[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] Dune – Warner Bros France

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Denis Villeneuve
  • Avec : Timothée Chalamet, Rebecca Ferguson, Oscar Isaac, Josh Brolin, Zendaya, Jason Momoa...
  • Editeur : Warner Bros France
  • Date de sortie Blu-Ray : 26 Janvier 2022
  • Date de sortie originale en salles : 15 septembre 2021
  • Durée : 155 minutes
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 9/10

Image 4K : 5/5


Dune a été tourné en numérique (Arri Alexa LF IMAX, Arri Alexa Mini LF IMAX) et le Blu-ray 4K, au format respecté 2.40:1, est issu d’un master 4K avec compression HEVC et une présentation en Dolby Vision (ou HDR10). Mais la spécificité de ce master vient de la façon de procéder. Le film a été tourné en numérique, mais a été mis ensuite sur pellicule pour que celle-ci soit rescannée en 4K.

Un procédé inhabituel mais gagnant, car cela donne un rendu argentique bienvenu à l’ensemble qui permet d’obtenir un rendu plus naturel. Le grain de pellicule est donc bien présent, homogène et non figé. Est-ce que cela a dégradé la définition ? Pas du tout. Les détails sur les visages (Paul, Leto et sa barbe, le baron Harkonnen, etc.), costumes (les distilles Fremen) et les magnifiques décors, surtout les naturels dans le désert de Jordanie, tout est parfaitement reproduit et cela ne baisse pas une seconde. On retiendra aussi que l’on voit bien les particules volantes du sable et que l’on arrive à faire la différence entre le sable et l’épice.

Du côté des couleurs, c’est fabuleux. Les images du désert d’Arrakis jonglent parfaitement entre le jaune et le orange, voire légèrement le rouge avec l’épice. Cela fait ressortir de superbes images. On retiendra aussi  les yeux bleus des Frémen, les boucliers, mais aussi les costumes blanc cassé des Sardaukars qui résonnent de façon différente dans cet univers. Les scènes sombres, ou de nuit, ne sont pas en reste non plus, avec d’excellents contrastes et des noirs non bouchés. On retiendra bien évidemment l’attaque des Harkonnen, mais aussi les scènes sombres dans le désert dans la dernière demi-heure du long-métrage et la scène de la boîte au début du film. Ce master est excellent et prouve que le mariage entre pellicule et numérique peut être fait s’il est bien fait – ce qui est le cas ici. Aucune saccade n’a été détectée lors du visionnage.

Son : 5/5

Warner Bros France (Citizen Kane, The Suicide Squad) nous propose deux pistes  en Dolby Altmos (avec un core en Dolby TrueHD 7.1). Des pistes très puissantes, précises, biens réparties, assez amples, avec énormément d’effets. Les dialogues sont clairs pour la VO et le niveau du volume du doublage pour la VF s’en tire également honorablement, sans empiéter sur le reste du mixage original.

Les effets d’ambiance (le bruit du sable, la tempête, les ornithoptères, etc.) sont nombreux et passent par tous les canaux avec une précision redoutable. En bonus, nous avons le droit à pas mal d’effets verticaux, surtout lors de la de l’attaque des Harkonnen ou quand les vers des sables attaquent. La superbe musique de Hans Zimmer est bien présente et bien incorporée à l’ensemble, même si parfois elle est légèrement trop haute. Le caisson de basse est aussi excellement utilisé, avec aussi une très bonne utilisation des infra-graves, que ce soit pour les scènes d’action ou encore quand Jessica, la révérente mère ou Paul utilisent leurs voix. Deux très bonnes pistes, immersives à souhait.

L’éditeur nous propose aussi deux autres pistes en Dolby Digital 5.1. Celles-ci sont plutôt puissantes, assez amples, bien réparties, mais manquent de précision à cause de la compression. Les dialogues sont clairs pour la VO et le niveau du volume du doublage (comme pour la piste en Dolby Atmos) est bon et s’incorpore bien au mixage original. Les effets et la musique passent bien par les cinq canaux. Le caisson de basse est bien utilisé. Deux pistes alternatives intéressantes si vous ne pouvez pas utiliser d’Atmos.

Bonus : 3,5/5

  • Les Maisons Royales (8′)
  • Hologramme (10′)
  • Au cœur de Dune (12′)
  • Bâtir le futur ancien (6′)
  • Mon désert, Ma Dune (5′)
  •  La construction des ornithoptères (5′)
  • Le design des vers des sables (5′)
  • Attention au Baron (5′)
  • La garde-robe d’un autre monde (3′)
  • Un nouveau paysage sonore (11′)

On commence les bonus avec Les Maisons Royales. Un module de huit minutes dans lequel on nous présente les divers personnages du film. Hologramme est un bonus de cinq parties d’une durée totale de dix minutes qui revient sur les histoires des maisons Atreides, Harkonnen,  Le Bene Gesserit, les Fremen et l’Epice. Au cœur de Dune est un module composé de trois parties, d’une durée totale de douze minutes, qui revient sur la création des chorégraphies des combats, l’entraînement de Paul et Gurney, et celui de Duncan Idaho, Jason Momoa, contre les Sardaukars, et de la scène des personnes dans la moissonneuse. Bâtir le futur ancien revient sur la conception des décors du film. Mon désert, Ma Dune est un bonus sur la conception des visuels du film et des décors naturels du désert de Jordanie.

La construction des ornithoptères est un module sur la conception visuelle et la construction grandeur nature des ornithoptères. Le bonus suivant se penche sur la création du design des vers des sables.  Attention au Baron revient sur la transformation de l’acteur Stellan Skarsgård en Baron Harkonnen, que ce soit pour les prothèses, le maquillage et la performance de l’acteur. La garde-robe d’un autre monde est un bonus sur la création des costumes de Dune. Enfin, Un nouveau paysage sonore est un module sur les effets sonores et sur la création musicale de Hans Zimmer.

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

L’histoire de Paul Atreides, jeune homme aussi doué que brillant, voué à connaître un destin hors du commun qui le dépasse totalement. Car s’il veut préserver l’avenir de sa famille et de son peuple, il devra se rendre sur la planète la plus dangereuse de l’univers – la seule à même de fournir la ressource la plus précieuse au monde, capable de décupler la puissance de l’humanité. Tandis que des forces maléfiques se disputent le contrôle de cette planète, seuls ceux qui parviennent à dominer leur peur pourront survivre…

Le Film

Retrouvez aussi notre critique de Dune.

Cet article a été écrit par , qui a publié 2001 articles sur le site.

Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.