bannière week-end taylor swift eras

[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] Madame Web – Sony Pictures France

Caractéristiques

  • Titre : Madame Web
  • Réalisateur(s) : S.J. Clarkson
  • Avec : Dakota Johnson, Sydney Sweeney, Celeste O’Connor, Isabela Merced, Emma Roberts, Tahar Rahim, Mike Epps et Adam Scott.
  • Editeur : Sony Pictures France / ESCD
  • Date de sortie Blu-Ray : 19 Juin 2024
  • Date de sortie originale en salles : 14 Février 2024
  • Durée : 117 minutes
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 7/10

Image 4K : 5/5

Madame Web a été tourné en numérique (Arri Alexa Mini LF) et le Blu-ray 4K, au format respecté 2.39:1, est issu d’un master 4K avec une compression HEVC/H.265, une image BT.2020 et une présentation en Dolby Vision (ou HDR10). Côté définition, à l’inverse de la qualité du film, c’est superbe. L’image est claire comme de l’eau de roche. Il n’y a une perte de définition que sur un ou deux plans, avec une apparition légèrement excessive de grain numérique, mais rien de bien grave. De façon générale, les détails sur les visages (on voit le maquillage sur le visage de Dakota Johnson), les costumes – et plus spécialement celui de Ezekiel, qui fourmille de détails – et les décors (surtout ceux du Pérou), sont extrêmement précis.

La profondeur de champs est correcte, sauf sur la plupart des plans à effets spéciaux. L’image fait assez plate durant ceux-ci. Alors, est-ce pour donner un aspect 2D/comics à l’ensemble? C’est une question qu’on se pose. Pour ce qui est des couleurs, elles sont réalistes et saturées comme il faut. Pas de prédominance particulière, sauf pour les scènes au Pérou, où, logiquement, le vert est mis en avant. Les contrastes et les noirs sont excellents.

Il y a pas mal de scènes sombres ou de nuit (comme le combat final), et les contrastes s’avèrent parfaitement équilibrés, tandis que les noirs sont profonds, précis et non bouchés. Tout reste parfaitement lisible et visible. Les blancs et les teintes de peaux sont au niveau. Quelques très légères saccades ont été détectées lors du visionnage, mais rien de bien grave. Un master très solide, qui permet de profiter, si vous l’avez aimé, du film.

Son : 4/5

Sony Pictures France (Equalizer 3, Gran Turismo) nous propose une piste anglaise en Dolby Atmos (avec un core en Dolby TrueHD 7.1). Une piste très puissante. Il ne faudra pas trop monter le volume de votre home cinéma pour avoir une bonne expérience. Celle-ci est aussi précise, bien répartie et ample, avec pas mal d’effets. Les effets se retrouvent autant dans les scènes d’action, où la piste donne tout, mais aussi lors de scènes plus calmes. Pour les premières, on en prend plein les oreilles, que ce soit avec les bruits d’un train, de l’ambulance que conduit Cassie, ou encore les feux d’artifices qui viennent de partout. Tout passe par les différents canaux, même verticaux, avec une belle précision. Durant les scènes calmes, il y a toujours des effets de foule ou encore des bruits de voitures, comme seul New-York peut en offrir.

Nos oreilles sont constamment sollicitées ou presque. On retiendra aussi le mixage de la musique du film et des chansons (datant de 2003), qui ont un rendu parfait. Le canal LFE est aussi aux bons moments, autant pour les chocs que pour les explosions. Enfin, les dialogues sont clairs et ne sont pas noyés dans les différents effets. Une piste démo pour votre home cinéma.

Concernant la piste française, celle-ci est en DTS-HD Master Audio 5.1. Puissante comme il faut, bien répartie et assez ample. Elle est bien précise sur les cinq canaux avec les effets, la musique et les chansons parfaitement mixés. Le niveau de volume du doublage VF est bon, et s’incorpore parfaitement au mixage original. Le caisson de basse est sollicité comme il faut. Une piste française qui fait le travail.

Bonus : 1,5/5

  • Une vision du futur (7′)
  • Le casting de Madame Web (9′)
  • L’oracle du page (5′)
  • Bêtisier (4′)
  • Bats-toi comme une araignée (5′)
  • Easter eggs – les nombreux liens de Madame Web (4′)
  • Scène coupée – ta mort (1′)

Les bonus commencent avec Une vision du futur. Une featurette où l’équipe revient sur l’histoire, les personnages et les thèmes abordés. Un bonus classique. Il en est de même avec Le casting de Madame Web qui revient sur tous les personnages et acteurs/actrices du film. L’oracle du page s’intéresse aux pouvoirs des quatre super-héroïnes, mais surtout aux personnages des comics, en comparaison avec ceux sur grand écran. Le traditionnel Bêtisier est assez fun à découvrir.

Bats-toi comme une araignée revient sur les cascades/combats et scènes d’action du film, avec la préparation des acteurs/actrices pour ces scènes. Sûrement le bonus le plus intéressant. Easter eggs – les nombreux liens de Madame Web est aussi intéressant, dans le sens où on découvre les références à certains comics de l’univers de Spider-Man. Enfin, la Scène coupée – ta mort n’apporte qu’un échange entre Cassie et Ben à la sortie de la baby shower de la sœur de Ben. Rien de bien passionnant.

Conditions du test

  • TV 4K UHD Sony Bravia KD49XF7077SAEP
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Cassandra Web est une ambulancière de Manhattan qui serait capable de voir dans le futur. Forcée de faire face à des révélations sur son passé, elle noue une relation avec trois jeunes femmes destinées à un avenir hors du commun… si toutefois elles parviennent à survivre à un présent mortel.

Le Film

Catastrophe industrielle, Madame Web est l’origine story non pas d’une mais de quatre super-héroïnes. Le problème principal de ce film est l’écriture. Si les personnages sont bien définis, à l’exception de Cassandra, les autres ne sont que des personnages fonctions inclus dans un récit. Récit qui perd toute puissance dramatique quand Cassie a ses pouvoirs. Le fait de voir le futur et de pouvoir le modifier n’est pas un problème. Mais ici, c’est tellement fait avec fainéantise et facilité que le spectateur ne peut pas être investi dans la toile de l’histoire. Le spider-verse de Sony est en constante chute artistique, et Madame Web en est sûrement le premier clou sur le cercueil. Un long-métrage qui est un véritable gâchis de talents.

Article écrit par

Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K et couvre l'actualité cinématographique en salles.

Et maintenant, on fait quoi ?

L'équipe de Culturellement Vôtre vous remercie pour vos visites toujours plus nombreuses, votre lecture attentive, vos encouragements, vos commentaires (en hausses) et vos remarques toujours bienvenues. Si vous aimez le site, vous pouvez nous suivre et contribuer : Culturellement Vôtre serait resté un simple blog personnel sans vous ! Alors, pourquoi en rester là ?

+1 On partage, on commente

Et pour les commentaires, c'est en bas que ça se passe !

+2 On lit d'autres articles

Vous pouvez lire aussi d'autres articles de .

+3 On rejoint la communauté

Vous pouvez suivre Culturellement Vôtre sur Facebook et Twitter (on n'a pas payé 8 euros par mois pour être certifiés, mais c'est bien nous).

+4 On contribue en faisant un don, ou par son talent

Culturellement Vôtre existe grâce à vos lectures et à l'investissement des membres de l'association à but non lucratif loi 1901 qui porte ce projet. Faites un don sur Tipeee pour que continue l'aventure d'un site culturel gratuit de qualité. Vous pouvez aussi proposer des articles ou contribuer au développement du site par d'autres talents.

S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x