceintes. Le caisson de basse est aussi très bien utilisé et aux bons moments. Le débit moyen des deux pistes est bon: 3.2 MBPS avec des montées à 4,8 MBPS.

Bonus : 1/5

  • Scènes coupées (6′)

Seul bonus de cette édition, les cinq scènes coupées d’Arctic, d’une durée totale de six minutes. Si les trois premières auraient pu finir dans le montage final, les deux dernières sont dispensables. Dans les trois premières, on découvre comment Overgard (Mads Mikkelsen) fait pour pêcher. Une scène dans l’hélicoptère crashé, pendant laquelle le personnage essaye d’appeler les secours par la radio. Enfin, une scène durant laquelle il croit capter un signal et va passer beaucoup de temps à essayer de le retrouver. Les deux autres séquences mettent en scène Overgard, qui retourne à l’endroit où il s’est abrité avec la jeune femme, dans le but d’aller chercher une photo. Et dans la seconde, il lui réchauffe les mains pour éviter les engelures. Dommage que nous n’ayons pas de making-of ou d’interviews de l’équipe. Cela aurait été intéressant de découvrir l’envers du décor de ce film l’ambiance du tournage. C’est le seul point noir de cette très belle édition.

image mads mikkelsen arctic

Conditions du test

  • TV 4K UHD Sony Bravia KD49XF7077SAEP
  •  Lecteur Blu-ray  Sony BDV-E2100
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

En Arctique, la température peut descendre jusqu’à -70°C. Dans ce désert hostile, glacial et loin de tout, un homme lutte pour sa survie. Autour de lui, l’immensité blanche, et une carcasse d’avion dans laquelle il s’est réfugié, signe d’un accident déjà lointain. Avec le temps, l’homme a appris à combattre le froid et les tempêtes, à se méfier des ours polaires, à chasser pour se nourrir… Un événement inattendu va l’obliger à partir pour une longue et périlleuse expédition pour la survie. Car cette terre gelée ne pardonne aucune erreur.

Le Film

Retrouvez aussi notre critique d’Arctic.

6/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *